Observatoire des media

ACRIMED

Une caresse de Philippe Val

par Henri Maler,

Petit extrait de la chronique de Philippe Val sur France Inter, dans le cadre de l’émission "Charivari", le 26 janvier 2004.

Titre de la chronique : « Les nouveaux philosophes ».

Passage en revue, « parodique », « décalé » et « impertinent », des philosophes de bonheur. Après « Socrate » et « Pythagore », les auditeurs ont pu entendre (et les lecteurs peuvent maintenant lire ici même), à propos de « Platon, génie universel », ceci :

« (...) Platon a inventé les vraies valeurs : l’ordre, l’obéissance et le respect du patron. Le bonheur du pauvre, selon lui, consiste à se connaître lui-même, alors que le bonheur du riche consiste à connaître les Seychelles. Platon n’est ni de gauche, ni de gauche, et les philosophes du bonheur les plus sérieux qui se réclament de lui sont très nombreux.

Parmi eux, on relève les noms prestigieux de Staline, Hitler, Pol Pot, l’Ayatollah Khomeyni, Franco, Mao Tsé Toung, Fidel Castro, ainsi que ceux de leurs admirateurs de l’observatoire des médias français (...) » (souligné par Acrimed).

Désopilant !

Il s’agit sans doute d’une version édulcorée de la politique préconisée par Philippe Corcuff, chroniqueur à Charlie Hebdo : la « politique de la caresse » [1]...

H.M.

- Pour bénéficier de toutes les caresses de Philippe Val, se reporter à notre rubrique « En direct de Charlie Hebdo ».

 
  • Enregistrer au format PDF

Notes

[1Philippe Corcuff,« Politique de la caresse », Charlie Hebdo du 29 août 2001.

Sexisme médiatique ordinaire chez Thierry Ardisson

Salut les sexistes !

Petite histoire des ordonnances de 1944 sur la liberté de la presse et de leur destin

Des « jours heureux » aux mauvais jours de la presse.

Plantu, éditorialiste mondain, combat le Front national

… en raison de son amicale complicité avec La France Insoumise ?