Observatoire des media

ACRIMED

Sondages et présidentielle de 2002 (1) : pollutions photographiques ?

Février 2002, France 2. " c’est serré entre Jacques Chirac et Lionel Jospin : 51 / 49 ". Petite précision : "62% des Français n’ont pas encore fait de choix définitif "...

Pollution ?

Dans sa chronique du Monde Télévision des 23-24 décembre, Daniel Schneidermann évoque le passage de François Bayrou à " Tout le monde en parle ", l’émission d’Ardisson du samedi soir sur F2.
Extrait :
" Peu importe évidemment tout ce qu’il pourra dire ensuite. Est-il bon, est-il mauvais ? Impossible de le déterminer, tant notre regard sur Bayrou est pollué par la rumeur cruelle de la déroute qui l’escorte depuis quelques mois. Regardant Bayrou à travers le voile des sondages-catastrophes, nous sommes comme conditionnés à le trouver mauvais, comme les bons sondages nous prédisposent à admirer le lendemain la prestation laconique et raide de Chevènement chez Drucker. Cela s’appelle une spirale, vicieuse ou vertueuse. Peut-être faudrait-il montrer les deux émissions à un panel de Martiens, et encore. "
Mais si les sondages polluent (qu’importe Bayrou, en l’occurrence...), quelle conclusion en tirer ?

Photographie ?

Emission " Mots croises ", France 2, lundi 4 février au soir. Au début de l’émission Arlette Chabot présente les résultats des derniers sondages :
" La photographie du jour, c’est un sondage IPSOS, que vous retrouverez demain dans Le Figaro, qui a été commandé aussi par Europe Un. Voila où l’on en est à 67 jours du premier tour de l’élection présidentielle ".
Sont présentés ensuite les chiffres du 1er tour pour tous les candidats (y compris les non déclarés : Jospin et Chirac), à l’unité près.
" Et pour le second tour de l’élection, vous allez voir a quel point c’est serré entre Jacques Chirac et Lionel Jospin : 51 / 49. "
Le mieux c’est la suite :
" Très important encore : lorsque l’on interroge les Francais sur leur choix, eh bien tout simplement ils disent que leur choix n’est pas encore fait : 62% des Français n’ont pas encore fait de choix définitif. "
Ainsi tous les chiffres qui précèdent ne "photographient" que 38% des intentions de vote ! C’est assez dire leur valeur ! [1]
Mais Arlette Chabot ne se démonte pas pour si peu, et interroge Pierre Giacommetti, directeur de l’institut IPSOS. Celui-ci "commente" les chiffres avancés pour le 1er tour puis pour le 2e.
Voili-voila, emballé-pesé !
(Quelques minutes plus tard, seule Arlette Laguiller rappelle les 62% qui ne se sont pas prononcés.)

 
  • Enregistrer au format PDF

Notes

[1On sait désormais que la pollution ne fut même pas photographique... (Note d’Acrimed, juin 2002).

3e Journée de la critique des médias : "Quelles critiques des médias ? État des lieux" (vidéo)

1ère table ronde. Avec : Dominique Albertini (journaliste, Libération), Aurore Krol (Acrimed), et David Perrotin (journaliste, BuzzFeed)

Médias français : qui possède quoi ?

Vous avez dit « concentrations » ? Onzième version d’une infographie publiée en juillet 2016.

« Grand entretien » d’Emmanuel Macron : misères de la sondologie

Résultats contradictoires de sondages en ligne sans valeur