Observatoire des media

ACRIMED

« Sauver l’information » (résolution finale du congrès du SNJ)

Nous publions, pour information, la résolution finale du 97ème congrès du SNJ, qui s’est tenu du 7 au 10 octobre dernier (Acrimed).

Le Syndicat National des Journalistes, réuni en congrès du 7 au 10 octobre 2015 à Carry-le-Rouet/Marseille, a décidé d’introduire un recours devant la Cour européenne des Droits de l’Homme afin de faire tomber la loi liberticide sur le Renseignement, arme de dissuasion massive contre le journalisme d’investigation, la protection des sources et les lanceurs d’alerte.

Le SNJ dénonce l’indifférence coupable des pouvoirs publics face à une nouvelle forme de concentration dans les médias en France.

Ces rachats par des milliardaires industriels n’ont d’autres objectifs que de museler et contrôler l’information, pilier de la démocratie. Le corollaire de cette concentration des médias, c’est la mort du pluralisme, les destructions d’emplois et une paupérisation des rédactions. Le SNJ exige que le milliard et demi d’aides publiques distribués aux entreprises de médias soit conditionné à des critères éthiques et sociaux afin de respecter le pluralisme pour une information de qualité.

Le SNJ réaffirme que les missions de l’audiovisuel public doivent être garanties, son financement pérennisé, ses emplois protégés.

A l’occasion de son 97e congrès, le SNJ a réactualisé son enquête de 2010 sur l’évolution des conditions de travail des journalistes. Les conclusions de cette enquête sont sans appel : les effets de la crise, les réorganisations contraintes, la multipolyvalence imposée, la hausse de la cadence de travail, les dépassements horaires, nuisent gravement à la qualité de l’information et se traduisent par des situations de souffrance parfois dramatiques.

- Le SNJ met en garde les journalistes contre un traitement à sens unique des questions sociales, les analyses à l’emporte-pièce sur la supposée obésité du Code du travail.
- Comme il l’avait décidé pour protester contre le comportement antisocial et antisyndical de la banque en tant que propriétaire de médias, le SNJ clôt ses comptes au Crédit Mutuel.
- Le SNJ est très fier d’avoir profité de ses travaux annuels pour instaurer la parité femmes/hommes dans ses instances nationales décisionnelles.

Carry-le-Rouet, le 10 Octobre 2015



Source : site du SNJ

 
  • Enregistrer au format PDF

La meute des éditocrates

Des professionnels du commentaire.