Acrimed | Action Critique Médias
Vous êtes ici =>Les médias > Agences de presse > Patrons et salariés de l’AFP et autres agences > Grève de 24 h. à l’AFP le 13 février (communiqué intersyndical)
Imprimer

Grève de 24 h. à l’AFP le 13 février (communiqué intersyndical)

le 13 février 2013

Amplement justifié par le communiqué intersyndical (« Mais où va l’AFP ?) qui avait constitué le point de départ d’une grève de quelques heures le 31 janvier 2013, un nouvel appel a fait l’objet du communiqué suivant de l’intersyndicale de l’AFP (Acrimed)

L’Intersyndicale CGT-CFDT-FO-SNJ-SUD-CFE/CGC (toutes catégories) de l’AFP appelle l’ensemble des salariés travaillant en France et ceux de statut siège travaillant en Afrique à une grève de 24 heures, du mercredi 13 février à 08H00 (07H00 GMT) au jeudi 14 février, même heure.

- Cet appel est légitime. Il est lancé par tous les syndicats représentatifs de l’AFP.
- Lors de l’AG de lundi, les plus de 150 participants ont tous approuvé cet appel à la grève, sauf un, qui a voté contre.
- De plus, un vote consultatif par mail a été organisé par l’Intersyndicale entre lundi 15h00 et mardi 18h00. Résultat : sur 279 votants, 240 voix pour la grève, 35 contre, 4 abstentions.

RAPPEL DE NOS REVENDICATIONS

Cette grève porte sur la plate-forme suivante :

1. RETRAIT du projet de Région France, conformément à la motion déjà votée par les élus du Comité d’entreprise du 24 janvier.

2. AFRIQUE : ABANDON du projet d’une direction régionale Afrique à Johannesburg ; MAINTIEN d’un desk Afrique francophone INDEPENDANT à Paris, avec tous ses effectifs ; AFFICHAGE IMMEDIAT du poste de chef du desk Afrique ; RENFORT des effectifs du desk anglais dédiés à l’Afrique ; bilan du rattachement des bureaux du Maghreb à la direction Moyen-Orient à Nicosie.

3. RETABLISSEMENT DES MOYENS DE COMMUNICATION ENTRE LES SYNDICATS ET le PERSONNEL.

MODALITES DE LA GREVE

L’Intersyndicale rappelle que le droit de grève est un droit constitutionnel. L’appel intersyndical à la grève couvre légalement tout gréviste salarié de l’AFP en France ou salarié statut siège en Afrique.

Cet appel concerne entre autres l’ensemble des services redactionnels. Nous demandons aux desks établis à Paris de NE PAS VALIDER de dépêches, ni de photos, ni de videos, ni d’infographie, à l’exception des alertes et des urgents.

La grève commencera le mercredi 13 février à 08H00 (07H00 GMT) et se terminera le jeudi 14 février, même heure.

La Direction a cherché le rapport de force, à elle d’en assumer les conséquences ! L’Intersyndicale, qui est prête à rencontrer la Direction à tout moment, tiendra le personnel informé et le consultera lors d’une

NOUVELLE ASSEMBLEE GENERALE

sur les suites à donner à cette mobilisation. Sauf événement nouveau, cette assemblée générale aura lieu le jeudi 14 février à 14h30, au 1er étage rue Vivienne.

TOUS CONCERNES !

L’Intersyndicale tient à souligner la gravité de la situation. Le personnel - journalistes, administratifs, techniciens... - se trouve confronté à une Direction qui crée des faits accomplis et exerce des pressions pour imposer ses choix, qui ne sont ni pertinents ni le fruit d’une concertation approfondie avec le personnel et ses représentants.

C’est pour stopper les projets néfastes déjà annoncés, et pour éviter d’autres mauvais coups qui risquent de suivre, que nous devons assurer le succès de cette grève.

Paris le mardi 12 février

L’Intersyndicale

Tourne avec Spip       Nous écrire, nous contacter | Mentions légales | Administration | Plan du site       Flux RSS   Haut de page
Site sous « Spip » - Webmaster Yanic Gornet - Optimisé pour Mozilla FireFox
Hébergeur associatif Globenet, hébergeur associatif - Notre éditeur : Editions Syllepse