Observatoire des media

ACRIMED

EN BREF

Vous êtes riches ? L’Express réduit vos impôts

par Henri Maler,

Vous êtes riches ? L’Express vient à votre secours. Vous êtes riches ? Lisez L’Express : c’est votre hebdomadaire. C’est sans surprise, mais cela mérite un temps d’arrêt : quand L’Express n’aide pas ses lecteurs à investir dans l’immobilier haut-de-gamme, il les conseille pour qu’ils réduisent leurs impôts par le recours non à la fraude fiscale, mais à la triche légale.

La rubrique consacrée à leurs impôts ? C’est ici et en pleine page, sous la protection d’une bienveillante publicité d’Emirates Air Lines.

Et cela ne date pas d’hier...

En 2013 déjà

… Parmi les conseils avisés, on pouvait lire ceux-ci :

Évadés fiscaux, prenez garde ! « Le projet de loi de finances pour 2014 a été voté en première lecture à l’Assemblée Nationale. Dans le volet relatif à la lutte contre l’évasion fiscale, deux mesures peuvent donner lieu à toutes les dérives... Si elles ne sont pas encadrées par des instructions précises. » Sous le titre antitotalitaire : « Pourquoi Bercy va bientôt devenir un Big Brother fiscal » (novembre 2013).

Privilégiés, profitez vite ! « Nous vous conseillons 5 niches fiscales pour réduire votre imposition en 2014. Attention, il faut actionner ces leviers d’ici à la fin de l’année 2013 ». Sous le titre « Payer moins d’impôts : 5 niches fiscales à la loupe » (octobre 2013).

Il faut dire que dès octobre 2012, L’Express déplorait : « Depuis plusieurs années, le ministère des Finances, bien aidé par les parlementaires, a laminé progressivement les avantages fiscaux consentis aux particuliers ». Cela méritait bien quelques coups de pouce à des particuliers très particuliers.

En ce mois d’octobre 2014…

Quand l’hebdomadaire titre, le 7 octobre : « Les techniques des riches pour esquiver impôts et taxes », ce n’est pas pour le constater, voire le déplorer, mais pour que riches et moins riches puissent en profiter : « Les ménages fortunés cumulent les astuces pour esquiver impôts et taxes. Quels sont les ingénieux dispositifs qui peuvent vous permettre à vous aussi d’amoindrir votre facture fiscale ? »

Les titres s’accumulent et les conseils s’abattent sur les lecteurs de L’Express :
- « Pour payer moins d’impôt, réalisez des travaux dans votre résidence principale » ;
- « Duflot, Pinel, Scellier, Malraux Censi-Bouvard : pour payer moins d’impôt, quel dispositif fiscal choisir pour investir dans l’immobilier ? » ;
- « Comment agir dès maintenant pour réduire votre impôt 2015 ? » ;
- « Niches fiscales : calculez votre marge de manœuvre pour payer moins d’impôt » [1].

Et pour finir (sous le titre « Envisagez-vous de faire des dons d’ici à la fin de l’année pour limiter vos impôts en 2015 ? »), cette délicieuse question : « Parmi les solutions donnant droit à une réduction fiscale : le don. Comptez-vous en profiter ? Participez à notre sondage. »

Autrement dit, « faites un don, mais pour en bénéficier ! ». Générosité bien ordonnée commence par soi-même.


***

Riches et moins riches lecteurs, L’Express réduit vos impôts. Mais ne renonce pas aux aides à la presse payées par tous les contribuables (en 2013, 6.3 millions d’euros pour l’hebdomadaire adepte de la réduction des dépenses publiques)… C’est sans surprise, mais à garder dans notre mémento.

Henri Maler

- Merci au correspondant qui nous a mis sur la piste.

 
  • Enregistrer au format PDF

Notes

[1La plupart de ces articles sont dus à un certain Robin Massonnaud dont le nom mérite de passer à la postérité, du moins sous la forme de cette note.

La meute des éditocrates

Des professionnels du commentaire.