Acrimed | Action Critique Médias
Vous êtes ici =>Des ressources > Des textes > Critique des médias sur le Web > Critique des médias sur le web (septembre – octobre 2013)
Imprimer

Critique des médias sur le web (septembre – octobre 2013)

le 5 novembre 2013

N° 27 de notre sélection bimestrielle d’articles de critique des médias parus sur le Web et disponibles gratuitement. Présentation des articles publiés en septembre et octobre 2013.

Les articles sélectionnés cette fois-ci étant relativement diversifiés, vous les trouverez cette fois sans classement par thématique. Mais nous avons tenté de donner un sens, tant soit peu, à notre présentation. Pour vous tenir jusqu’à la fin, sachez que vous y attendent deux jeux plutôt divertissants.

- Le magazine Lui version 2013 est l’ennemi des hommes et des femmes civilisés (Vice.fr, 05/09) – « À l’intérieur, tous les plus grands auteurs français sont là, de Beigbeder à Nicolas Rey. À croire que la rédaction de Lui est un repère de dandys merdeux dont la vie se résume à attraper des Miss Météo Canal + dans les chiottes du Baron et pondre un mauvais livre tous les deux ans. Ces messieurs se sont vraiment donné du mal pour glorifier des époques hélas révolues, celle des 30 Glorieuses, des boutons de manchette, des femmes qui savaient tenir leur place, bref, l’époque où l’on ne leur cassait pas les roustons avec toutes ces conneries sur l’égalité. »

- Onc’ Picsou est un vieux macho (Entrées en lice, 24/09) – « Lorsque Clara écrit à Picsou Magazine "Pourquoi les garçons ne sont pas habiles avec les bébés ?", on lui répond qu’"ils sont plus habiles avec leurs pieds et un ballon. Et toi, tu te débrouilles comment sur un terrain de foot ?" Bim ! »

- Les méthodes douteuses de France 2… (Page Facebook du magazine Biba, 25/09) - « Et qu’est-ce qu’on découvre au JT du 24 septembre, le sujet de Biba avec le même témoignage. Oui, oui, ils ont pompé l’idée et leur travail de grand journaliste a été de mener une enquête pour retrouver notre témoin »

- Le Figaro retire un article trop « irrévérencieux » sur la pub Shalimar de Guerlain (Rue89, 27/09) – « Non loin de là, le directeur de la rédaction du Figaro.fr, Jean-Michel Salvator, voit apparaitre l’article : “Je regarde le site, je vois ça. Je trouve le ton du titre assez contestable, j’appelle la rédaction pour le changer, personne ne me répond. C’est la pause-déjeuner. Je décide donc de le supprimer.” Moins de deux heures après sa publication, l’article est donc retiré du site. »

- La délinquance explose… ou pas (LeMonde.fr, 10/09) – « "Insécurité, l’alerte rouge", titre ce matin, mardi 10 septembre, Le Figaro. Le quotidien assure, en "une", que "tous les indicateurs des statistiques de la délinquance du ministre de l’intérieur sont à la hausse". Décryptage. »

- Baisse des ventes, perte des repères, unes crapoteuses : les newsmags sont en crise (Télérama.fr, 24/10) – «  “Après nous avoir dit qu’il fallait se détacher de l’actualité, on a fini par y revenir, mais on n’a plus les moyens de faire du chaud ”, déplore Eric Marquis, responsable du Syndicat national des journalistes (SNJ) et journaliste à L’Express. “ On n’arrête pas de nous parler de la marque L’Express, mais comment la définir quand on a pas d’idées sur la société ? ”, s’insurge un autre journaliste de la rédaction. “Nous nous sommes bâtis sur les convictions de Jean-Jacques Servan-Schreiber et maintenant nous sommes le plus lisse des hebdos ”. Egaré dans un no man’s land éditorial. »

- Notre responsabilité de consommateurs face à la presse (Valérie CG, 02/10) – « Il serait facile - et tentant - d’attaquer la presse. Qui de l’œuf ou de la poule... Un simple constat s’impose ; aucun article ne fait autant de page vues et de commentaires qu’un fait-divers. J’en ai déjà parlé de multiples fois, tout en prenant à partie les rédactions mais j’aimerais aussi aborder l’angle du lecteur et notre responsabilité. Je succombe moi même à twiter des faits-divers car je sais que cela frappe l’opinion et que j’obtiens ainsi une réaction à bon compte alors que je sais fort bien qu’un article n’expliquera jamais la complexité d’une décision de justice par exemple. On le sait très bien, des articles documentés, sourcés, qui ont nécessité un temps approfondi de travail et de recherche, ne feront que quelques vues. »

- Le carnaval de l’investigation (monde-diplomatique.fr, mai 2013, en accès libre pour une période limitée) – « En France, son essor dans les années 1980 tient à la convergence de trois métamorphoses. La première affecte la magistrature, avec l’arrivée, à partir des années 1970, de juges d’instruction contestataires. Faire « fuiter » des documents dans la presse les renforce dans la lutte qu’ils mènent contre leur hiérarchie et contre le pouvoir politique. De son côté, l’enquêteur réceptionne et recoupe. « Trois bons numéros de fax d’avocats ou de juges d’instruction vous transforment en journaliste d’investigation  », ironise le journaliste Daniel Carton, ancien du Monde et du Nouvel Observateur. »

- David Pujadas : Le débat ? Très peu pour moi ! (site du journal Fakir, 25/10) – « On était invité à débattre dans un lycée avec David Pujadas. Mais voilà que l’organisateur, à la télé, des débats, a fui le débat… Tant pis, on lui adresse nos questions en recommandé. Et on postule pour prendre sa place – et son salaire – au jité de France 2… (Vidéo illustrant le dossier en fin d’article) »

- La contre-attaque suicide de Patrice Évra (Blog de Jérôme Latta, rédacteur en chef des Cahiers du football, 22/10) – « Patrice Évra, avec une interview diffusée par Téléfoot dimanche, a dynamité le ronronnement reproché au discours des joueurs en fustigeant certains consultants auxquels il reproche (non sans raison) leur acharnement contre lui... déclenchant ainsi une nouvelle tornade. Attaquer le consultanat français est pourtant une mission de salubrité publique, tant ses principaux représentants sont les acteurs d’une vision étroite du football, d’un journalisme de déblatération qui ne sert qu’eux-mêmes. »

- Almost famous (Rodolphe Donain, jvn.com, à propos de l’indépendance de la presse consacrée aux jeux vidéo, 26/09) – « L’indépendance journalistique est un leurre dans notre domaine d’activité, encore plus sur Internet. En effet, les recettes d’un site proviennent dans leur immense majorité de la publicité. Or, en dehors de l’énorme jeuxvideo.com, dont l’audience dépasse très largement le strict cadre du jeu vidéo, aucun site n’accueille de campagnes d’annonceurs sortant des domaines jeux vidéo / high tech. Dès lors, nous sommes condamnés à traiter un domaine d’activités dont les acteurs sont également les sources de revenus. »

- Arrêtez de vous en prendre aux stagiaires quand il y a des fautes dans les médias (Slate.fr, 14/10) – « Le 14 octobre, un nouveau Tumblr a vu le jour. « Le stagiaire d’iTélé » recense toutes les bourdes et coquilles réalisées par la personne (ou les personnes) chargée(s) du « bandeau déroulant » de la chaîne. […]Autant l’avouer, ce Tumblr est très drôle. Son titre, un peu moins. Pourquoi est-ce toujours le stagiaire qui prend ? »

Deux petits jeux pour finir :

- Sur Slate.fr, essayez de deviner quel magazine, de L’Express, Minute, Le Point ou Valeurs Actuelles, a publié ces titres islamophobes.

- Le Gorafi fait sensation depuis plus d’un an avec ses faux articles rédigés exactement comme le seraient ceux de sites professionnels. En faisant des pas de côtés sur l’actualité, il a même trompé, parfois, des médias français ou étrangers. À vous de voir sur ce site si vous saurez déterminer qui a rédigé ces titres : Le Figaro ou Le Gorafi ?

Tourne avec Spip       Nous écrire, nous contacter | Mentions légales | Administration | Plan du site       Flux RSS   Haut de page
Site sous « Spip » - Webmaster Yanic Gornet - Optimisé pour Mozilla FireFox
Hébergeur associatif Globenet, hébergeur associatif - Notre éditeur : Editions Syllepse