Observatoire des media

ACRIMED

Présidentielle : le comble du mépris, c’est sur BFM-TV (avec vidéo)

par Henri Maler,

Le 18 avril 2012, Nathalie Arthaud, candidate de Lutte ouvrière tient un meeting à Lyon. Sur BFM-TV, de « grands » journalistes « se font plaisir ». Enregistrement (que l’on peut retrouver ici) transmis par un correspondant - Salam93 - via Facebook et Twitter.

Des excuses ? Vous n’y songez pas. Un droit de réponse ? Il ne faut pas rêver. Une intervention du CSA ? Il est trop occupé à compter les temps de parole : c’est son seul rôle.

Un militant ouvrier qui parle de ses conditions de travail, c’est rigolo !

Les rires insultants, la morgue à l’égard de « petits » candidats, le mépris affiché contre un militant en raison de son apparence font sans doute partie du code de déontologie de BFM-TV…

Henri Maler, avec Ricar pour la vidéo

 
  • Enregistrer au format PDF

Voir aussi...

Lire : Pour une socioanalyse du journalisme, d’Alain Accardo

« Du journalisme considéré comme une fraction emblématique de la nouvelle petite bourgeoisie intellectuelle. »

Les projets du Président Macron pour les médias et l’audiovisuel public

… Un grand flou libéral qui prépare sans doute le pire, nourri par les réflexions libérales et pas floues du tout d’un grand commis de l’État.

« Comment détester Mélenchon », par quelques médiacrates

Un échantillon de haine de caste.