Observatoire des media

ACRIMED

Dans "Les dossiers de l’audiovisuel"

« La justice saisie par la télévision »

Les dossiers de l’audiovisuel, nº 107 janvier/février 2003 :

La justice saisie par la télévision

Sous la direction de : Guy Pineau

Prix : 10,60 €

Résumé :

"Télévision et justice entretiennent des relations complexes. La justice étant publique, les médias se doivent d’informer le citoyen de son actualité. Mais dans le souci de montrer la vérité, voire de la rechercher, les journalistes télescopent souvent le cours de la justice, lent et ritualisé, antinomique des coups médiatiques recherchés par les rédactions pour faire de l’Audimat.

Une chose est claire : la justice passionne le public qui suit avec délectation les faits divers, les affaires, les grands procès historiques comme les fictions de tout poil qui dévoilent la justice sur le petit écran. Cet engouement révèlerait-il un désir du téléspectateur de s’éduquer au cérémonial de la justice ?

Dans ce dossier, coordonné par Guy Pineau, chercheur en communication, avocats, magistrat, journalistes et chercheurs livrent leurs points de vue sur la manière de montrer l’activité judiciaire à la télévision et ouvrent le débat de la modernisation de la publicité de la justice."

Sur le site de l’INA :

- Lire la présentation

 
  • Enregistrer au format PDF

Plantu, éditorialiste mondain, combat le Front national

… en raison de son amicale complicité avec La France Insoumise ?

De l’art de saboter une interview politique

Le calvaire d’Éric Coquerel dans « Questions Politiques » sur France Inter ; par Nicolas Demorand, Nathalie Saint-Cricq, Françoise Fressoz, et Carine Bécard.

« Incarner le renouveau » : programme politique ou marotte journalistique ?

Quand les mots d’ordre des communicants deviennent des slogans médiatiques.