Observatoire des media

ACRIMED

Magazine imprimé n°4 : « Soyons modernes »

Pendant l’été vous pouviez acquérir Le Plan B n° 8 et Le Magazine d’Acrimed n°4 en un seul lot. Désormais, vous pouvez/devez acquérir Le Magazine d’Acrimed n°4 séparément (Bon de commande ci-dessous).

Au sommaire

- Soyons modernes (p.1) - …mais contre l’air du temps : l’avenir à inventer jour après jour n’a pas le visage d’un sondé d’opinion, d’un débatteur de foire, d’un négociateur sans mandat ou d’un histrion de plateau-télé, mais d’abord ceux des mouvements collectifs qui conjurent le pire et préparent le meilleur : vigilants face à un monde médiatique qui n’est pas le leur ni celui des journalistes qui lui résistent. Ni le nôtre.

- Sondages, sondages (p. 2-3) - Au lendemain des deux tours du scrutin de la présidentielle de 2007, les commanditaires des sondages et les porte-voix des instituts qui les ont réalisés se sont congratulés. Personne n’a pu affirmer que les sondeurs se seraient trompés et auraient faussé, de ce fait, le résultat de l’élection. Triomphe de la science ? Après le second tour de l’élection, leurs « projections en sièges », réalisées après le premier tour, se sont révélées fausses. Débâcle de la sondologie ? Et, dans tous les cas, miracles de la démocratie ?

- Des anticipations du scrutin ?
- Des arbitres politiques ?
- Des projections dans le vide

- Médias sous influence : La faute à Sarkozy ? (p.4-5) - Dans le petit monde des médias circulent d’étranges informations : la déférence de journalistes à l’égard du pouvoir, les rapports complaisants qui se nouent au sein du microcosme des prétendues « élites » et surtout les interventions de Nicolas Sarkozy et de son entourage menaceraient l’indépendance de la presse. Ce que nous ne cessons de contester depuis plus de 10 ans et qui nous a valu les remontrances outragées des princes « indépendants » du journalisme, des experts en feinte complexité et de quelques porte-voix du mouvement altermondialiste, serait-il devenu subitement vrai avec l’ascension de Nicolas Sarkozy et son accession à la Présidence de la République ? Nos détracteurs nous donneraient-ils raison ?. Apparences, simples apparences…Comment en effet ne pas trouver simplistes toutes ces soudaines prises de conscience qui attribuent les effets d’interdépendances économiques et sociales aux seuls liens personnels qui en sont les révélateurs et les porteurs ?

- Des « petits faits vrais »
- Nicolas, le tout puissant ?
- Porte-voix et porte-faix de l’ordre libéral
- Des journalistes en état d’apesanteur ?

- L’arène de France : le débat en Bern (p.6-7) - A la rentrée de septembre 2006, France 2 avait confié à Stéphane Bern une émission de divertissement intitulée « L’Arène de France » et diffusée, trois mercredis par mois, en seconde partie de soirée. Après une année d’existence, elle disparaît de la « grille ». C’est avec une immense tristesse, que nous lui rendons hommage, convaincus que le service public saura la remplacer par une émission équivalente, animée par un bateleur aussi talentueux. Le Roi est mort, vive le Roi !

- Se servir des médias dominants sans leur être asservis ? (p.8) - Entre deux mobilisations sociales d’envergure ou de portée nationales, les syndicats et les associations sont confrontés aux impératifs et aux contraintes de la médiatisation dans trois dimensions de leur activité : actions, discussions, propositions. Les questions qu’elles soulèvent et que nous nous posons nous-mêmes méritent d’être relevées. [Extrait de Médias et mobilisations sociales. La morgue et le mépris ? (Henri Maler et Mathias Reymond pour Acrimed, Editions Syllepse, 2007).]

Illustrations :Aurel, Mat Colloghan et Pech - Maquette : Marc Pantanella (et Angela Dreyfus)


Seulement voilà... Nos moyens humains et matériels ne nous permettant pas d’effectuer d’expédition à l’unité. Et les tarifs postaux sont lourds pour une publication irrégulière. C’est pourquoi nous vous proposons de commander au moins par 5 ou 10 exemplaires, à diffuser autour de vous à prix coûtant.

Ci-dessous le bon de commande du n°4 à imprimer ou recopier, remplir et envoyer à Action-Critique-Médias 39 rue du Faubourg-Saint-Martin 75010 Paris


BON DE COMMANDE DU MAGAZINE D’ACRIMED n°4

A envoyer à Action-Critique-Médias 39 rue du Faubourg-Saint-Martin 75010 Paris

Je souhaite recevoir (rayer les mentions inutile) :
- 5 exemplaires du Magazine d’Acrimed n°4 et je paie 6 euros.
- 10 exemplaires du Magazine d’Acrimed n°4 et je paie 12 euros.
- ….. exemplaires du Magazine d’Acrimed n°4 et je paie…...x 1, 20 =…... euros

Mon nom et adresse (écrire très, très lisiblement) :

.........................................................................................................

.........................................................................................................

Adresse électronique (de préférence) :.....................

Je joins un chèque expressément libellé à l’ordre de « Action-Critique-Médias » de ... euros.


 
  • Enregistrer au format PDF

Jeudi d’Acrimed : mobilisations contre la Loi Travail, le retour des chiens de garde

Le 29 septembre 2016 à Paris, avec Sophie Binet (CGT) et Frédéric Lemaire (Acrimed).

Le médiateur de Radio France répond à Acrimed : mépris, condescendance et autosatisfaction

Son impartialité mise en cause, il réplique par une critique des auditeurs et un éloge de son propre travail.

Docteur Patrick et Mister Cohen

Déontologie journalistique à géométrie variable.