Observatoire des media

ACRIMED

Un Communiqué de juillet 2000

France Culture : artistes en perte d’emploi

par le Syndicat Français des Artistes-Interprètes, CGT

France Culture : l’emploi des artistes chute de 27%. 2600 services (demi-journées de travail) de comédiens, ainsi que 300 services de bruiteurs, supprimés par France Culture en 1999.

En septembre 1999, les artistes (auteurs, réalisateurs, comédiens, bruiteurs) qui concourent à la production de ce que l’on appelle les " fictions dramatiques radiophoniques " (ou plus simplement les " dramatiques ") tiraient le signal d’alarme : la nouvelle programmation imposée sur France Culture par l’équipe de Mme Laure Adler faisait disparaître une grande part des dramatiques. Les directions de Radio France et de France Culture répondaient par voie de presse qu’il n’en était rien et que quiconque parlait de baisse de la fiction sur France Culture se livrait à un mensonge, voire à un " complot ". M. Jean-Marie Cavada promettait que sous son mandat, il n’y aurait pas de baisse de l’emploi des artistes interprètes. Depuis, les artistes attendaient la publication officielle des chiffres de leur emploi par Radio France sur l’année 1999. Cette publication, qui devait intervenir avant le 31 mars 2000, a été retardée par Radio France jusqu’au 28 juin, et ce qu’elle révèle est clair : par rapport à 1998 et aux années précédentes, l’année 1999 a vu l’emploi des artistes par Radio France baisser spectaculairement. Quelques exemples :

- de 1998 à 1999, les bruiteurs perdent 30 % de leurs emplois à Radio France : près de 35% (316 services perdus) pour France Culture, 25% (52 services) sur France Inter. Par rapport à 1997, la baisse de l’emploi est de 43%.

- les artistes dramatiques (comédiens) ont perdu 27% de leurs emplois sur France Culture, 13% sur France Inter, soit en moyenne 23% sur l’ensemble de Radio France. C’est 3000 services qui ont été supprimés en un an, dont 2600 par France Culture.

Et les artistes participant aux dramatiques ne sont pas les seuls touchés :

- les artistes lyriques ont vu leur emploi baisser de 80% sur France Culture, de 24% sur France Musique, de 27% en moyenne sur l’ensemble des chaînes de Radio France.

- les artistes de variétés perdent plus de 30% de leurs engagements sur France Inter, près de 16% sur l’ensemble de Radio France … Par ailleurs, contrairement aux années précédentes, la direction n’a pas communiqué le nombre des artistes ayant travaillé pour Radio France en 1999

 
  • Enregistrer au format PDF

Plantu, éditorialiste mondain, combat le Front national

… en raison de son amicale complicité avec La France Insoumise ?

De l’art de saboter une interview politique

Le calvaire d’Éric Coquerel dans « Questions Politiques » sur France Inter ; par Nicolas Demorand, Nathalie Saint-Cricq, Françoise Fressoz, et Carine Bécard.

« Incarner le renouveau » : programme politique ou marotte journalistique ?

Quand les mots d’ordre des communicants deviennent des slogans médiatiques.