Observatoire des media

ACRIMED

Acrimed, soutien de Philippe Poutou ? Mise au point

par Acrimed,

Où il est question de notre indépendance, de nos activités collectives, de nos porte-paroles… et du rôle de Julien Salingue.

À l’occasion du débat de la campagne présidentielle, organisé le 4 avril 2017, de nombreux médias ont cru bon de mentionner simultanément le rôle que l’un d’entre nous – Julien Salingue – joue comme membre de l’équipe de campagne de Philippe Poutou et son rôle de « co-animateur d’Acrimed » [1] Faute d’avoir vérifié (comme il se doit) leurs informations, ils n’ont pas pris soin de les préciser et, quand il le fallait, de les corriger. À dire vrai, nous ne sommes pas surpris d’avoir à le faire à leur place.

- Acrimed est une association indépendante : elle ne soutient et n’a jamais soutenu, depuis plus de vingt ans, aucun parti politique et aucun candidat. Mais Acrimed n’est pas une caserne : ses adhérent·e·s sont libres de leur expression politique et partisane pour peu qu’elle n’engage pas notre association et respecte son indépendance ;
- Les articles publiés par Acrimed sont signés. Mais ce sont des articles collectifs, collectivement élaborés et validés (pour que le terme d’« association » ne soit pas un vain mot) ;
- Julien Salingue est bien l’un des rédacteurs de ces articles, longtemps salarié d’Acrimed en qualité de secrétaire de rédaction. Mais, à son initiative, il n’occupe plus ce poste depuis le 1er mars 2017 ;
- Julien Salingue a souvent été le porte-parole d’Acrimed dans plusieurs débats publics, parfois médiatiques. Mais il ne l’est plus depuis plusieurs mois pour éviter tout « mélange des genres » entre ses responsabilités politiques au sein du Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) et son activité au sein de notre association.

Cette mise au point s’adresse à nos lecteurs et à ceux qui nous suivent avec plus ou moins de sympathie. Mais, elle s’adresse surtout aux médias qui ne manqueront pas de la diffuser, comme ils se sont empressés d’associer Acrimed à la campagne de Philippe Poutou et au nom de l’un des membres de son équipe de campagne.

Le Collectif d’animation (CA) d’Acrimed

 
  • Enregistrer au format PDF

Notes

[1Mentionnés, entre autres et par exemple, dans les articles suivants : sur le site du Parisien ; sur le site de LCI ; sur le site de BuzzFeed ; sur le site de Challenges ; sur le site d’Huffington post, sur le site de France TV info.

Acrimed aux côtés des manifestants contre les ordonnances et autres macronades

Nous étions là le 12 septembre. Nous serons là le 21 et le 23. Quels sont nos motifs ?

La politique au miroir déformant des séries télévisées

Fictions didactiques, ou puissants instruments idéologiques ?

Il y a 100 ans : premier exercice de propagande de masse avec la commission « Creel »

Un succès fondateur pour l’industrie des « relations publiques »