Observatoire des media

ACRIMED

Accueil > Critiques > (...) > Les médias et le Front National

En 2009 déjà, les médias contre le FN : entre rage impuissante et banalisation rampante

Nous reproduisons ci-dessous, avec leur autorisation, un article paru dans le n° 20, daté d’octobre-novembre 2009, du regretté journal Le Plan B. Dans son style inimitable, le bimestriel « de critique des médias et d’enquête sociale » soulignait combien l’indignation que suscite chaque succès électoral du Front National chez les principaux éditocrates, masque la contribution médiatique à la banalisation des « thèmes » favoris de la formation d’extrême-droite [1]. Si la référence finale à la convergence entre le libéralisme échevelé de la plupart des grands médias et celui du FN ne correspond plus tout à fait aux thèmes qui dominent le discours du parti de Marine Le Pen, adepte d’un libéralisme… national, le texte reste pleinement pertinent, notamment s’agissant du « racolage sécuritaire des médias ». La mascarade des indignations de studio d’une Pascale Clark, ou de ses épigones n’aurait sans doute plus d’équivalent. Mais l’impuissance dont elle témoigne demeure.

 
  • Enregistrer au format PDF

Souscription 2018Souscription 2018

Notes

[1Pour un exemple très récent, voir ici-même : « Le Monde propose aux électeurs du FN de “partager leur expérience” ».

A la une

Aquarius : Bernard Guetta vole au secours du gouvernement italien

Demies vérités et omissions orientées sur le service public.

La macronie en marche pour mettre les médias au pas

Bilan de 12 mois d’atteintes plus ou moins graves et insidieuses à l’indépendance des médias et à la liberté d’informer.

Misère du documentaire politique

À propos de deux films consacrés au « Penelopegate » qui consacrent l’inanité et l’inutilité du journalisme politique.

Chez Bolloré, vive la publicité déguisée

Pour 2 pubs achetées, la 3ème gratuite.