Observatoire des media

ACRIMED

Souscription d’Acrimed : le compte n’y est pas ! Merci de vous en inquiéter

par Acrimed,

Le 28 mars dernier, nous lancions un appel à souscription, avec un objectif de 60 000 euros, pour éviter de devoir faire face à des sérieuses difficultés financières et afin de poursuivre nos activités, nos publications et nos interventions publiques. L’objectif n’est pas encore rempli…

Nos activités ne pourraient voir le jour sans les forces bénévoles de nos adhérent·e·s ni sans le travail - hélas mal payé – des trois salarié·e·s dont nous avons besoin. C’est en particulier dans le but de pérenniser leurs emplois que nous faisons appel à votre générosité. Car tandis que les grands propriétaires des médias s’enrichissent toujours un peu plus, le tout en profitant d’aides publiques, nous ne fonctionnons que grâce aux cotisations, abonnements et dons de nos adhérent·e·s, lecteurs, lectrices et ami·e·s, sans recevoir de subvention et sans recourir à la publicité.

Nous remercions une nouvelle fois, et très chaleureusement, toutes celles et ceux qui ont participé à la souscription depuis son lancement.

Mais force est de constater qu’à mi-parcours, le compte n’y est malheureusement pas encore, puisque nous avons reçu à ce jour environ 25 000 euros.

Alors, à tous ceux et toutes celles qui ont lu avec quelque intérêt ou satisfaction nos articles, aux hésitant·e·s et indécis·e·s qui n’auraient pas, jusqu’ici, franchi le pas, ou qui auraient oublié de le faire, nous disons : en versant quelques dizaines (ou quelques milliers…) d’euros, vous contribuerez, tout simplement, à faire vivre Acrimed pour les années à venir.

Vous nous permettrez de faire vivre une critique des médias radicale, engagée… et gratuite !

Acrimed a besoin de vous, Acrimed a besoin de sous !


Nous vous invitons donc à visiter notre boutique pour effectuer un don par carte bancaire, par virement ou via paypal et, pourquoi pas, à adhérer, avec la possibilité de vous abonner à Médiacritique(s). Et nous vous rappelons que les dons et les adhésions ouvrent droit à déduction fiscale.



Celles et ceux qui souhaiteraient nous faire parvenir un chèque – à l’ordre d’Acrimed – peuvent l’adresser au 39 rue du Faubourg-Saint-Martin, 75010 Paris.

Nous comptons sur vous pour convaincre vos ami·e·s, camarades, collègues, contacts et abonné·e·s des réseaux sociaux, de faire de même. N’hésitez pas à solliciter également votre famille, votre voisin·e, votre futur·e député·e, votre patron·ne ou votre éditocrate préféré·e.

Pour que vive l’indispensable critique des médias, soutenez Acrimed !






 
  • Enregistrer au format PDF

La Coordination permanente des médias libres (CPML) : c’est qui, c’est quoi ?

« Nous sommes une poignée d’irréductibles – des journalistes, des inventeurs de médias – et nous voulons une autre information. »

« Emballement » : des médiacrates argentins s’insurgent contre un hélicoptère en carton

Un « emballement » qui, on s’en doute, n’aurait aucun équivalent en France.

Lire : L’information à tout prix, de Julia Cagé, Nicolas Hervé et Marie-Laure Viaud

Avec internet, la fatale propagation du copié-collé au détriment de l’information originale ?