Observatoire des media

ACRIMED

« Appel à soutien urgent » (coopérative de diffusion Co-errances)

Nous publions ci-dessous un appel à soutien urgent de la coopératives Co-errances, suivi d’une invitation à la Librairie éphémère que Co-errances ouvrira à Paris du 8 au 16 décembre. (Acrimed)

Appel à soutien urgent

La coopérative de diffusion CO-ERRANCES est née en janvier 2003. En réunissant des revues, des sociétés de production de films, des éditeurs de livres, des associations, des festivals. Co-errances est née d’une combativité tant culturelle que proprement politique : à rebours des logiques de concentration financière et de standardisation de plus en plus mortifères dans le monde des arts et de la culture, Co-errances a proposé une contre-offensive ne reniant certes pas l’utopie, mais avec une exigence pragmatique quant au système économique réel.

Face à l’ultra-concurrence présentée comme un des fondamentaux du genre humain en général et de l’économie en particulier, cette coopérative a relevé un pari qui a engendré une dynamique collective inespérée : en misant sur l’esprit coopératif et en tenant comme indissociables les mises en œuvres artistiques et les réflexions sur la société, l’expérience de Co-errances prouve que d’autres circulations des œuvres et des idées sont bel et bien possibles en dehors des circuits des majors et de la grande distribution. Sans renier l’exigence de viabilité propre à toute entreprise, la coopérative s’est démarquée quotidiennement des pratiques des entreprises vendant indifféremment des livres, des journaux ou des missiles, des films ou des produits boursiers. Co-errances s’est structurée autour d’une diversité de démarches reliées par le refus commun de se plier aux impératifs des formatages et autres exigences du marketing. De telles volontés ne peuvent aller sans heurts, sans erreurs, sans failles : un (mauvais) procès intenté par une maison de production vient déséquilibrer l’économie de la coopérative, qui n’a pas été conçue, on s’en doute, pour accumuler des réserves

Après quatre ans d’existence, la coopérative traverse une période difficile et nous nous tournons vers tous ceux qui jugent indispensable de pérenniser une structure de diffusion/distribution telle que Co-errances dans un paysage culturel marqué par le contrôle de quelques oligopoles sur la majorité de la presse, de l’édition, du cinéma, de l’audiovisuel.. A l’instar de journaux ou d’associations dont les objectifs ne sont pas d’abord et avant tout le profit, Co-errances connaît aujourd’hui des difficultés financières conduisant la coopérative à faire cet appel à une souscription nationale, qui lui éviterait de fermer ses portes à très court terme.

Nous restons convaincus de la nécessité d’inventer des modes opératoires et cohérents de diffusion pour des démarches indépendantes de création. Dans une période de grande fragilité, d’incertitude et de précarité, au cœur d’une bataille difficile, nous avons besoin de votre soutien. Ce combat ne pourra être gagné qu’avec toutes celles et tous ceux qui sont convaincus que la culture est une affaire suffisamment décisive dans nos vies quotidiennes pour ne pas être laissée aux seules mains du fondamentalisme marchand.

Si vous partagez quelques-uns de ces constats, et si vous souhaitez que cet outil continue d’exister, ne tardez pas, soutenez Co-errances et faites passer cet appel.


« .... Car il y aura des circuits parallèles, un marché noir. » Gilles Deleuze

Du 8 au 17 décembre 2006
Librairie éphémère de Co-errances
Au « Lieu dit »

Tous les jours à partir de 16h (jusque 22h)

6 rue Sorbier 75020 Paris M° Ménilmontant ou Gambetta côté Nadaud
(Entrée libre)

Nous connaissons une multitude de lieux qui s’attachent à faire vivre d’autres productions culturelles que celles pensées par et pour le marché. Les axes principaux de la bataille que nous partageons peuvent se résumer en quelques mots : rotation lente contre rotation rapide, singularités contre uniformité, espaces de vie contre espaces de consommation, coopérations et solidarités contre compétitions et isolements.

Cette librairie éphémère que vous êtes invités à investir est l’un de ces espaces.
Nous avons besoin de votre soutien et espérons vous y retrouver.


Un des rendez-vous possible, chaque jour à 19h tapantes : Un moment de répit !
Le Surnatural Orchestra ouvre un espace d’improvisation, sous formes courtes, des combinaisons et variations inédites, de l’expérimentation et des rencontres :
A part le samedi 9 à 18h : Han Sen Limtung (sax) et Juan de Guillebon (basse)

- dimanche 10 : Illya Amar (vibraphone) et Antoine Berjeaut (trompette)
- lundi 11 : Jean-Philippe Feiss (violoncelle) et invités
- mardi 12 : Fabrice Theuillon (sax), Adrien Amey (sax) et Julien Rousseau (trompette)
- mercredi 13 : Théo Girard (contrebasse), Adrien Amey (sax) et Marc Chonier (textes)
- jeudi 14 : Nicolas Stéphan (sax) et Julien Rousseau (trompette)
- vendredi 15 : Laurent Géhant (souba et ...)
- samedi 16 : Tom Manoury (surprise !)
- dimanche 17 : DOUX MIX : Sylvaine Hélary (flûte, voix) et Christelle Séry (guitare, voix)



Et des rencontres :

- Vendredi 8 - 20h : Expositions, projection, débat : Les Editions libertaires ont publié un beau livre regroupant 200 des 3000 affiches imprimées par les organisations de gauche entre 1936 et 1939. L’Espagne antifasciste se raconte au travers des affiches qui étaient collées sur ses murs. La part belle est évidemment réservée aux organisations libertaires : CNT, FAI, FJIL, Mujeres Libres, SIA. Campagnes de lutte contre l’analphabétisme, contre la prostitution, appel au soutien des miliciens au front, émulation continue, peuple en armes, collectivisations, le passage par l’image en dit souvent plus long qu’un article.
Espagne 36, les affiches des combattant(e)s de la liberté. Editions libertaires, 2005, 160 pages, 33€.
- Samedi 9 - 19h : projection et débat : L’AGCS, le combat continu... proposé par les amis de « Là-bas si j’y suis »,l’émission de Daniel Mermet, projection du film "ça commence à frémir", débat en présence de Frédéric Viale.
- Mercredi 13 - 20h : Rencontre avec le Collectif contre le publisexisme, Mix-Cité et Les Panthères Roses, qui présenteront la campagne de luttes contre les stéréotypes sexistes véhiculés par la publicité, et en cette période mercantile de Noël. - Comment lutter contre les stéréotypes sexistes et homophobes véhiculés par les jouets ?

-----------

Co-errances

Revues et périodiques : Cassandre, CQFD, EcoRev’, La Guerre de la Liberté, Hermaphrodite, Les périphériques vous parlent, Nouveaux Regards, Offensive, Revue&corrigée, Tausend Augen, Vacarme, Attila, Ferraille. Les éditeurs : A propos, L’Insomniaque, Parangon, Editions REPAS, Editions Tausend Augen, Editions Hermaphrodite, Editions les Requins Marteaux, Editions Kiashma. Les producteurs de films : C-P Productions, La Flèche Productions, FilmO, Lardux, Jocelinéaste, Promedios. Les labels : Daqui, Dernière Bande, Fantazio Gang, L’association 129h, Cie un pas de côté....

Coopérative d’Intérêt Collectif de diffusion/distribution (textes, sons, images)
45 rue d’Aubervilliers - 75018 Paris - tél. 01 40 05 04 24 - fax 01 40 36 68 29 -
e-mail : contact@co-errances.org site : www.co-errances.org

Le lieu dit (membre partenaire) - 6 rue Sorbier 75020 Paris - M° Gambetta côté Nadaud ou Ménilmontant

Si vous souhaitez soutenir, participer, coopérer, être tenu au courant, et/ou envoyez vos dons par courrier à : co-errances 45 rue d’Aubervilliers - 75018 Paris

Pour soutenir co-errances, vous pouvez aussi privilégier en cette période les productions de ses membres, en commandant par courrier ou à partir du site co-errances.org (lien périmé). Il est également possible de faire un don à partir du site.

Nous ne pourrons pas faire sans vous - MERCI A TOUTES ET TOUS

 
  • Enregistrer au format PDF

Docteur Patrick et Mister Cohen

Déontologie journalistique à géométrie variable.

Mardi Cinéma d’Acrimed : « À l’intérieur des rédactions » (cycle de projections-débats)

Au cinéma La Clef (Paris 5e) avec quatre documentaires réalisés à l’intérieur de la rédaction de quotidiens de presse.

La mairie de Lille intente un procès à La Brique

« Votre feuille de chou n’aurait pas sa place sur un marché ! »

Zemmour superstar

Il dit n’importe quoi... et tout le monde en parle !