Observatoire des media

ACRIMED

Les jeux de l’été d’Acrimed : les vrais-faux débats

par Thibault Roques,

Parmi toutes ces confrontations, saurez-vous démêler celles qui rythment effectivement le débat démocratique dans les grands médias [1] de celles qui ne font malheureusement pas (encore) l’objet de rendez-vous réguliers ?

1- « Le clash » : Renaud Dély/Guillaume Roquette





2 - « Le tête à tête » : Eric Zemmour/Alain Duhamel





3 - « Le choc » : David Pujadas/Jean-Michel Aphatie





4 - « Ferry/Julliard » : Jacques Julliard/Luc Ferry





5 - « Accords, Désaccords » : Philippe Tesson/Bruno Roger-Petit





6 - « Les complices » : Yves Thréard/Agnès Verdier-Molinié




7 - « Le sujet qui fâche » : Nicolas Beytout/Laurent Joffrin





8 - « Le choc des titans » : Alain Duhamel/Olivier Mazerolle





9 - « Le face à face » : Natacha Polony/Caroline Fourest





10 - « Va y avoir du sport » : Bernard-Henri Lévy/Alain Finkielkraut




11 - « Tirs croisés des éditorialistes » : Jean-Claude Dassier/Françoise Degois




12 - « Tirs nourris des éditorialistes » : Elie Cohen/Nicolas Baverez





13 - « Dos-à-dos » : Michel Onfray/Franz-Olivier Giesbert




14 - « Côte à côte » : François Lenglet/Nathalie Saint-Cricq





15 - « Le match des éditorialistes » : Philippe Tesson/Bruno Roger-Petit





16 - « Main dans la main » : Alain Minc/Jacques Attali





17 - « Le combat des chefs » : Christophe Barbier/Catherine Nay




Réponses :
- Les combats fratricides institués dans les grands médias : 1, 4, 5, 7, 11, 15.

- Les duels impitoyables qui restent, pour l’heure, de simples fantasmes éditocratiques : 2, 3, 6, 7, 8, 9, 10, 12, 13, 14, 16, 17.

Thibault Roques

 
  • Enregistrer au format PDF

Notes

[1Ou qui l’ont rythmé.

« C à vous » : cuisine entre amis sur le service public

Quand un « talk-show » de la télévision publique permet à son producteur de promouvoir ses autres émissions.

Regards croisés sur la situation des médias en Algérie et en Égypte (vidéos d’un Jeudi d’Acrimed)

Avec Hacen Ouali (El Watan) et Julien Salingue (Acrimed).