Observatoire des media

ACRIMED

Quand Jean-Claude Trichet, ex-président de la BCE, « préside » un journaliste (avec vidéo)

par Henri Maler,

Le 1er novembre 2011, Mario Draghi a succédé à Jean-Claude Trichet à la tête de la Banque centrale européenne (BCE). Seulement voilà : Mario Draghi a été, de 2002 à 2005, vice-président de la branche européenne de la banque d’affaires américaine Goldman Sachs. D’après Marc Roche, journaliste et coauteur du documentaire dont il est question plus loin, « l’une de ses missions est [alors] de vendre le produit financier “swap” permettant de dissimuler une partie de la dette souveraine, qui a permis de maquiller les comptes grecs » [1]. Qui peut douter qu’il y ait là un léger problème ?

Or mardi soir 4 septembre 2012, sur Arte, était diffusé un (très bon) documentaire : « Goldman Sachs : la banque qui dirige le monde ». Vers la 64e minute, on pouvait voir et entendre cet échange délicieux et édifiant :


- Le journaliste : « Au sujet de Mario Draghi [président de la BCE], ses critiques montrent du doigt son passage chez Goldman Sachs, en disant : “Il y a là des questions éthiques qui se posent.” »
- Jean-Claude Trichet (ancien président de la BCE) : « Stop ! Je réfléchis… Je ne m’attendais pas à cette question. »
- Le journaliste : « Prenez tout votre temps… »
- Jean-Claude Trichet : « Oui mais moi je ne veux pas répondre, donc vous ne me posez pas la question. On est bien d’accord ? Vous ne me posez pas la question. »
- Le journaliste : « D’accord. »

… Mais l’échange a été enregistré et diffusé. Bien vu, bien fait !
Voici une vidéo qui restitue le passage dans son contexte…

* * *

Henri Maler, grâce à la vigilance de Jacques-Olivier Teyssier et de Montpellier journal, site alternatif (sur abonnement)

 
  • Enregistrer au format PDF

Notes

[1Goldman Sachs, le trait d’union entre Mario Draghi, Mario Monti et Lucas Papademos [archive], Marc Roche, 14 novembre 2011. Cité par Wikipedia.

Loi Travail : retour sur la symbiose entre un journaliste de BFM-TV et un syndicaliste policier

Le maintien de l’ordre, un travail d’équipe.

Vincent Bolloré attaque France 2… devant le tribunal de commerce

Une nouvelle recette pour un plat traditionnel du patron breton.