Observatoire des media

ACRIMED

Acrimed, soutien de Philippe Poutou ? Mise au point

par Acrimed,

Où il est question de notre indépendance, de nos activités collectives, de nos porte-paroles… et du rôle de Julien Salingue.

À l’occasion du débat de la campagne présidentielle, organisé le 4 avril 2017, de nombreux médias ont cru bon de mentionner simultanément le rôle que l’un d’entre nous – Julien Salingue – joue comme membre de l’équipe de campagne de Philippe Poutou et son rôle de « co-animateur d’Acrimed » [1] Faute d’avoir vérifié (comme il se doit) leurs informations, ils n’ont pas pris soin de les préciser et, quand il le fallait, de les corriger. À dire vrai, nous ne sommes pas surpris d’avoir à le faire à leur place.

- Acrimed est une association indépendante : elle ne soutient et n’a jamais soutenu, depuis plus de vingt ans, aucun parti politique et aucun candidat. Mais Acrimed n’est pas une caserne : ses adhérent·e·s sont libres de leur expression politique et partisane pour peu qu’elle n’engage pas notre association et respecte son indépendance ;
- Les articles publiés par Acrimed sont signés. Mais ce sont des articles collectifs, collectivement élaborés et validés (pour que le terme d’« association » ne soit pas un vain mot) ;
- Julien Salingue est bien l’un des rédacteurs de ces articles, longtemps salarié d’Acrimed en qualité de secrétaire de rédaction. Mais, à son initiative, il n’occupe plus ce poste depuis le 1er mars 2017 ;
- Julien Salingue a souvent été le porte-parole d’Acrimed dans plusieurs débats publics, parfois médiatiques. Mais il ne l’est plus depuis plusieurs mois pour éviter tout « mélange des genres » entre ses responsabilités politiques au sein du Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) et son activité au sein de notre association.

Cette mise au point s’adresse à nos lecteurs et à ceux qui nous suivent avec plus ou moins de sympathie. Mais, elle s’adresse surtout aux médias qui ne manqueront pas de la diffuser, comme ils se sont empressés d’associer Acrimed à la campagne de Philippe Poutou et au nom de l’un des membres de son équipe de campagne.

Le Collectif d’animation (CA) d’Acrimed

 
  • Enregistrer au format PDF

Notes

[1Mentionnés, entre autres et par exemple, dans les articles suivants : sur le site du Parisien ; sur le site de LCI ; sur le site de BuzzFeed ; sur le site de Challenges ; sur le site d’Huffington post, sur le site de France TV info.

Présidentielle 2017 : Le Front national contre la liberté d’informer (communiqués)

Des sociétés et syndicats de journalistes protestent.

« Voici quelques euros : tuteur je suis, et tuteur je soutiens Acrimed » (Christophe Barbier)

Une tribune (presque) imaginaire de l’homme à l’écharpe rouge