Acrimed | Action Critique Médias
Vous êtes ici =>Des ressources > Des textes > Critique des médias sur le Web > Critique des médias sur le web (février-mars 2010)
Imprimer

Critique des médias sur le web (février-mars 2010)

par Marie Menaut, Yannick Kergoat, le 7 avril 2010

N° 7 de notre nouvelle série d’articles : une sélection aussi régulière que possible d’articles de critique des médias parus sur le Web et disponibles gratuitement. Nous avons choisi ceux qui nous semblaient les plus intéressants (et les moins conjoncturels), que nous approuvions totalement ou pas leur contenu. Cette sélection a été établie grâce à l’irremplaçable « Portail des copains », Rezo.net, et à notre propre portail. Sa présentation et son contenu seront progressivement améliorés. (Acrimed)

Février 2010

- Mega Médias Circus : propagande, désinformation, mensonges et silences (Dissident Voice) (Le grand soir 01/02) – « Les grands médias étasuniens sont passés maîtres en matière d’informations partiales et de désinformation généralisée dans le but d’imposer la propagande officielle et d’anesthésier la vox populi. »

- L’emprise des médias sur la banlieue (Contretemps 07/02) – « A propos de l’ouvrage de Julie Sedel, Les médias et la banlieue, version remaniée d’une thèse soutenue en 2007. Julie Sedel cherche à mettre en évidence la contribution spécifique des médias à la fabrication et à la diffusion du stigmate attaché aujourd’hui à la banlieue et à ses habitants. » Des extraits ici même.

- Suisse : quand une agence photo refourgue de la pub aux médias (Rue89 09/02) – « L’agence de presse suisse Keystone diffuse des photographies commerciales sous couvert d’images d’information ordinaires. Grogne dans les rédactions suisses. Utilisée par de nombreux journaux, l’agence de presse suisse Keystone diffuse des photos de sport commerciales -prises lors de grands événements sportifs et commandées par des grandes entreprises suisses- sous couvert d’images d’information ordinaires. Une supercherie qui passe inaperçue et qui remplit les caisses de l’agence photo, contrôlée en partie par l’Agence télégraphique suisse (ATS). »

- Chavez veut-il vraiment contrôler Twitter ? (Mémoire des luttes 10/02) – « La planète Internet est en émoi. Un article qui circule actuellement, et dont la teneur est reprise par de nombreux autres sites, donne le frisson : Chavez voudrait filtrer le net ! Comme il voudrait bâillonner les médias privés, c’est-à-dire 80 % des titres de presse et des stations de radio et de télévision qui le vilipendent quotidiennement. Voyons les choses de plus près. »

- « Effroyables imposteurs » sur Arte : le roi est nu (Les Blogs du Diplo – Information 2.0 10/02) – « Rarement le désarroi des caciques des médias devant le discrédit qui les frappe aura été aussi évident que lors de cette soirée sur Arte, mardi 9 février, intitulée “Main basse sur l’info” ». Voir un extrait ici même.

- Élisabeth Badinter, actionnaire féministe d’un Publicis sexiste ? (Rue89 11/02) – « Élisabeth Badinter, philosophe qui lutte contre la “victimisation du genre féminin”, est (aussi) la première actionnaire de Publicis, producteur de pubs (parfois) sexistes. Comment le vit la présidente du conseil de surveillance du quatrième groupe mondial de communication ? »

- L’injuste procès des prétendues théories du complot (Le grand soir 12/02) – « Sortie du “reportage” de Ted Anspach, Les Effroyables Imposteurs, diffusé sur ARTE le 9 février 2010. Nouvelle tentative médiatique pour discréditer tout un mouvement global d’oppositions aux propagandes gouvernementales, en l’amalgamant aux théories dites “conspirationnistes”, diabolisées. »

- Statistiques ethniques : Laetitia Van Eeckhout est-elle journaliste ou militante ? (Bakchich 16/02) « Dans son édition datée du samedi 6 février, Le Monde titrait à la Une : “Un rapport consensuel sur les statistiques ethniques” […] La teneur de cet article pose question quant à la capacité de ce grand quotidien à rendre compte des faits de façon professionnelle, tant il paraît relever davantage du caractère militant d’une partisane des statistiques ethniques que d’un travail journalistique approfondi. »

- Radios libres not dead (CQFD 16/02) – « En 1981, chacun voulait avoir son antenne pour faire entendre sa bonne parole musicale, politique ou simplement délirante. Aujourd’hui, le rouleau compresseur du “Saint Marché” entend bien ramener les dernières brebis égarées dans le droit chemin commercial. »

- Dati et Amara : icônes de la diversité ou archétypes de l’imaginaire colonial ? (Les mots sont importants 22/02) – « Il est apparu, depuis peu, dans l’imaginaire médiatique, une nouvelle figure : celle de la beurette méritante, fragile créature à mi-chemin entre Antigone et Cendrillon. Une histoire telle que les médias les aiment, un parcours de la misère vers la lumière avec pour bonne fée la République bienveillante. »

- Lula et les médias (Le grand soir 22/02) – « Depuis que Luiz Inazio Lula da Silva a gagné les élections de 2002, beaucoup se sont demandé comment un ex syndicaliste de Pernambouc a pu arriver à la présidence, dans un immense pays comme le Brésil, sans l’appui des moyens de communication. »

- Militer à l’ère du tout médiatique, Rencontre avec plusieurs représentants de mouvements militants (Mouvements 24/02) – « La “critique des médias” est indissociable d’une vision politique de l’espace public et du projet de sa transformation. Elle semble ainsi fonctionner comme un fond théorique partagé pour nombre de mouvements militants de gauche. Le dialogue engagé ici éclaire convergences et différences sur la question et renseigne sur la complexité des postures théoriques et pratiques adoptées vis-à-vis des médias dominants quand il s’agit de militer. »

- La « violence à l’école », un écran de fumée (Le Plan B 24/02 - lien périmé) – « La violence à l’école ne s’explique pas sans la violence sociale autour de l’école et la violence économique contre l’école. La première excite les journalistes ; le reste les endort. Mais les agressions d’enseignants montées en chantilly occultent le mouvement de l’étau qui se resserre. Sur les habitants des quartiers touchés par la grâce du libéralisme, sur l’Éducation nationale, “modernisée” à coups de suppressions de postes. »

- Les Français aiment la police (CQFD 24/02) – « En guise de produit d’appel à un dossier sur la police, Siné Hebdo a commandé un sondage à l’institut CSA. Mauvaise pioche… »

- Comment TF1 saccage une maison en cinq jours (Basta ! 25/02) – « Ou les dessous de l’émission « Tous ensemble ». TF1 propose un programme où l’animateur recrute des artisans et bénévoles pour retaper le logement d’une famille en difficulté. Ce témoignage d’un artisan est édifiant sur ce que vous ne verrez pas à l’écran : des travaux bâclés à cause de l’urgence, sans aucune considération en matière d’économie d’énergie et de matériaux écologiques. »

- Colombie : l’État veut fermer le webzine Rebelión (Primitivi 25/02) – « Avant les élections législatives de mars et celles présidentielles de mai, le gouvernement Uribe s’enfonce de plus en plus dans la criminalisation à tout va, dernier volet en date : le Ministère Public colombien essaie d’accuser la revue internet Rebelión de terrorisme. »

- Régionales : Nice-matin affiche sa neutralité de droite (Cuverville 28/02) – « De la manipulation de l’information par certains journalistes : l’exemple d’Olivier Biscaye, directeur des rédactions de Nice-Matin. »

Mars 2010

- Le bêtisier du développement durable (La décroissance 03/03) – « En images »

- "Buzz" sur les "regrets" de Peillon concernant Chabot : analyse d’une désinformation (Antennerelais 03/03) – « La chaîne Public Sénat a rendu publique hier, sur Dailymotion puis LePost, une vidéo dans laquelle Vincent Peillon revient sur son "lapin à Arlette Chabot" du mois de janvier dernier (cette vidéo est un extrait, sorte d’"avant-première", d’un entretien qui sera diffusé dans 2 semaines sur Public Sénat). Aujourd’hui, cette vidéo est reprise par divers sites de presse avec une présentation plus ou moins distordue, allant jusqu’à accréditer telle ou telle idée mensongère. »

- Crime 2.0 : le web dans tous ses états ! (Champ Pénal 03/03) – « Après avoir examiné les caractéristiques technologiques du web 2.0, nous nous penchons sur les rapports complexes que le droit entretient avec des technologies de l’information et de la communication dont le développement se fait à une vitesse incompatible avec le rythme plus mesuré du système juridique. Dans une seconde partie, nous examinons à l’aide d’une base de données d’incidents, les risques criminels et réputationnels qui sont associés au web 2.0, en nous posant notamment la question de l’exagération et de la distorsion de ceux-ci dans les grands médias. »

- Internet source de l’exploitation capitaliste ? (Scarabee.org 05/03) – « Écrans, dans Libération, a publié mercredi une interview de Matteo Pasquinelli, « théoricien des médias », titrée « Nous n’exploitons pas le réseau, c’est le réseau qui nous exploite ». L’argumentaire se contente de répéter un article de Pierre Lazuly publié en août 2006 par le Monde diplomatique : « Télétravail à prix bradés sur Internet ». Mais là où l’ami Lazuly présentait un phénomène alors peu connu et se contentait de conclusions sur ce phénomène spécifique, l’article d’Écrans extrapole sur la dénonciation d’un « mythe » de l’internet (« cette société de pairs tant célébrée » — mais qui a réellement célébré cela ?) en se basant non sur une démonstration, mais sur des extraits d’une unique interview avec Matteo Pasquinelli. »

- En Iran, Nokia connecte la répression (Blog du Diplo Information 2.0 05/03) – « On savait que la « révolution Twitter » en Iran était une épée à double tranchant. Les réseaux de communication ont permis à la contestation, suite à l’élection présidentielle frauduleuse du 12 juin 2009, de s’étendre, de se coordonner et d’informer au-delà des frontières de l’Iran. Ces mêmes outils ont aussi constitué de formidables moyens de surveillance des contestataires. Mais on ignore encore l’étendue de la participation des entreprises de télécommunications. Car, aux demandes d’information, elles opposent le secret commercial. »

- Un hacker piraté par les médias (Blog d’Hugo 05/03) – « Les mots ont un sens. Pourtant, il arrive souvent que certains perdent leur signification, à force de détournements, de propagande et d’abus. C’est souvent le cas avec le mot hacker, très souvent confondu avec cracker, celui qui casse des systèmes de sécurité. »

- Manipulations répétées en faveur du pouvoir : et si l’on coupait l’antenne à TF1 ? (Plume de Presse 08/03) – « Des manquements au “devoir de rigueur dans le traitement de l’information” : voilà de quoi TF1 s’est vue contrainte de s’excuser à l’antenne, sanction prononcée par le CSA. […]"Le 3 avril 2009, le JT de TF1 consacrait un sujet au vote d’Hadopi à l’Assemblée nationale. Les images montraient un hémicycle plein à craquer, laissant entendre que bon nombre de députés, et donc de représentants de la nation, avaient plébiscité le texte" »

- De la photographie d’actualité à l’icône médiatique : « la Marianne de 68 » (2/2) (Culture Visuelle 10/03) – « Après l’observation et l’analyse dans un premier billet de la photographie de “la jeune fille au drapeau” de Jean-Pierre Rey à l’aune de l’intericonicité – ou effet de citation – et de la mise en forme de l’information dans la presse du printemps 1968, ce second temps revient sur la circulation médiatique de cette image, autre élément majeur qui participe du processus d’iconisation. »

- Bienvenue dans la première "Murdocratie" au monde (Le grand soir 11/03) – « Adélaïde est la ville d’où Rupert Murdoch a lancé son empire. C’est ici qu’il démarré son parcours vorace. Aucune statue en guise de souvenir. Sa présence plane comme une ombre et contrôle le seul quotidien de la ville et même les imprimeries. Dans toute l’Australie, il possède prés de 70% des grands quotidiens plus le seul quotidien national, ainsi que la chaîne Sky Television, et beaucoup d’autres choses encore. Bienvenue dans la première Murdocratie au monde. »

- Jusqu’à quand le mécanisme yankee de la désinformation ? (Le grand soir 11/03) – « Les Dow Jones, Citigroup, American Express, Goldman Sachs & Co apparaissent entre ceux qui donnent régulièrement des dons au « Comité pour la protection des Journalistes » (CPJ), une organisation ouvertement financée par des géants de la presse corporative tels que McClatchy Company (propriétaires de Miami Herald), Forbes Inc, Bloomberg, CNN, Time Warner et de l’Associated Press. »

- L’amende amère (Télérama.fr 11/03) – « “Une bien belle image pour commencer cette édition du 13 heures…” Merci TF1. J’avais grand besoin d’un moment de détente. Et je savais que je pouvais compter sur Jean-Pierre Pernaut. “… Même si la neige tombe encore ici ou là – on en parlera tout à l’heure –, les amandiers sont en fleurs sur la Côte d’Azur” . Et c’est magnifique. Appréciez cette “bien belle image”. »

- Comment censurer ces blogs qui dérangent La Voix du Nord ? En faisant pression sur l’hébergeur... (La Brique 12/03) – « Début 2010, de L’Error et ses potes « néogonzos » de "Lille43000" reçoivent un mail de leur hébergeur internet, OVH. Cette société les somme de retirer l’article « La Voix du Nord : les Identitaires sont nos amis ! » de leur blog dans les quarante-huit heures, sous peine d’une suspension de ses services. A l’origine de cette censure ? Le service juridique de La Voix, bien entendu, et ses gros sabots encrottés… La Brique a voulu en savoir plus. En vain… ou presque. »

- « Le Jeu de la mort » ou la télé en zone extrême (Blog du Diplo Information 2.0 13/03) – « Le 17 mars, France 2 diffuse un documentaire de télé réalité, « Le Jeu de la mort », où 81% des candidats à un jeu télévisé ont actionné des manettes susceptibles d’administrer des chocs électriques mortels à une victime consentante. Il s’agit bien entendu d’une mise en scène voulant démontrer l’étendue du pouvoir du petit écran. Mais en cherchant à expliquer « jusqu’où va la télé », la chaîne nous renseigne surtout sur les limites d’une expérience. » Voir aussi notre article.

-  Marie-Claire sans retouches ? (Culture visuelle 15/03) – « Marie-Claire, nous promet, pour son numéro d’avril 2010, un numéro “100% sans retouches” […] Si les images ne sont pas “retouchées”, au sens “modifiées sous Photoshop”, elles sont pourtant bel et bien travaillées, fabriquées, composées. »

- Meurtre du brigadier et ETA : deux couvertures médiatiques (Rue 89 17/03) « Déjà plusieurs fois que des Espagnols m’appellent, perplexes, depuis que l’on a appris le meurtre d’un brigadier français attribué à l’ETA, mardi 16 mars. Comment expliquer le peu d’espace que la nouvelle occupe dans les médias en ligne français ? « Et vous continuez vraiment à parler de “groupe séparatiste” ? » »

- WikiLeaks décrété « menace pour l’armée » par le Pentagone (Rue 89 20/03) – « Ce service, lancé fin 2006 par des journalistes et des mathématiciens, est un site à but non lucratif qui propose aux internautes du monde entier de publier des documents intéressants pour leurs concitoyens – “Wiki” est une racine employée dans le jargon du net pour désigner les contenus issus d’un travail collaboratif et “leaks” signifie “fuite”. »

- Les infomédiaires vous donnent rendez-vous (Bakchich 22/03) – « Google News, Wikio… La consommation d’info en ligne accroît le rôle des intermédiaires entre les médias et les internautes. On a voulu en savoir plus avec le chercheur Nikos Smyrnaios »

- « Avec les citoyens qui cherchent à comprendre » (Combats.ch 23/03) – « Officiellement, le rôle des journalistes est de refléter toutes les opinions existantes dans la société, sans porter de jugement. Mais… Mais il y a des méthodes pour faire passer son avis, le même que celui du pouvoir, en l’occurrence, sous couvert d’indépendance à l’égard des pouvoirs. Le 2 mars dernier, 24 heures en a fait une démonstration d’école. »

- Journalisme d’investigation à la télé : faisable, mais épineux (Rue 89 31/03) – « L’investigation à la télévision est-elle menacée ? A l’heure où les termes de « révélations » ou d’« enquête » reviennent de plus en plus dans les noms d’émissions, alors que ceux de « censure » ou d’« autocensure » se multiplient dans les rubriques télé des journaux, la question méritait d’être débattue. »

Tourne avec Spip       Nous écrire, nous contacter | Mentions légales | Administration | Plan du site       Flux RSS   Haut de page
Site sous « Spip » - Webmaster Yanic Gornet - Optimisé pour Mozilla FireFox
Hébergeur associatif Globenet, hébergeur associatif - Notre éditeur : Editions Syllepse