Acrimed | Action Critique Médias
Vous êtes ici =>L’information > Politique > Elections de 2014 > Municipales : Caroline Fourest traque les « islamistes » du Front (...)
Imprimer

EN BREF

Municipales : Caroline Fourest traque les « islamistes » du Front National

par Julien Salingue, le 1er avril 2014

Dimanche soir, alors que les premiers résultats des élections municipales étaient annoncés dans les médias, Caroline Fourest a entrepris, sur Twitter, de commenter les scores du FN, en présentant succinctement certains des nouveaux maires investis ou soutenus par le mouvement présidé par Marine Le Pen.

L’éditorialiste nous a ainsi offert de grands moments de subtile analyse politique en 140 signes, avec par exemple ce tweet au sujet du nouveau maire de Béziers, Robert Ménard :

Mais aussi, et surtout, avec cet autre tweet, à propos de David Rachline, nouveau maire de Fréjus :

On s’abstiendra, par charité, de commenter cet étrange « donc », qui induit une équivalence entre le groupuscule d’Alain Soral et l’un des principaux mouvements politiques libanais, raccourci qui en dit long sur la très grande culture de Caroline Fourest et sur sa volonté d’en finir avec les amalgames.

On se contentera seulement de relever que les obsessions islamiques de Caroline Fourest auront permis à ses abonnés sur Twitter de comprendre que, contrairement à ce que l’on pouvait entendre sur les plateaux de télévision, il n’y a eu ni « vague bleue » ni « vague bleu marine ».

La vague est en réalité verte, et il serait bon que chacun, à l’instar de Caroline Fourest, prenne conscience de la nécessité d’un combat sans merci contre les dérives islamophiles du Front National.

Julien Salingue

Tourne avec Spip       Nous écrire, nous contacter | Mentions légales | Administration | Plan du site       Flux RSS   Haut de page
Site sous « Spip » - Webmaster Yanic Gornet - Optimisé pour Mozilla FireFox
Hébergeur associatif Globenet, hébergeur associatif - Notre éditeur : Editions Syllepse