Acrimed | Action Critique Médias
Vous êtes ici =>Les médias > Economie et publicité > Publicité : dépendances économiques et éditoriales > Le Monde Diplomatique, publicitaire des multinationales ?
Imprimer

{Le Monde Diplomatique} et la publicité (3)

Le Monde Diplomatique, publicitaire des multinationales ?

le 16 février 2004

Un correspondant nous a fait parvenir un courrier adressé au secrétariat et aux Amis du Monde Diplomatique, et contenant en annexe une liste des publicités « surprenantes » publiées dans ce journal au cours de l’année 2003. Plusieurs fois interpellée (lire par exemple Publicité : "Nuit gravement à votre sens civique"), la rédaction du Monde Diplomatique, avait déjà répondu en mars 2002 (lire "A propos de la publicité"). Pourtant, la discussion reste ouverte et le courrier ci-dessous méritait bien une publication sous forme de tribune [1] (Acrimed).

Date : Sat, 31 Jan 2004 15:18:00 +0000
To : secretariat@monde-diplomatique.fr, amis@monde-diplomatique.fr
From : S. Khalfallah
Subject : Petite rétrospective publicitaire de l’année 2003...

Chers amis journalistes et salariés du Monde Diplomatique,

« Le Monde diplomatique est un mensuel essentiel à la vie intellectuelle et militante française. (...) Par ses analyses à contre-courant, il est un rempart majeur à l’extension de la « pensée unique » ressassée dans la grande majorité des médias. Il propose des points de repère et des grilles de lecture argumentées de l’actualité nationale et internationale » (« Qu’est-ce que Le Monde diplomatique ? », site web des Amis).

Si je partage cette présentation élogieuse de votre journal auquel je suis abonné depuis de nombreuses années, je suis cependant de plus en plus agacé (pour ne pas employer de terme plus fort) par la présence de plus en plus fréquente au sein de chaque numéro de larges espaces publicitaires (de une à deux pages) pour de grandes multinationales n’ayant pas la réputation de lutter contre les extensions de la pensée unique et de la société de marché...

Ces publicités, véritables odes à la société de consommation et au capitalisme triomphant (cf. rétrospective ci-dessous), sont en totale opposition avec le contenu de votre journal et cette incohérence, associée aux messages qu’elles véhiculent, constitue une insulte à vos lecteurs, à vos journalistes, à votre fondateur et à l’esprit de votre journal.

La lecture de votre ours montre que vous partagez la régie publicitaire de votre maison mère Le Monde ce qui implique sans doute que vous ne maîtrisez pas complètement le contenu des espaces vendus... N’avez-vous réellement aucun droit de regard sur la nature de vos annonceurs ? La société des Amis puisqu’elle avait à l’origine pour objectif de garantir votre indépendance en acquérant une part significative de votre journal ne pourrait-elle pas vous aider financièrement à réduire la part de la publicité dans vos revenus ou à créer votre propre régie publicitaire ? Les lecteurs ne sont-ils pas prêts à payer plus cher un journal sans publicités pour les grandes multinationales ?

J’espère que la lecture du Monde Diplomatique m’apportera quelques réponses à toutes ces questions dans les prochains mois, avant la date de renouvellement de mon abonnement.

Cordialement,

S. Khalfallah


Petite rétrospective (commençant en mars 2003, car j’ai jeté les exemplaires précédents) :

- mars 2003 - pp.9 et 11 : « Et si le vrai luxe c’était l’espace », Renault Espace (nouveau moteur V6 dCi 180 ch diesel à injection directe, waouh !!!).

- avril 2003 - Pas de grands encarts, mais peut-être mieux : p.26, une « petite » pub pour le MBA de l’ESCP-EAP (Ecole supérieur de commerce de Paris - Ecole des affaires de Paris, établissement d’enseignement supérieur géré par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris, haut lieu de la contestation altermondialiste).

- mai 2003 - p.10 : rebelote pour le MBA ESCP-EAP ; p.21 : une page entière pour « Grimbergen, bière d’abbaye », marque des Brasseries Kronenbourg, propriétés du groupe britannique Scottish & Newcastle, présent également en Finlande, en Belgique, au Portugal et, via des participations, en Russie, dans les 3 républiques baltes, en Grèce et en Inde...

- juin 2003 - p.9 : rebelote pour Grimbergen ; pp.10-11 : sur l’équivalent en surface d’une pleine page, Renault Laguna 2.0 T berline (165 ch., turbo à double entrée, yeah !)

- juillet 2003 - p.11, Lexus RX300 (4x4 équipé d’une chaîne hi-fi à 11 haut-parleurs, Lexus étant la marque (très) haut de gamme de Toyota) ; p.21 (à conserver sous cadre) : HP+nyse « la technologie et les équipes HP ont équipé la Bourse de New York -le NYSE(TM) - de solutions de stockage et de serveurs NonStop (TM). Cela permet de gérer quotidiennement 1,4 milliards d’actions, tout en ayant la capacité de traiter 7 milliards d’opérations en plus. La Bourse est ainsi prête pour des volumes d’échanges plus élevés que jamais » ; p.23 (également à conserver sous cadre) : HP+gouvernement de Hong-Kong « Il est 5 heures du matin, Hong-Kong est à pied d’oeuvre. Dans le cadre d’une joint-venture pour le gouvernement régional de Hong-Kong, HP a développé un portail Internet qui donne accès 24h/24 aux services administratifs. Les citoyens peuvent s’inscrire pour des travaux volontaires, réserver une date de mariage et faire bien plus encore sur www.esd.gov.hk. Hong-Kong devient ainsi l’une des premières administrations à s’adapter à l’emploi du temps de ses citoyens et pas l’inverse. »

- août 2003 - Rien, même les annonceurs et publicitaires prennent apparemment des vacances... mais ils pouvaient bien se le permettre après le numéro précédent !

- septembre 2003 - C’est la rentrée, y compris pour la Renault Espace, pp.9 et 11 à nouveau...

- octobre 2003 - la Renault Espace semble avoir pris un abonnement annuel aux même pages... ; p.27, IBM : « C’est cela le monde à la demande. Un monde qui n’est pas régi par des procédures mais par les besoins des individus. Un monde où l’administration anticipe les attentes des citoyens grâce à une communication efficace. Et où l’information est accessible à la demande. IBM dispose de consultants, du savoir-faire et des technologies nécessaires pour rendre tout cela possible. »

- novembre 2003 - pp.10-11, Renault Velsatis : « Cela fait du bien d’écouter quelques notes, surtout après une journée pleine de chiffres. Grand Auditorium Cabasse Tronic, confort des sièges réglables, habitacle lumineux et parfaitement insonorisé : les conditions seront idéales pour écouter vos musiques préférées après une dure journée de travail » ; p.15, (encore un collector) American Express Gold Card : « Avec American Express, vos rêves n’ont jamais été aussi accesibles » ; pp.26-27, IBM : « (...) Résultat : une entreprise plus réactive et plus flexible, donc plus efficace (...) Notre maîtrise des technologies de l’information et notre connaissance de vos métiers vous aideront à mettre en oeuvre des changements bien réels pour votre entreprise. »

- décembre 2003 : - p.9, parfum Kenzo (il me semble que l’Unicef a estimé il y a quelques années que les sommes nécessaires à la nourriture, l’éducation et les soins de l’ensemble des enfants de la planète de leur naissance jusqu’à l’age de 18 ans étaient équivalentes à la consommation annuelle de parfums et cosmétiques des habitants des pays développés...) ; pp.10-11, IBM : « (...) Parce que vos besoins varient d’un jour à l’autre, vous devez faire preuve d’une adaptabilité maximale. Alors, pourquoi investir toute l’année dans des ressources qui ne vous servent qu’en période de pointe ? Être une entreprise à la demande, c’est payer uniquement ce dont vous avez besoin, quand vous en avez besoin. Et cette démarche ne se limite pas à l’informatique. Il s’agit de considérer chacun de vos coûts comme potentiellement variable, et donc optimisable (...) Avec IBM, votre entreprise, votre technologie, votre culture gagnent en flexibilité. » ; p.25, encore IBM, retour du "monde à la demande" ; p.26-27, retour de la Renault Velsatis, peut-être pour donner des idées de cadeaux aux lecteurs à l’approche des fêtes ?!...

Voyons voir ce que nous réserve 2004...

- janvier 2004 - p.5, Société Générale, un club d’esthètes réputé pour son mécénat musical

- février 2004 (reçu ce jour) - p.11 (petit tiers de page) : Microsoft, « Les enfants portent en eux tant de promesses qu’ils pourront devenir une jour ce dont ils ont toujours rêvé. Chez Microsoft, ce sont leurs rêves qui nous inspirent. C’est pourquoi nous développons des logiciels pour faciliter l’expression de leur potentiel. »

S. Khalfallah

Notes

[1] Les tribunes libres n’engagent pas nécessairement la responsabilité d’Acrimed

Tourne avec Spip       Nous écrire, nous contacter | Mentions légales | Administration | Plan du site       Flux RSS   Haut de page
Site sous « Spip » - Webmaster Yanic Gornet - Optimisé pour Mozilla FireFox
Hébergeur associatif Globenet, hébergeur associatif - Notre éditeur : Editions Syllepse