Acrimed | Action Critique Médias
Vous êtes ici =>Les médias > Télévisions > Toutes les télés > Gil Scott-Heron chante The revolution will not be televised
Imprimer

Gil Scott-Heron chante The revolution will not be televised

le 3 juin 2011

Un hommage à l’artiste, décédé le 27 mai 2011.

Nous proposons d’écouter (ou de réécouter) une chanson célèbre de Gil Scott-Heron, dans laquelle il inventa une forme orale et musicale connue sous le nom de « spoken word », imprégnée de performances poétiques et généralement considérée comme précurseur de ce qui allait devenir le rap. Écrite en 1970, elle fut l’occasion pour lui d’en appeler à l’action révolutionnaire de la minorité Afro-américaine contre l’esbroufe et les poses télévisuelles, en raillant les icônes des médias dominants américains des années 1960, les Afro-américains qui s’y joignent, ainsi que les stéréotypes véhiculés en quantité industrielle par les messages publicitaires. Gil Scott-Heron y montrait la réduction médiatique de la politique à un spectacle absurde, ridicule ou sordide, et de ses « frères » à des spectateurs. On verra ci-dessous, en consultant le texte original de cette chanson et sa traduction, à quel point l’intervention critique est conciliable avec l’effet poétique.

Gil Scott-Heron chante The revolution will not be televised IMG/flv/Acrimed-GilSfd23.flv
Gil Scott-Heron chante The revolution will not be televised

Texte original, suivi d’une traduction en français, puis d’une traduction avec des notes qui permettent de saisir une grande partie des références et allusions présentes dans la chanson de Gil Scott-Heron.

Texte original


The Revolution will not be televised

You will not be able to stay home, brother.
You will not be able to plug in, turn on and cop out.
You will not be able to lose yourself on skag and skip out for beer during commercials,
Because the revolution will not be televised.

The revolution will not be televised.
The revolution will not be brought to you by Xerox
In 4 parts without commercial interruptions.
The revolution will not show you pictures of Nixon blowing a bugle and leading a charge by John Mitchell, General Abrams and Spiro Agnew to eat hog maws confiscated from a Harlem sanctuary.
The revolution will not be televised.

The revolution will not be brought to you by the
Schaefer Award Theatre and will not star Natalie
Woods and Steve McQueen or Bullwinkle and Julia.
The revolution will not give your mouth sex appeal.
The revolution will not get rid of the nubs.
The revolution will not make you look five pounds thinner, because the revolution will not be televised, Brother.

There will be no pictures of you and Willie Mays pushing that shopping cart down the block on the dead run, or trying to slide that color television into a stolen ambulance.
NBC will not be able predict the winner at 8:32 or report from 29 districts.
The revolution will not be televised.

There will be no pictures of pigs shooting down brothers in the instant replay.
There will be no pictures of pigs shooting down brothers in the instant replay.
There will be no pictures of Whitney Young being run out of Harlem on a rail with a brand new process.
There will be no slow motion or still life of Roy Wilkins strolling through Watts in a Red, Black and Green liberation jumpsuit that he had been saving
For just the proper occasion.

Green Acres, The Beverly Hillbillies, and Hooterville Junction will no longer be so damned relevant, and women will not care if Dick finally gets down with Jane on Search for Tomorrow because Black people will be in the street looking for a brighter day.
The revolution will not be televised.

There will be no highlights on the eleven o’clock news and no pictures of hairy armed women liberationists and Jackie Onassis blowing her nose.
The theme song will not be written by Jim Webb, Francis Scott Key, nor sung by Glen Campbell, Tom Jones, Johnny Cash, Englebert Humperdink, or the Rare Earth.
The revolution will not be televised.

The revolution will not be right back after a message about a white tornado, white lightning, or white people.
You will not have to worry about a dove in your bedroom, a tiger in your tank, or the giant in your toilet bowl.
The revolution will not go better with Coke.
The revolution will not fight the germs that may cause bad breath.
The revolution will put you in the driver’s seat.

The revolution will not be televised, will not be televised, will not be televised, will not be televised.
The revolution will be no re-run brothers ;
The revolution will be live.


Traduction


La Révolution ne sera pas télévisée

Tu ne pourras pas rester chez toi, mon frère.
Tu ne pourras pas brancher la prise, tourner le bouton et t’abandonner.
Tu ne pourras pas te shooter à l’héro, t’acheter des bières au moment des pubs.
Parce que la révolution ne sera pas télévisée.

La révolution ne sera pas télévisée.
La révolution ne sera pas présentée par Xerox.
En quatre épisodes enchaînés sans publicités.
La révolution ne te montrera pas d’images de Nixon.
Soufflant dans un clairon et menant la charge de John Mitchell, du Général Abrams et de Spiro Agnew pour aller manger des tripes de porc confisquées dans un sanctuaire de Harlem.
La révolution ne sera pas télévisée.

La révolution ne sera pas présentée par le Schaefer Award Theatre, les rôles principaux n’iront pas à Natalie Wood et Steve McQueen, ou Bulwinkle et Julia.
La révolution ne rendra pas ta bouche plus sensuelle.
La révolution ne te rasera pas de près.
La révolution ne te fera pas paraître plus mince.
Parce que la révolution ne sera pas télévisée, mon frère.

Il n’y aura pas d’images de toi avec Willie Mays en pleine vitesse derrière un caddie, essayant de charger une télé couleur dans une ambulance volée.
NBC ne pourra pas donner les premières estimations à 20h32 ou interroger ses envoyés spéciaux dans 29 circonscriptions.
La révolution ne sera pas télévisée.

Il n’y aura pas d’images de porcs tirant sur nos frères à diffuser en boucle.
Il n’y aura pas d’images de porcs tirant sur nos frères à diffuser en boucle.
Il n’y aura pas d’images haute définition de Whitney Young se faisant virer de Harlem à cheval sur un rail.
Il n’y aura pas de ralenti ni d’arrêt sur image de Roy Wilkens se baladant à Watts dans un survêtement panafricain rouge, noir et vert qu’il avait mis de côté en attendant son heure.

Les conneries de Green Acres, The Beverly Hillbillies, et de Hooterville Junction n’auront plus d’importance, et les femmes n’auront plus envie de savoir si Dick va finir par conclure avec Jane dans Search for Tomorrow parce que les Noirs seront dans la rue en quête d’un jour meilleur.
La révolution ne sera pas télévisée.

Il n’y aura pas de résumé de l’actualité au journal de 11 heures du soir ni d’images de féministes non-épilées ou de Jackie Onassis en train de se moucher.
Le générique ne sera pas écrit par Jim Webb, Francis Scott Key, ni chanté par Glenn Campbell, Tom Jones, Johnny Cash, Engelbert Humperdink, ou Rare Earth.
La révolution ne sera pas télévisée.

La révolution ne reviendra pas tout de suite après la lessive qui lave plus blanc, le petit vin blanc, ou les infos pour les blancs.
Vous n’aurez pas à vous occuper de la colombe dans votre chambre, du tigre dans votre moteur, ou du géant dans votre cuvette des toilettes.
La révolution ne passera pas mieux avec un Coca.
La révolution ne combattra pas les microbes pouvant donner mauvaise haleine.
La révolution vous mettra aux commandes.

La révolution ne sera pas télévisée, ne sera pas télévisée, ne sera pas télévisée, ne sera pas télévisée.
La révolution ne sera pas une rediffusion mes frères.
La révolution sera en direct.


Traduction avec notes


La Révolution ne sera pas télévisée.

Tu ne pourras pas rester chez toi, mon frère.
Tu ne pourras pas brancher la prise, tourner le bouton et abandonner
[Référence à la célèbre phrase de Timothy Leary vantant l’usage des drogues psychédéliques, particulièrement le LSD : « turn on, tune in, drop out »].
Tu ne pourras pas te shooter à l’héro, t’acheter des bières au moment des pubs.
Parce que la révolution ne sera pas télévisée
.

La révolution ne sera pas télévisée.
La révolution ne sera pas présentée par Xerox
[Marque de photocopieurs].
En quatre épisodes enchaînés sans publicités.
La révolution ne vous montrera pas d’images de Nixon [Président des Etats-Unis à l’époque où fut écrite cette chanson, Nixon réprima fortement les mouvements sociaux, noirs et étudiants].
Soufflant dans un clairon et menant la charge de John Mitchell [Procureur général sous Nixon], du Général Abrams [Général ayant notamment officié au Vietnam] et de Spiro Agnew [Vice-président de Nixon, il fut contraint à démissionner pour cause d’évasion fiscale] pour aller manger des tripes de porc confisquées dans un sanctuaire de Harlem.
La révolution ne sera pas télévisée.

La révolution ne sera pas présentée par le Schaefer Award Theatre [Emission présentant des films], les rôles principaux n’iront pas à Natalie Wood [Actrice blanche célèbre et consensuelle [1] ] et Steve McQueen [Acteur blanc célèbre [2] ], ou Bulwinkle [Personnage de dessin animé très populaire au début des années 60, également apparu dans des publicités] et Julia [Héroïne Afro-américaine de classe moyenne dans la série télévisée qui portait son nom [3] ].
La révolution ne rendra pas votre bouche plus sensuelle [Slogan publicitaire de la marque Ultra-Brite].
La révolution ne vous rasera pas de près [Slogan publicitaire de la marque Gillette].
La révolution ne vous fera pas paraître plus mince.
Parce que la révolution ne sera pas télévisée, mon frère.

Il n’y aura pas d’images de toi avec Willie Mays [Joueur de base-ball noir-américain [4] ] en pleine vitesse derrière un caddie, essayant de charger une télé couleur dans une ambulance volée.
NBC ne pourra pas donner les premières estimations à 20h32 ou interroger ses envoyés spéciaux dans 29 circonscriptions.
La révolution ne sera pas télévisée.

Il n’y aura pas d’images de porcs [Désigne ici de manière familière les forces de répression, police ou armée] tirant sur nos frères à diffuser en boucle.
Il n’y aura pas d’images de porcs tirant sur nos frères à diffuser en boucle.
Il n’y aura pas d’images haute définition de Whitney Young
[Dirigeant de la National Urban League, mouvement des droits civiques [5] ] se faisant virer de Harlem à cheval sur un rail [Allusion à un châtiment populaire ancien].
Il n’y aura pas de ralenti ni d’arrêt sur image de Roy Wilkins [Proche de Whitney Young, membre du NAACP [6], opposant précoce aux courants les plus radicaux du mouvement noir] se baladant à Watts [Quartier de Los Angeles majoritairement composé d’Afro-américains et théâtre de manifestations violemment réprimées en 1965 et en 1992] dans un survêtement panafricain Rouge, Noir et Vert [Couleurs du mouvement nationaliste noir à partir des années 20] qu’il avait mis de côté en attendant son heure.

Les conneries de Green Acres , The Beverly Hillbillies , et de Hooterville Junctio n [Deux séries télévisées et un lieu fictionnel associé, du même créateur [7].] n’auront plus d’importance, et les femmes n’auront plus envie de savoir si Dick va finir par conclure avec Jane [Prénoms génériques que l’on retrouve dans certains livres d’apprentissage de la lecture] dans Search for Tomorrow [Feuilleton mélodramatique très populaire, qui durait depuis 20 ans et allait en durer encore 10 de plus] parce que les Noirs seront dans la rue en quête d’un jour meilleur.
La révolution ne sera pas télévisée.

Il n’y aura pas de résumé de l’actualité au journal de 11 heures du soir ni d’images de féministes non-épilées ou de Jackie Onassis [Ex-femme de John F. Kennedy, président des Etats-Unis assassiné en 1963 en train de se moucher [Allusion aux manifestations de tristesse lors des commémorations de cet assassinat].
Le générique ne sera pas écrit par Jim Webb [Auteur-compositeur à succès], Francis Scott Key[Auteur du texte de l’hymne national américain], ni chanté par Glenn Campbell [Chanteur de rock/country, interprète de certain des succès de Jim Webb], Tom Jones [Chanteur britannique qui aurait vendu plus de 100 millions de disques durant sa carrière], Johnny Cash [Chanteur américain de country, qui aurait quant à lui vendu plus de 90 millions d’albums], Engelbert Humperdink [Chanteur britannique de pop music], ou Rare Earth [Groupe signé par la Motown et uniquement composé de blancs]
La révolution ne sera pas télévisée


La révolution ne reviendra pas tout de suite après la lessive qui lave plus blanc [Slogan publicitaire d’Ajax], le petit vin blanc [Dans la version en anglais : désigne une eau de vie mais renvoie également à une chanson de country des années 1950], ou les infos pour les blancs.
Vous n’aurez pas à vous occuper de la colombe dans votre chambre
[Slogan publicitaire pour un déodorant], du tigre dans votre moteur [Slogan publicitaire d’Esso], ou du géant dans votre cuvette des toilettes [Slogan publicitaire pour une marque de détergent].
La révolution ne passera pas mieux avec un Coca [Slogan publicitaire de Coca-Cola].
La révolution ne combattra pas les microbes pouvant donner mauvaise haleine [Slogan publicitaire pour une marque d’hygiène buccale].
La révolution vous mettra aux commandes [Slogan publicitaire pour une entreprise de location].

La révolution ne sera pas télévisée, ne sera pas télévisée, ne sera pas télévisée, ne sera pas télévisée
La révolution ne sera pas une rediffusion mes frères,
La révolution sera en direct

Traduction de Mathieu Bonzom

Notes

[1] L’ironie peut viser ici le traitement bien pensant de l’immigration et des minorités dans la comédie musicale West Side Story, où elle joue l’un des rôles principaux.

[2] En passe de devenir l’acteur le mieux payé au monde, il fonde sa carrière sur des personnages d’anti-héros en pleine guerre du Vietnam. Ses idées conservatrices l’amènent entre autres à soutenir Nixon et la guerre.

[3] Parfois présentée comme pionnière pour une image non-stéréotypée de cette minorité mais souvent dénoncée comme apolitique et manquant de réalisme (y compris par l’actrice elle-même).

[4] Comme nous l’a signalé un de nos lecteurs.

[5] Parfois critiqué pour ses bons rapports avec certains milieux patronaux ou politiciens, et surtout pour son soutien à la guerre du Vietnam.

[6] Association nationale pour la promotion des gens de couleur.

[7] Il s’agit de comédies sur les contrastes ville/campagne, et de classe, parmi les blancs.

Tourne avec Spip       Nous écrire, nous contacter | Mentions légales | Administration | Plan du site       Flux RSS   Haut de page
Site sous « Spip » - Webmaster Yanic Gornet - Optimisé pour Mozilla FireFox
Hébergeur associatif Globenet, hébergeur associatif - Notre éditeur : Editions Syllepse