Acrimed | Action Critique Médias
Voir aussi
Vous êtes ici =>Notre association > Nos objectifs > Qui sommes nous ? > Les annonces > Souscription exceptionnelle : 40 000 euros pour que vive Acrimed (...)
Imprimer

Souscription exceptionnelle : 40 000 euros pour que vive Acrimed !

par Acrimed, le 25 juin 2014

Appel publié le 20 mai 2014. Rappel.

Nous ne vous le cacherons pas : après dix-huit ans de bons et loyaux services, ACRIMED menace de se trouver dans une situation très périlleuse d’ici quelques mois et, en tout cas, avant la fin de l’année, en raison de la fonte de ses ressources.

Alors que la presse dominante est gavée d’aides publiques distribuées en dépit du bon sens, nous ne pouvons compter que sur les dons de celles et ceux qui nous soutiennent et sur les cotisations de nos adhérent-e-s. Nous ne recevons aucune subvention ; les mécènes et autres philanthropes ne goûtent vraisemblablement pas notre critique. Nous refusons toute forme de publicité, et la consultation de notre site, enrichi presque quotidiennement, demeure entièrement gratuite. Quant à notre magazine trimestriel, Médiacritique(s), il offre, espérons-le, un agrément de lecture à ses acheteurs, mais ne rapporte qu’un bénéfice symbolique à l’association…

C’est pourquoi nous sommes contraints de lancer un appel à souscription de 40 000 euros, destinés à pérenniser les deux emplois salariés indispensables au bon fonctionnement et au développement de l’association et du site internet.

PNG - 22.6 ko
Faire un don

40 000 euros, un objectif ambitieux mais réaliste, qui équivaut à… 0,25 % des aides publiques versées au Figaro et au Monde en 2013 (plus de 16 millions d’euros pour chacun des deux titres).

40 000 euros, un objectif que nous pourrons atteindre si celles et ceux qui apprécient et soutiennent notre travail ou, tout simplement, le jugent utile, contribuent, à la hauteur de leurs moyens, en versant quelques dizaines… ou quelques milliers d’euros !

Nous le savons, la conjoncture, minée par la crise et plombée par l’austérité, ne nous est pas favorable, et nombreux doivent être celles et ceux qui se sentent requis par d’autres urgences personnelles et d’autres combats collectifs. Raison de plus, à nos yeux, pour ne rien lâcher, et pour réaffirmer la nécessité de critiquer des médias qui, pour l’essentiel, accompagnent la révolution conservatrice qu’on nous impose au prétexte de la crise.

Le succès de la souscription dépendra largement de la mobilisation de toutes et de tous.

Nous vous invitons donc à visiter notre boutique pour effectuer un don par carte bancaire : http://boutique.acrimed.org/14-faire-un-don.html, et au-delà, à adhérer, avec ou sans abonnement à Médiacritique(s) : http://boutique.acrimed.org/4-adhesion.html. Le tout avec déduction fiscale, désormais possible (voir ci-dessous).

Celles et ceux qui souhaiteraient nous faire parvenir un chèque - à l’ordre d’Acrimed - peuvent nous l’adresser au 39 rue du Faubourg-Saint-Martin, 75010 Paris.

Nous comptons sur vous pour convaincre vos ami-e-s, camarades, collègues, contacts et abonné-e-s des réseaux sociaux, de faire de même. N’hésitez pas à solliciter également votre famille, votre voisin-e, votre député-e, votre patron-ne ou votre éditocrate préféré-e.

PNG - 21.1 ko
Faire un don

Qu’on se le dise : Acrimed a besoin de vous, Acrimed a besoin de sous !

Paris, le 20 mai 2014
Le Collectif d’animation d’Acrimed

- Exonération

– Le 2 mai 2014, considérant notamment que l’association Acrimed satisfait aux conditions de l’intérêt général, le Tribunal administratif a décidé d’annuler les refus de l’administration fiscale qui nous privaient de faire bénéficier les donateurs de toute exonération fiscale.

Pour nous faire plaisir et vous faire plaisir, faites un don (par paiement hautement sécurisé) à Acrimed : il sera exonéré à hauteur de 66 %.

– Nous reviendrons sur cette « affaire ». Sur les épisodes précédents, lire « Choc de simplification » : Acrimed et l’administration fiscale (conte… à dormir debout) (9 mai 2013).

- Précisions

Tous les jours ou presque, ACRIMED dénonce sur son site des malfaçons dans la fabrique de l’information, propose des analyses pour comprendre le fonctionnement et les dysfonctionnements de l’univers médiatique, informe sur les initiatives des journalistes et professionnels des métiers de l’information, et s’efforce de mobiliser pour que d’autres médias soient possibles – ou au moins pour convaincre qu’ils sont nécessaires.

Comme dans de nombreuses associations, l’animation d’ACRIMED repose sur l’activité bénévole, parfois frénétique, de ses adhérent-e-s, mais nous avons aussi absolument besoin de nos deux salariés : le secrétaire administratif et le secrétaire de rédaction. Nous priver de l’un d’entre eux constituerait un affaiblissement considérable : sans le premier, l’association ne peut fonctionner au jour le jour, et à défaut d’un secrétaire de rédaction à plein temps pour coordonner l’observation des médias, la rédaction des articles pour le site, l’enrichissement de son contenu, la préparation du magazine, etc., la rédaction elle-même, composée de contributeurs bénévoles et, par conséquent intermittents, ne peut pas fonctionner.

En ces temps difficiles, notre association, avec ses modestes moyens, fait mieux que résister. Impossible d’être exhaustif. Mais outre la progression régulière de la consultation de notre site, et la pérennisation de notre magazine, signalons la tenue régulière des « Jeudis d’Acrimed » avec des spécialistes et des professionnels des médias, notre présence militante lors de la plupart des grandes manifestations qui nous permettent de rencontrer nos sympathisants et de faire connaître l’association, ou l’entretien de relations régulières avec les syndicats et les associations du mouvement social, avec des journalistes et d’autres professionnels qui luttent au sein des médias existants.

Tourne avec Spip       Nous écrire, nous contacter | Mentions légales | Administration | Plan du site       Flux RSS   Haut de page
Site sous « Spip » - Webmaster Yanic Gornet - Optimisé pour Mozilla FireFox
Hébergeur associatif Globenet, hébergeur associatif - Notre éditeur : Editions Syllepse