Observatoire des media

ACRIMED

Dans "Les dossiers de l’audiovisuel"

« La justice saisie par la télévision »

Les dossiers de l’audiovisuel, nº 107 janvier/février 2003 :

La justice saisie par la télévision

Sous la direction de : Guy Pineau

Prix : 10,60 €

Résumé :

"Télévision et justice entretiennent des relations complexes. La justice étant publique, les médias se doivent d’informer le citoyen de son actualité. Mais dans le souci de montrer la vérité, voire de la rechercher, les journalistes télescopent souvent le cours de la justice, lent et ritualisé, antinomique des coups médiatiques recherchés par les rédactions pour faire de l’Audimat.

Une chose est claire : la justice passionne le public qui suit avec délectation les faits divers, les affaires, les grands procès historiques comme les fictions de tout poil qui dévoilent la justice sur le petit écran. Cet engouement révèlerait-il un désir du téléspectateur de s’éduquer au cérémonial de la justice ?

Dans ce dossier, coordonné par Guy Pineau, chercheur en communication, avocats, magistrat, journalistes et chercheurs livrent leurs points de vue sur la manière de montrer l’activité judiciaire à la télévision et ouvrent le débat de la modernisation de la publicité de la justice."

Sur le site de l’INA :

- Lire la présentation

 
  • Enregistrer au format PDF

Le lynchage médiatique de Bernard-Henri Lévy : c’est assez !

L’adulation médiatique de BHL, ce n’est jamais assez [Réédition d’un article publié le 1er mars 2010].

Les jeux de l’été d’Acrimed : champions en titres (2017)

Vrais ou faux, ces titres ? Celui-ci par exemple : « Un bébé de trois mois interrogé pour terrorisme ».

Jean-Michel Aphatie s’étonne pour rien. Étonnant, non ?

Et il suggère à ceux qui contestent le capitalisme (ou certains de ses effets) de le boycotter.