Observatoire des media

ACRIMED

Quand Jean-Claude Trichet, ex-président de la BCE, « préside » un journaliste (avec vidéo)

par Henri Maler,

Le 1er novembre 2011, Mario Draghi a succédé à Jean-Claude Trichet à la tête de la Banque centrale européenne (BCE). Seulement voilà : Mario Draghi a été, de 2002 à 2005, vice-président de la branche européenne de la banque d’affaires américaine Goldman Sachs. D’après Marc Roche, journaliste et coauteur du documentaire dont il est question plus loin, « l’une de ses missions est [alors] de vendre le produit financier “swap” permettant de dissimuler une partie de la dette souveraine, qui a permis de maquiller les comptes grecs » [1]. Qui peut douter qu’il y ait là un léger problème ?

Or mardi soir 4 septembre 2012, sur Arte, était diffusé un (très bon) documentaire : « Goldman Sachs : la banque qui dirige le monde ». Vers la 64e minute, on pouvait voir et entendre cet échange délicieux et édifiant :


- Le journaliste : « Au sujet de Mario Draghi [président de la BCE], ses critiques montrent du doigt son passage chez Goldman Sachs, en disant : “Il y a là des questions éthiques qui se posent.” »
- Jean-Claude Trichet (ancien président de la BCE) : « Stop ! Je réfléchis… Je ne m’attendais pas à cette question. »
- Le journaliste : « Prenez tout votre temps… »
- Jean-Claude Trichet : « Oui mais moi je ne veux pas répondre, donc vous ne me posez pas la question. On est bien d’accord ? Vous ne me posez pas la question. »
- Le journaliste : « D’accord. »

… Mais l’échange a été enregistré et diffusé. Bien vu, bien fait !
Voici une vidéo qui restitue le passage dans son contexte…

* * *

Henri Maler, grâce à la vigilance de Jacques-Olivier Teyssier et de Montpellier journal, site alternatif (sur abonnement)

 
  • Enregistrer au format PDF

Notes

[1Goldman Sachs, le trait d’union entre Mario Draghi, Mario Monti et Lucas Papademos [archive], Marc Roche, 14 novembre 2011. Cité par Wikipedia.

Regards croisés sur la situation des médias en Algérie et en Égypte (vidéos d’un Jeudi d’Acrimed)

Avec Hacen Ouali (El Watan) et Julien Salingue (Acrimed).

Présidentielle 2017 : l’appel citoyen et commercial de Laurent Joffrin

Un dépliant publicitaire de Libération envoyé par la Poste aux « citoyens lecteurs ».