Observatoire des media

ACRIMED

Auditions sur la question des médias par « La France insoumise »

par Henri Maler, Pierre Rimbert,

Présentée par Lise Maillard, « l’une des rapporteuses, précise-elle, du premier chapitre [du programme] sur la 6e République », cette audition s’inscrit dans un « processus programmatique ». Dans ce cadre, « La France insoumise » a « sollicité des expertises auprès de chercheurs et d’acteurs de terrain pour enrichir ce travail », coordonné par Charlotte Girard, maître de conférences en Droit public et Jacques Généreux, docteur en économie (absent et excusé ce jour-là).

C’est donc en présence de Lise Maillard, Charlotte Girard et Jean-Luc Mélenchon, que Pierre Rimbert, journaliste au Monde diplomatique et Henri Maler, fondateur d’Acrimed et porte-parole ce jour-là de l’association, ont été auditionnés.

Pour les participants (invités et organisateurs), il va sans dire (mais cela va mieux en le disant) que cette audition n’implique aucun engagement auprès de « La France insoumise » et de son candidat. Il s’agit d’une contribution qui, pour Acrimed, répond à la volonté de faire de la question des médias la question démocratique qu’elle n’est pas ou pas assez.

L’audition a duré plus de deux heures et l’on ne saurait trop inviter à la consulter entièrement.

Nous avons choisi d’en extraire les interventions liminaires des invités, d’une vingtaine de minutes chacune.


I. Pierre Rimbert, journaliste au Monde Diplomatique

… qui reprend les principales idées de son « Projet pour une presse libre », publié dans Le Monde diplomatique de décembre 2014.



II. Henri Maler, pour Acrimed

… qui reprend les principales propositions que l’association met en débat, résumées dans cet article : « Transformer les médias ».



Répétons-le : l’audition a duré plus de deux heures et l’on ne saurait trop inviter à la consulter entièrement.

 
  • Enregistrer au format PDF

Pseudo-journalisme politique au Parisien : ça va durer encore longtemps ?

Personnalisation partout, politique nulle part.

Ces médias qui ont besoin de notre soutien : le site d’informations Basta !

« Pour une information indépendante, sans publicités ni algorithmes. »