Acrimed | Action Critique Médias
Voir aussi
Vous êtes ici =>Les médias > Presse écrite > PQR : en provenance d’autres régions > La République du Centre, pouvoirs et contre-pouvoir
Imprimer

La République du Centre, pouvoirs et contre-pouvoir

le 12 décembre 2013

Nous publions ci-dessous, en tribune [1] et avec l’accord de son réalisateur (Xavier Naizet), un reportage diffusé vendredi 22 novembre à partir de 23h00 et samedi 23 novembre à 15h20 dans l’émission « L’Enquête au centre » sur France 3 Centre – et toujours visible, tout comme les quelques lignes de présentation qui suivent sur le site de la chaîne.

L’enquête, de Xavier Naizet, Pierre-Dominique Lepais, Laurent Amblard, Laurence Vaury et Jean-Marie Bores, revient sur l’histoire et la situation de La République du Centre, propriété du groupe de presse La Montagne, qui, confrontée à une baisse des ventes, va subir un plan social de grande ampleur. Et si ces difficultés étaient liées à une ligne éditoriale trop conciliante avec les pouvoirs locaux ?

Lu sur le site de France 3 Centre :

Plan social

Le 5 novembre, le groupe La Montagne (propriétaire de huit quotidiens dont en région Centre Le Berry Républicain, L’Echo Républicain et La République du Centre), annonçait un plan de restructuration qui prévoit la suppression de 250 postes.

Le titre le plus touché sera La République du Centre (moins 75 postes) qui va voir disparaître son imprimerie de Saran. Les salariés du quotidien ont protesté contre ce plan notamment lors d’une manifestation à Orléans le 16 novembre. (…)

« Un robinet d’eau tiède »

En vingt ans, La République du Centre (diffusée aujourd’hui à 40 000 exemplaires environ) a perdu plusieurs dizaines de milliers de lecteurs. Un affaiblissement qui n’est peut-être pas uniquement provoqué par la bascule vers le numérique. Certains anciens salariés qui ont quitté le journal au moment de son rachat par La Montagne en 2010 estiment aujourd’hui que le journal manque d’ambition et n’ose pas mener des enquêtes approfondies qui permettraient de séduire de nouveaux lecteurs. Selon Anthony Gautier (ex-journaliste à la Rep et co-fondateur du site d’information Apostrophe 45), le journal fait trop souvent couler « un robinet d’eau tiède. »

Pour Mourad Guichard (correspondant de Libération et ex-journaliste remercié par le quotidien en 2004 à la suite d’un article qui avait déplu à élu local), le problème est plus profond : « La République du Centre a depuis longtemps un rapport incestueux au pouvoir, qu’il soit de droite ou de gauche. »

Notes

[1] Les articles publiés sous forme de « tribune » n’engagent pas collectivement l’Association Acrimed, mais seulement leurs auteurs.

Tourne avec Spip       Nous écrire, nous contacter | Mentions légales | Administration | Plan du site       Flux RSS   Haut de page
Site sous « Spip » - Webmaster Yanic Gornet - Optimisé pour Mozilla FireFox
Hébergeur associatif Globenet, hébergeur associatif - Notre éditeur : Editions Syllepse