Observatoire des media

ACRIMED

Le magazine électronique n°176

par Acrimed,




SOMMAIRE

1. Médiacritique(s) et « Jeudi d’Acrimed » !
2. Sur le site d’Acrimed
3. Sur d’autres sites
4. Actualité des médias
5. Livres, revues, journaux sur les médias



Le n°26 de Médiacritique(s), notre magazine trimestriel, est sorti de l’imprimerie, avec un dossier intitulé « Médias et sexisme ». Si ce numéro ne figure pas encore dans votre collection, vous pouvez vous le procurer sur notre boutique ou dans quelques librairies !




Autre actualité : nous vous espérons nombreuses et nombreux à l’occasion du prochain « Jeudi d’Acrimed », qui aura lieu le 15 février avec Claude Angeli, ancien rédacteur en chef du Canard enchaîné (et toujours chroniqueur pour le palmipède). Nous débattrons avec lui de « ce qu’enquêter veut dire ».

Nous vous donnons rendez-vous le

jeudi 15 février 2018 à 19 h
à la Bourse du travail de Paris
3, rue du Château-d’Eau, Paris 10e (métro République)
Entrée libre



2.1. Magazine, Acrimed Hebdo, Flux RSS

Nous vous proposons ci-dessous une sélection… sélective (puisque vous consultez le site régulièrement...) et un peu organisée.

De surcroît, Acrimed vous offre une liste qui complète celle-ci : Acrimed Hebdo. En vous inscrivant, vous recevrez la liste hebdomadaire des articles parus sur notre site. Pour s’inscrire, merci de contacter le secrétariat en écrivant ici, ou  !


2.2. Sélection d’articles publiés sur le site (janvier/février 2018)


I. DANS LES COULISSES DES MÉDIAS

** L’Équipe en grève contre l’information low-cost
Des salariés mobilisés pour pouvoir fabriquer un journal de qualité.

** Médias français : qui possède quoi ?
Vous avez dit « concentrations » ? Douzième version d’une infographie publiée en juillet 2016.

II. LE PLURALISME EN ACTION

** Quand la « mondialisation heureuse » de Macron fait le bonheur de Raphaël Kahane (France 24)
Macronite aiguë et pluralisme en berne sur le service public.

** « L’éco » de France Info : les patrons comme à la maison
Quand le service public, au grand bonheur des patrons, s’assoit sur le pluralisme (bis !)

** Violences faites aux femmes : le festival des éditocrates réactionnaires
« On ne peut plus rien dire » mais on le dit quand même, et on le dit partout.

** « La grogne » : dans le bestiaire des mobilisations sociales
Comment atténuer, dépolitiser et ridiculiser les conflits sociaux.

III. DIVERS

** Mathieu Gallet condamné à un an de prison avec sursis : mais que fait le « comité d’éthique » de Radio France ?
Un « comité d’éthique » discrédité peut-il défendre un président discrédité ? Et réciproquement ?

** À l’Assemblée nationale, nul n’est censé ignorer… les médias !
Quand un journaliste suggère d’adapter le travail parlementaire aux contraintes médiatiques.

** Pour bien démarrer l’année : le meilleur des « Unes » de la PQR en 2017
Le meilleur... et le pire.

** Il y a près de 30 ans, la télévision publique (déjà) au pied du mur
Un texte interpellant le pouvoir exécutif contre la « logique de décadence » dans l’audiovisuel public.



Affaire Alexia : le criminel était presque parfait, la victime beaucoup moins (Télérama.fr, 02/02) - « Après les aveux "spectaculaires" de Jonathann Daval, experts et journalistes se raccrochent aux arguments de son avocat pour éclairer un meurtre que, de l’avis général, "on ne comprend pas"… A moins que la victime ait elle-même incité son mari, très timide et très gentil, à l’étrangler. »

Alexia Daval : ce n’est pas un "meurtre de joggeuse" mais un féminicide (L’Obs, 30/01) - « Pour certains médias, Alexia Daval est toujours "la joggeuse disparue", "la joggeuse tuée". L’usage de cette expression pose problème car c’est une reprise sans questionnement de la version des faits défendue par Jonathann Duval lors de sa garde à vue. »

Kim Wall : quand le meurtre d’une femme, journaliste, se transforme en polar médiatique (TV5Monde.fr, 23/01) - « Une jeune journaliste, un savant fou, un sous-marin, un meurtre macabre... Il n’en fallait pas plus aux tabloïds pour se lancer dans des comparaisons parfois douteuses avec l’atmosphère des polars noirs scandinaves. Mais très vite, l’exercice de style s’étend à toute la presse scandinave et anglo-saxonne... qui semble ne jamais se remettre en question sur le ton adopté, comme prise d’une frénésie collective. »

"Huit Français sur 10 complotistes" : pourquoi ce sondage est problématique (Marianne.net, 09/01) - « Une étude de l’Ifop très relayée médiatiquement ce lundi 8 janvier avance que près de 80% des Français adhèrent au moins à une "théorie du complot". Mais la méthodologie du sondage empêche de tirer une conclusion aussi définitive. »

Le « 20 heures » du Média reproduit les erreurs de la télé qu’il critique (Slate.fr, 23/01) - « La tenue d’une grand-messe d’actualité quotidienne, pour "défier un peu les grands médias sur le terrain du 20 heures", dixit Sophia Chikirou dans "ONPC", impose d’ores et déjà d’innombrables contraintes structurelles et conditions de production, dures à marier avec l’idéal d’un journalisme "différent". »

Ce qu’il y a de sain et de malsain dans les critiques contre Hugo Clément (selon Bourdieu) (Slate.fr, 12/01) - « Force est de constater qu’au sein des grands médias français, ces dernières années ont vu, pour des raisons économiques, plus de tentatives de copier un certain modèle que d’en interroger les problèmes journalistiques et globaux sur le long terme. Et Hugo Clément est un des symboles de ce modèle, celui là même porté en France par "Le Petit Journal"/"Quotidien". »


Retrouvez sur notre site le 12e épisode de notre série « Actualité des médias ». Au sommaire ce mois-ci :

I. Du côté des journalistes, des médiacrates et de leurs œuvres

- La révolte des femmes journalistes s’étend
- Une France complotiste ? Emballement médiatique autour d’un sondage douteux
- Retour chahuté de Frédéric Haziza sur LCP
- Le Média est lancé
- Une déprogrammation très politique à France 3 Lyon
- La Voix du Nord refuse désormais la relecture des entretiens politiques
- Grève à France Info et à L’Équipe
- Licenciement politique programmé du directeur de la rédaction de L’Obs
- Emmanuel Macron part en guerre contre (certaines) fausses informations


II. Du côté des entreprises médiatiques et de leurs propriétaires

- L’audiovisuel public bientôt dirigé par une seule personne ?
- Suppression non financée de la pub dans les programmes pour enfants à la télévision publique
- Mathieu Gallet démis de la présidence de radio France
- France Télévision renouvelle (chèrement) ses logos
- Presstalis, au bord de la faillite, menace toute la presse papier
- Avant les élections européennes, le gouvernement manipule le temps d’antenne des partis
- La convergence télécom/médias fait douter SFR
- Mediapart entre au capital de Marsactu
- Mediawan devient le premier producteur de fiction télé en France
- La Marseillaise prêt à supprimer la moitié de ses effectifs
- Challenges condamné pour infraction au secret des affaires



De très bonnes, de bonnes et de moins bonnes lectures.

- Albert (Pierre), Que sais-je ? : Histoire de la presse, PUF, janvier 2018, 128 p., 9 euros.
- Benson (Rodney), L’immigration au prisme des médias, Presses universitaires de Rennes, janvier 2018, 312 p., 22 euros.
- Le Champion (Rémy), La télévision, La Découverte, janvier 2018, 128 p., 10 euros.
- Kayan (Sisi), Sur l’autoroute de l’information numérique : le journalisme citoyen en RD du Congo face au défi de la post-vérité, L’Harmattan, janvier 2018, 272 p., 27 euros.
- Korban (Aline), Les représentations identitaires dans les journaux télévisés au Liban, L’Harmattan, janvier 2018, 218 p., 23,50 euros.
- Jost (François), La méchanceté en actes à l’ère numérique, CNRS, janvier 2018, 250 p., 20 euros.
- Lancelin (Aude), La pensée en otage : s’armer intellectuellement contre les médias dominants, Les Liens qui libèrent, janvier 2018, 110 p., 10 euros. Lire notre recension.
- Mersch (Dieter), Théorie des médias : une introduction, Presses du Reel, janvier 2018, 26 euros.
- Le Un, Infos, vrai ou fake ?, n° 186, janvier 2018, 8 p., 2,80 euros.
- Paci (Viva) et Boisvert (Stephany), Une télévision allumée : les arts dans le noir et blanc du tube cathodique, Presses universitaires de Vincennes, janvier 2018, 272 p., 25 euros.
- Rekik (Dhouha), La fabrique audiovisuelle de l’Etat Islamique : la vidéo comme arme de guerre et outil de légitimation et de recrutement, L’Harmattan, janvier 2018, 134 p., 12 euros.



Prochain magazine : mars 2018

Nous écrire

 
  • Enregistrer au format PDF

Souscription 2018Souscription 2018

A la une

Mobilisations étudiantes : les éditocrates face au péril jeune

Morgue, mépris et stupeurs des tauliers médiatiques face aux mobilisations des universités

Interview présidentielle : les éditocrates réclament la soupe !

Concert d’éditocrates pour un journalisme d’apparat.

Halte à la loi secret des affaires !

Pétition - Loi sur le secret des affaires : ne laissons pas les entreprises et les banques d’affaires imposer la loi du silence !