Observatoire des media

ACRIMED

Cadeau : Médiacritique(s), notre trimestriel imprimé, n° 23 (avril-juin 2017) en .pdf

par Acrimed,

En octobre 2011, Acrimed se lançait dans une nouvelle et formidable aventure : publier un magazine trimestriel imprimé. Pari tenu ! Si bien tenu que notre dernier numéro paru en avril 2017 a été victime de son succès et est déjà épuisé ! En attendant le n° 24 et ses désormais fameux « Jeux de l’été », qui paraîtra au mois de juillet, nous vous offrons donc gratuitement le n° 23 et son dossier consacré à la « misère du journalisme politique ».



Nos raisons de publier un magazine imprimé sont simples. Nous sommes convaincus qu’Internet ne peut pas remplacer totalement l’imprimé, notamment parce que ce dernier offre un confort de lecture avec lequel les écrans ne peuvent pas rivaliser.

Nos articles sont souvent longs et, nous l’espérons, méritent d’être savourés, et savourés longuement. Le magazine Médiacritique(s) favorise cette dégustation.

Nos articles, d’inégale importance, sont publiés au fur et à mesure sur notre site. Un magazine permet de sélectionner ceux dont nous pensons qu’ils sont les plus dignes d’intérêt. Il permet d’opérer des regroupements autour de certains thèmes. Et les lecteurs peuvent bénéficier d’articles inédits, aussi souvent que nous le pouvons.

Comme le disaient les acrimédiens de la Rome antique : « Verba volant, scripta manent ». Ce qui en version française contemporaine peut se traduire approximativement par « les clics surfent, les écrits restent ».

Un numéro ne remplace pas une série. Mais celui que nous vous offrons permet de se faire une idée assez juste de ce que nous essayons de faire.

Voici donc le .pdf de Médiacritique(s) n° 23 :



Le n°1 lui aussi est épuisé. Nous vous l’avons également offert en cadeau en .pdf. Comme le n° 2, le n°10, le n°11, le n°12, et le n°18.

S’abonner à partir du dernier numéro paru, c’est . Et pour s’abonner à un tarif préférentiel, il suffit d’adhérer à notre association par la même occasion !

 
  • Enregistrer au format PDF

Poursuite de la lente asphyxie de France Télévisions

De moins en moins de moyens, des projets de plus en plus redoutables.

Double peine publicitaire pour les lecteurs des Inrockuptibles

Coïncidence fâcheuse ou noces (lucratives) de la publicité et du « rédactionnel » ?

Jeudi d’Acrimed : la précarisation du métier de photojournaliste (19 octobre)

… à 19h. à la Bourse du travail (Paris 10e)