Observatoire des media

ACRIMED

EN BREF

Canal+ : Zapping 1 - Bolloré 0

par Julien Salingue,

Depuis plusieurs semaines, la rumeur enfle : le « Zapping » de Canal+ serait dans le viseur du sniper Bolloré. Une rumeur qui avait déjà circulé à la rentrée 2015, selon laquelle le patron-nettoyeur n’appréciait guère l’indépendance d’esprit de l’équipe du « Zapping », et voulait la peau de son principal responsable, Patrick Menais, à défaut de pouvoir mettre le « Zapping » au pas.

Le 7 avril, l’émission « Complément d’enquête » (France 2) était consacrée à Vincent Bolloré et à ses « affaires ». Des sujets peu complaisants à l’égard du milliardaire, dénonçant notamment ses activités en Afrique. Une émission qui n’aurait jamais pu être diffusée sur Canal+, devenu depuis quelques mois un temple de la censure.

Mais l’équipe du « Zapping » a décidé que les téléspectateurs de Canal+ avaient le droit d’être informés des activités du Big boss. Conséquence : l’édition du 8 avril du « Zapping » est un moment d’anthologie, à regarder sans modération (et désolé pour la pub) :




Lorsque l’esprit d’indépendance, l’humour et l’intelligence se combinent pour dénoncer les activités plus que douteuses d’un grand patron des médias, Acrimed ne peut qu’applaudir. Alors disons-le tout net : merci, bravo, et longue vie au « Zapping », qui ne lâche rien face à Bolloré !



Julien Salingue

 
  • Enregistrer au format PDF

Sur France 2, « L’Émission politique » sert la soupe à Marine Le Pen

Ou : comment servir la propagande électorale d’une candidate.

En direct sur France Culture : les aboiements de Laurent Joffrin contre Acrimed

Quand un éditocrate tombe sur un os et l’avale de travers.

Concentration des médias en France et ailleurs (vidéo d’un jeudi d’Acrimed)

Avec Christophe Deloire (Reporters sans frontières) et Jérémie Fabre (Acrimed).