Observatoire des media

ACRIMED

EMAP n°2 de la presse magazine

En rachetant le 2 avril, pour 90 millions d’euros, Excelsior, propriétaire de Sciences et Vie, la filiale française du groupe britannique EMAP devient le numéro deux de la presse magazine.

Selon un communiqué du britannique, cité par Le Monde, " le groupe Emap se portera acquéreur de 100 % du capital d’Excelsior Publications SA, ainsi que de sa participation de 70 % dans Excelsior Publicité Interdeco, sa régie publicitaire ". La transaction proposée portera sur un coût global de 90 millions d’euros hors actif net. " Le chiffre consolidé des deux entités devrait se situer environ à 490 millions d’euros annuels (chiffre net de commission NMPP), ce qui place Emap au deuxième rang des éditeurs de presse magazine française ", indique le communiqué

En ajoutant Biba, Vital ou 20 Ans à son antique Modes et travaux et à Top santé, Emap compte bien « devenir un vrai acteur de la presse féminine en France », rapporte Libération (lien périmé). De même en ajoutant Max à son FHM, le PDG d’EMAP Arnaud de Puyfontaine espère consolider sa position dans le secteur de la presse masculine. Au final, cette acquisition devrait être un « accélérateur de croissance ».

Détenu à 97 % par la famille Dupuy, Excelsior a été fondé en 1888 par l’arrière-grand-père de l’actuel PDG du groupe, Paul Dupuy. Il était l’un des rares groupes " indépendants " français.

Dans un communiqué commun publié mercredi 2 avril, les représentants du personnel au comité d’entreprise et les délégués syndicaux du groupe Excelsior et d’Emap France " demandent aux décideurs de cette opération l’engagement que cette cession/acquisition ne se fera pas aux dépens des salariés des deux groupes " et que soit respectée " l’intégrité des titres d’Excelsior Publications, les moyens matériels et humains mis à leur disposition, les conditions de travail et les acquis sociaux des salariés ".

Lire dans Libération (lien périmé).

 
  • Enregistrer au format PDF

Souscription 2018Souscription 2018

A la une

Halte à la loi secret des affaires !

Pétition - Loi sur le secret des affaires : ne laissons pas les entreprises et les banques d’affaires imposer la loi du silence !

Réforme de la SNCF (7) : les gardiens du consensus sont de retour

La crème de l’éditocratie en attente de « pédagogie ».

Actualité des médias n°14 (mars 2018)

Du côté des programmes, des informations et des entreprises médiatiques.