Observatoire des media

ACRIMED

En BREF

Pour Le Point, Libération et l’AFP, un bon économiste doit travailler pour une banque

par Denis Souchon,

Le vendredi 20 février 2015 Le Point met en ligne un article titré « Le secteur privé français renoue avec la croissance ». Cet article n’est pas signé et il comporte la mention « SOURCE AFP ». Il consiste en un commentaire sur un « baromètre de la société Markit ».

Le vendredi 20 février 2015 toujours, Libération met en ligne un article titré « Zone euro la croissance à son plus haut depuis 7 mois, la France repart ». Cet article n’est pas signé et il comporte la mention « AFP ». Lui aussi consiste en un commentaire sur un « indice » du « cabinet Markit ».

Le Point, Libération et l’AFP ne précisent pas que Markit Economics est une société privée spécialisée dans l’information économique et financière à destination des banques et des entreprises privées. En 2013 il y avait parmi ses actionnaires les banques Goldmann Sachs, JP Morgan, Royal Bank of Scotland, Commerzbank...

Pour commenter le « baromètre de la société Markit », Le Point donne la parole à :
« Jack Kennedy, économiste de Markit », donc employé d’une entreprise au service de banques.
« Dominique Barbet, économiste de BNP Paribas  », donc au service d’une banque.
« Axelle Lacan et Robin Mourier, économistes du Crédit Agricole », donc au service d’une banque.

Pour commenter l’« indice » du « cabinet Markit » Libération donne la parole à :
« Chris Williamson, économiste pour Markit », donc employé d’une entreprise au service de banques.
« Johannes Garreis, de Natixis », donc au service d’une banque.
« Jessica Hinds, de Capital Economics », donc au service une société privée spécialisée dans l’information économique et financière à destination des banques et des entreprises privées.
« Howard Archer, d’IHS Global insight », donc au service une société privée spécialisée dans l’information économique et financière à destination des banques et des entreprises privées.

Le Point, Libération et l’AFP vont-ils un jour renouer avec un travail d’information ne donnant pas uniquement la parole à des économistes dont les revenus dépendent directement ou indirectement de banques et/ou d’entreprises privées ? (par exemple : Bernard Friot, Jacques Sapir, Richard Sobel...)

Denis Souchon

 
  • Enregistrer au format PDF

La meute des éditocrates

Des professionnels du commentaire.