Observatoire des media

ACRIMED

Un livre d’Acrimed : Médias et mobilisations sociales

Il est sorti des fourneaux de l’imprimeur en mars 2007 [1]. Et sa deuxième édition vient de paraître en avril 2010. Disponible en librairie pour 7 euros, il est en vente pour le même prix (frais de port inclus) sur simple commande (avec nom adresse et chèque à l’ordre d’Action-Critique-Médias), à l’adresse suivante : Acrimed, 39 rue du Faubourg Saint-Martin 75010 Paris


MÉDIAS ET MOBILISATIONS SOCIALES
La morgue et le mépris ?

Par Henri Maler et Mathias Reymond pour Acrimed
Illustrations : Mat Colloghan
JPEG - 57.2 ko
Médias et mobilisations sociales

En 1995, la quasi totalité des grands médias ont soutenu « la réforme » de la Sécurité sociale. En 2001, ils ont salué « la réforme » du statut de la SNCF. En 2002, ils ont apprécié « la réforme » du statut des intermittents. En 2003, ils se sont félicités de la « réforme » des retraites (et du statut des agents de service dans l’Éducation nationale). En 2005, ils ont beaucoup aimé le « Contrat Nouvelle embauche ». Et si, en 2006, ils ont moins apprécié le « Contrat première embauche », c’est surtout parce qu’il avait été mal négocié.

Ainsi, depuis plus de dix ans, les mobilisations sociales qui contestent les réformes imposées par les gouvernements n’ont pas l’heur de plaire à la quasi-totalité des présentateurs, éditorialistes et chroniqueurs qui trônent au sommet du journalisme. Le livre analyse les discours et les pratiques qui témoignent de ce déplaisir et exhibent morgue libérale et mépris social.

A lire et à entendre les maîtres-tanceurs qui orchestrent l’information, les acteurs de ces mobilisations, quand ils ne souffrent pas de troubles mentaux, n’obéiraient qu’à des mobiles irrationnels. Les grèves et les manifestations seraient le fait de fauteurs de troubles à l’ordre public et de preneurs d’otage. Le livre démonte, sur la base d’une large documentation, ces figures du discours dominant.

Mais il s’efforce de montrer aussi comment les tentatives de rendre compte des mobilisations sont prisonnières de formats et de pratiques (portraits, micros-trottoirs, etc.) qui réduisent l’expression des grévistes et manifestants à celle de leur malaise : simples témoins individuels des mobilisations dont ils sont les acteurs collectifs.

Pourquoi de tels discours et de telles pratiques s’imposent-ils ? Comment leur faire face et tenter de les transformer ?

Table des matières

* Préambule

- Chapitre I. Les gardiens du consensus
Où l’on apprend que « la réforme » est toujours bonne, mais « la méthode » parfois mauvaise.
- [Intermède (1) : Désinformer pour réformer]

- Chapitre II. La pathologie des foules
Où l’on découvre comment divers médecins du peuple et autres psychiatres expliquent certaines mobilisations sociales.
- [Intermède (2) : Editorialistes au travail]

- Chapitre III. Les grognements du peuple
Où l’on tend l’oreille pour entendre les patients témoigner de leurs « malaises » et de leurs propres actions.
- [Intermède (3) : Jean-Pierre Pernaut, preneur d’otage.]

- Chapitre IV. La mobilisation des troupes
Où l’on surprend des grévistes et des manifestants en flagrant délit de troubles de l’ordre public.
- [Intermède (4) : Vous reprendrez bien un peu de Pernaut ?]

Conclusion : Médias contestés : médias incontestables ?

[Annexe : Lexique pour temps de grèves et de manifestations]


Coordonné et mis en forme par Henri Maler et Mathias Reymond, pour Acrimed, ce livre n’existerait pas sans l’activité collective de notre association et les contributions individuelles de ses membres, ainsi que celles de nos correspondants et de l’équipe du journal Pour Lire Pas Lu (devenu Le Plan B).

- Parution : mars 2007 160 pages - Format : 105 x 165 - ISBN 978-2-84950-136-8 - Nombre de pages : 160 - Dos carré, broché - Illustrations : oui - Prix TTC : 7 euros

- Nouvelle édition : avril 2010. il est en vente auprès d’Acrimed pour le même prix (frais de port inclus) sur simple commande (avec nom adresse et chèque à l’ordre d’Action-Critique-Médias), à l’adresse suivante : Acrimed, 39 rue du Faubourg Saint-Martin 75010 Paris. Un moyen simple de nous soutenir.

- Edité par : Editions Syllepses
69 rue des Rigoles, 75020 Paris
edition@syllepse.net / www.syllepse.net
Tel : 33- (0) 1-44-62-08-89

 
  • Enregistrer au format PDF

Notes

[1Présenté à Paris le 22 mars 2007 à l’occasion d’un jeudi d’Acrimed.

Souscription d’Acrimed : verre à moitié vide ou à moitié plein ?

Acrimed a encore besoin de sous, Acrimed a toujours besoin de vous !

2ème Journée de la critique des médias : 3ème table ronde (vidéos)

« Critique des médias : nouveau paysage, nouveaux enjeux ? »

Acrimed rencontre le collectif des « Journalistes Debout »

Entretien avec deux de ses animateurs.