Observatoire des media

ACRIMED

EN BREF

Grèce : « Mes immondices », par Franz-Olivier Giesbert

par Henri Maler,

Le Point se réjouit : « Grèce : Twitter se déchaîne contre Leparmentier et Quatremer ». C’est vrai. Mais Le Point oublie de célébrer ses propres « plumes ». Comme si, en effet, Bernard-Henri Lévy dont Le Point publie le bloc-notes, avait été épargné, alors que Leparmentier et Quatremer ne sont que des apprentis en infamies comparé au célèbre BHL-Moi-Je. Et comme si Le Point n’avait pas déversé les immondices – également conspuées – de son patron, l’omniprésent Franz-Olivier Giebert, à l’image de cette puissante analyse, extraite d’un éditorial du 2 juillet subtilement titré « Debout, la France neuneu ! » (sic) :

Un jour viendra peut-être où la dette contractée auprès des tenants du débat démocratique devra être remboursée par le Cerbère en charge de la garde de la zone zéro.

Henri Maler

 
  • Enregistrer au format PDF

Le gouvernement s’attaque à l’audiovisuel public – Le Parisien en redemande

Un projet en forme de réduction drastique du périmètre ainsi que des moyens financiers humains et techniques de France Télévisions et Radio France.

Dupont-Moretti face au procureur Demorand

L’animateur-intervieweur oublie qu’il est journaliste et se mue en commentateur jugeant des qualités morales de son invité.

Défiscalisation et publireportage dans L’Obs ?

L’Obs se préoccupe de l’épargne de ses lecteurs fortunés.