Acrimed | Action Critique Médias
Vous êtes ici =>L’information > Culture > Journalisme et sciences > « Bébé royal » et astrologie : Le Figaro invente le journalisme de (...)
Imprimer

« Bébé royal » et astrologie : Le Figaro invente le journalisme de superstition

par Laurent Dauré, le 7 août 2013

Pour Le Figaro, contribuer à la saturation médiatique autour de la naissance du « bébé royal » ne suffisait pas. Non, il fallait surenchérir en proposant un point de vue audacieux. C’est ainsi que le quotidien de Serge Dassault a proposé un décryptage astrologique de « l’événement ».

Après France Info et le duo insolite Philippe Vandel-Élizabeth Tessier (voir notre article), c’est au tour du Figaro de faire la promotion de l’astrologie. Publié le 22 juillet sur le site Internet du quotidien, le texte en question constitue un tour de force, même pour Le Figaro. Le titre donne la mesure de la performance : « Le signe astral du "royal baby" : un Lion de la première heure ».

Cet article est en fait le « thème astral » de l’enfant de Catherine Middleton et de William de Cambridge. Non content d’inviter à s’extasier devant cette naissance (et devant la monarchie britannique), comme l’ont fait la plupart des médias dominants, Le Figaro ajoute à l’indigence journalistique la légitimation d’une superstition. Dès les premières lignes, on sent que le prix Albert Londres est à portée de main : « Ce "royal baby" a fait attendre tout le monde et, si l’exactitude est la politesse des rois, ce n’est peut-être pas celle des princes. Tout est une question de temps dans son thème, à quelques minutes près sa personnalité eût été différente. »

La suite est à l’avenant, le jargon astrologique en plus : « En effet, né 10 minutes auparavant, le petit garçon était encore Cancer, signe de son père et de sa grand-mère Diana, mais (heureusement ?) nous avons affaire à un Lion de la première heure, avec un Soleil à 0°01’ du signe, ce qui change tout [1]. » Puisque vous le dites...

Concentré d’affirmations pseudo-scientifiques, cet article ne prend aucune distance avec l’astrologie. Et pour cause, son auteur – Christine Haas – est une astrologue. Elle officie en tant que telle sur RTL (voir sa biographie sur le site Internet de la radio [2]), dans Télé 7 jours et dans Version Femina ; mais aussi dans TV Magazine, un supplément télévision qui appartient au groupe Le Figaro. Christine Haas propose même un horoscope sur la déclinaison en ligne de cet hebdomadaire.

Candidate à la succession médiatique d’Élizabeth Tessier pour le poste d’astrologue de référence, Christine Haas est pourtant présentée par le quotidien de Serge Dassault comme une journaliste, sans autre précision (voir la capture d’écran ci-dessous). Et son article est classé dans la rubrique « International »... Une journaliste ! Spécialiste des questions internationales, de surcroît !

Ce traitement très favorable – une sorte d’ennoblissement de l’astrologie – trouve peut-être une explication dans la prédiction réjouissante (pour Le Figaro) que les astres lui ont confiée en décembre 2011 : la « journaliste » Christine Haas, visionnaire, avait alors prévu la réélection de Nicolas Sarkozy (c’est ici et ci-dessous [3]).

Et encore :

Elle déclarait également : « 2012 s’annonce comme une excellente année pour moi d’autant que, avec la présidentielle, je vais être très sollicitée ». Ça tombe sous le sens.

Les astrologues sont les spécialistes des affirmations sans preuve assénées avec aplomb. Avec son verni d’expert et son label de journaliste, Christine Haas énonce des spéculations pseudo-scientifiques comme s’il s’agissait d’évidences incontestables : « Mais ce qui est important, c’est qu’il [le « bébé royal »] échappe à l’eau très émotive et sensible (parfois instable) du Cancer, pour n’être que Feu avec un Soleil en Lion et un ascendant Sagittaire. »

Le royaume des astres veille sur la monarchie britannique. C’est pourquoi Christine Haas nous invite d’ores et déjà à admirer celui qui deviendra peut-être roi d’Angleterre : « Cela signifie, en clair, que ce sera un homme courageux, valeureux, élégant, qui sera fort mentalement, apte à faire des choix, mais rempli de doutes qui lui forgeront le caractère. Car c’est sûr , il aura du caractère et pas qu’un peu ! Il aura même un tempérament parfois explosif… Il n’aimera pas du tout être exposé dans les médias, sa Vénus à peine entrée en Vierge l’incitant à une forme de modestie. » Réticent à l’exposition médiatique et modeste, tout le contraire d’un astrologue en somme...

Ces certitudes, « vérifiables » dans plusieurs dizaines d’années (mais qui alors s’en souviendra ?), sont accompagnées de prédictions suffisamment vagues et approximatives pour être consensuelles : « il passera probablement (comme tout un chacun) par une période un peu rebelle à l’adolescence, avant de rentrer sagement dans le rang et de faire son job de prince, voire de roi, avec une volonté parfois marquée d’accompagner les réformes qui seront alors nécessaires. » En clair : un être humain quelconque, mais moderne et « parfois » réformiste, auquel les sujets de la monarchie britannique et les lecteurs du Figaro pourront s’identifier.

Ce faisant, ledit Figaro semble vouloir rivaliser avec le pastiche de site d’information Le Gorafi : on peut donc s’attendre au recrutement prochain d’un scientologue pour prendre en charge la rubrique sciences et d’une diseuse de bonne aventure au service économie.

Plus sérieusement : ce n’est en rien respecter ses lecteurs superstitieux que d’alimenter sans le moindre recul leur crédulité [4].

L’astrologie détourne des sciences et de leurs enseignements avec lesquels elle prétend se confondre. Son mépris des faits et des démonstrations les plus élémentaires en fait de surcroît un adversaire déclaré du journalisme. Lorsqu’un des quotidiens français majeurs présente une astrologue comme une journaliste et héberge avec bienveillance ses divagations, et ce dans une indifférence quasi générale, c’est qu’il y a, comme pourrait le dire aujourd’hui un Marcellus – le personnage d’Hamlet –, quelque chose de pourri au royaume des médias.

Laurent Dauré

Notes

[1] Nous avons corrigé l’orthotypographie des citations, les correcteurs du Figaro étant apparemment en vacances.

[2] On apprend notamment que Christine Haas « se passionne dès l’enfance pour l’astrologie en comparant les signes et les caractères de ses amies dans la cour de récréation. » Exerçant « sa profession d’astrologue depuis 30 ans », elle a une « approche très scientifique de l’astrologie ». « Diplômée d’une maîtrise en sciences humaines, d’un DESS de psychologie clinique et un DEA de psychanalyse, Christine Haas pratique l’astrologie et l’interprète avec toute sa connaissance de psychologue clinicienne. » Élizabeth Tessier peut aller se rhabiller avec son doctorat en sociologie...

[3] Quelques jours plus tard, elle renouvelle sa prédiction dans une interview à TV Magazine  : « Après avoir étudié le thème des candidats, je donne un léger avantage à l’actuel Président, mais il n’est pas impossible qu’il ait à faire face à une cohabitation dès les législatives. Cela sera très serré, si l’on se fie aux tendances. » Généreuse en déclarations saugrenues, Christine Haas rassure le lecteur progressiste et rationaliste de passage : « J’aborde [l’astrologie] sous l’angle humaniste, je m’intéresse à l’individu. »

[4] L’astrologie n’est pas bénigne, elle exploite la fragilité et la crédulité de personnes qui se fient à ses « lumières ». Certains considèrent qu’elle est inoffensive et que la plupart des gens qui lisent l’horoscope le font seulement pour s’amuser. En prenant connaissance de ces commentaires d’internautes à un horoscope de Christine Haas, on peut mettre en doute cette interprétation optimiste. Derrière les questions adressées à l’astrologue, on perçoit beaucoup de vulnérabilité, voire de détresse. Moyennant finances, les astrologues fournissent des explications et des conseils au mieux inutiles, au pire nocifs. On frémit en imaginant que des parents aient pu suivre les recommandations que donne Christine Haas dans son livre Astro bébé : Comment l’astrologie peut vous aider à développer au mieux la personnalité de votre enfant (Hors Collection, 2005).

Tourne avec Spip       Nous écrire, nous contacter | Mentions légales | Administration | Plan du site       Flux RSS   Haut de page
Site sous « Spip » - Webmaster Yanic Gornet - Optimisé pour Mozilla FireFox
Hébergeur associatif Globenet, hébergeur associatif - Notre éditeur : Editions Syllepse