Observatoire des media

ACRIMED

EN BREF

Hollande renonce : les journalistes-pronostiqueurs avaient vu juste !

par Julien Salingue,

Après l’enthousiasme médiatique pour le « président Juppé », retour sur les prédictions et les « informations exclusives » de nombre de grands médias quant à la candidature de François Hollande. Une collecte de titres qui ne remplace pas un article (à venir sur notre site) consacré à ce journalisme de pronostic qui n’a eu de cesse, au cours des derniers mois, de la victoire du Brexit à la défaite d’Alain Juppé en passant par l’élection de Donald Trump, de se tromper et d’oublier la vocation première du journalisme : produire une information sérieuse, vérifiée et recoupée. Ce qui n’a rien à voir avec les commentaires de rumeurs, les extrapolations sur la base d’hypothèses et les prédictions expertes à propos de bruits qui courent – qu’elles tombent finalement juste, ou, comme ici, spectaculairement à côté de la plaque.

(cliquer pour agrandir et zoomer)



Une mention spéciale à Éric Brunet, journaliste extralucide à RMC et à Valeurs actuelles, auteur en 2012 du célèbre ouvrage Pourquoi Sarko va gagner, et qui s’est distingué cette fois par un remarquable doublé.


Collecte réalisée par Julien Salingue

 
  • Enregistrer au format PDF

« Affaires sensibles » sur Hugo Chávez et la « fermeture » de RCTV

Erreur d’appréciation ou mensonge persistant ?

Lire : Pour une socioanalyse du journalisme, d’Alain Accardo

« Du journalisme considéré comme une fraction emblématique de la nouvelle petite bourgeoisie intellectuelle. »

Les projets du Président Macron pour les médias et l’audiovisuel public

… Un grand flou libéral qui prépare sans doute le pire, nourri par les réflexions libérales et pas floues du tout d’un grand commis de l’État.