Observatoire des media

ACRIMED

Acrimed sur le plateau d’ « Arrêt sur images » (la vidéo intégrale)

Une émission d’ « Arrêt sur images » enregistrée le 23 avril 2010.

Cette émission devait avoir pour thème central la critique politique des médias, avec pour points de départ « l’affaire Peillon » et « l’affaire Mélenchon », ASI se réservant de préparer d’autres questions (que nous ne connaissions pas). Or que s’est-il passé ? Après deux séquences préparées par ASI (une séquence sur « L’objet du scandale » dont nous étions prévenu et une autre sur notre critique du Monde dont nous ne savions rien), la logique de la discussion a bouleversé l’ordonnancement prévu par ASI (sans remords ni plaintes de part et d’autre…) : d’où le caractère décousu d’une discussion/confrontation (d’une durée exceptionnelle : 2h16) qui aborde les thèmes au gré des relances ou des questions des présents sur le plateau.

Nos remerciements à l’équipe d’ASI pour nous avoir autorisés, comme nous l’avions convenu, de diffuser publiquement et gratuitement cette émission.

***

Cette émission et donc cette vidéo durent 2 h 16. Compte-tenu de sa longueur, nous vous présentons par ailleurs l’émission intégrale en plusieurs séquences : un prologue, 8 actes, un épilogue, et donc 10 vidéos. Des séquences assorties de présentations, de commentaires après coup et de précisions.

Voici l’émission intégrale et d’un seul tenant : 2 h 16

Pour voir l’émission divisée en plusieurs séquences, présentées et commentées, c’est ici.

 
  • Enregistrer au format PDF

Le médiateur de Radio France répond à Acrimed : mépris, condescendance et autosatisfaction

Son impartialité mise en cause, il réplique par une critique des auditeurs et un éloge de son propre travail.

Docteur Patrick et Mister Cohen

Déontologie journalistique à géométrie variable.

Mardi Cinéma d’Acrimed : « À l’intérieur des rédactions » (cycle de projections-débats)

Au cinéma La Clef (Paris 5e) avec quatre documentaires réalisés à l’intérieur de la rédaction de quotidiens de presse.

Zemmour superstar

Il dit n’importe quoi... et tout le monde en parle !