Observatoire des media

ACRIMED

EN BREF

Municipales : Caroline Fourest traque les « islamistes » du Front National

par Julien Salingue,

Dimanche soir, alors que les premiers résultats des élections municipales étaient annoncés dans les médias, Caroline Fourest a entrepris, sur Twitter, de commenter les scores du FN, en présentant succinctement certains des nouveaux maires investis ou soutenus par le mouvement présidé par Marine Le Pen.

L’éditorialiste nous a ainsi offert de grands moments de subtile analyse politique en 140 signes, avec par exemple ce tweet au sujet du nouveau maire de Béziers, Robert Ménard :

Mais aussi, et surtout, avec cet autre tweet, à propos de David Rachline, nouveau maire de Fréjus :

On s’abstiendra, par charité, de commenter cet étrange « donc », qui induit une équivalence entre le groupuscule d’Alain Soral et l’un des principaux mouvements politiques libanais, raccourci qui en dit long sur la très grande culture de Caroline Fourest et sur sa volonté d’en finir avec les amalgames.

On se contentera seulement de relever que les obsessions islamiques de Caroline Fourest auront permis à ses abonnés sur Twitter de comprendre que, contrairement à ce que l’on pouvait entendre sur les plateaux de télévision, il n’y a eu ni « vague bleue » ni « vague bleu marine ».

La vague est en réalité verte, et il serait bon que chacun, à l’instar de Caroline Fourest, prenne conscience de la nécessité d’un combat sans merci contre les dérives islamophiles du Front National.

Julien Salingue

 
  • Enregistrer au format PDF

Le médiateur de Radio France répond à Acrimed : mépris, condescendance et autosatisfaction

Son impartialité mise en cause, il réplique par une critique des auditeurs et un éloge de son propre travail.

Docteur Patrick et Mister Cohen

Déontologie journalistique à géométrie variable.

Mardi Cinéma d’Acrimed : « À l’intérieur des rédactions » (cycle de projections-débats)

Au cinéma La Clef (Paris 5e) avec quatre documentaires réalisés à l’intérieur de la rédaction de quotidiens de presse.

Zemmour superstar

Il dit n’importe quoi... et tout le monde en parle !