Observatoire des media

ACRIMED

Le Magazine électronique n°136 (mars 2013)

par Cyrille Rivallan,

Si vous ne parvenez pas à lire ce message correctement, cliquez ici.

Sommaire

1. Pourquoi nous étions dans la rue le 5 mars
2. Débats
3. Sur le site d’Acrimed
4. Sur d’autres sites
5. Livres, revues, journaux sur les médias

1. Pourquoi nous étions dans la rue le 5 mars

Communiqué d’Acrimed à l’occasion de la mobilisation du 5 mars 2013


Solidaires de la mobilisation du 5 mars
contre l’Accord Medef-syndicats minoritaires



Association de critique des médias, Acrimed (Action-Critique-Médias) se déclare solidaire de toutes celles et de tous ceux qui se mobiliseront le 5 mars 2013 à l’appel de plusieurs syndicats opposés à l’accord interprofessionnel du 11 janvier 2013 (intervenu entre le Medef et trois syndicats minoritaires) et, par conséquent, à la volonté du gouvernement de le transposer totalement dans la loi. Ce faisant, nous ne sortons pas de notre rôle. En effet, parmi les salariés et chercheurs d’emploi concernés, figurent les journalistes et salariés des médias qui sont, eux aussi, menacés d’une grave régression sociale qui ne serait pas sans effet sur la qualité de l’information, alors que nous en pointons souvent la médiocrité.

La réduction des effectifs dans nombre d’entreprises de presse et l’augmentation vertigineuse des journalistes précaires, pigistes ou en CDD, ne seraient pas enrayées, mais accélérées. Les chantages à l’emploi permettant des baisses de salaire et les menaces de licenciement collectif pourraient se multiplier. Les possibilités de recours et les contreparties consenties aux salariés seraient si maigres que l’arbitraire patronal pourrait prospérer sans frein.

Qui peut croire un seul instant que la promesse d’une précarisation accrue des journalistes ouvre un avenir radieux à l’amélioration de l’information ?

Qui peut accepter, en particulier, que les aides à la presse que le gouvernement envisage de recentrer puissent être consenties sans des conditions sociales qui contrarient la précarité au lieu de l’aggraver ?
Si d’autres médias sont nécessaires – et ils sont nécessaires – ce n’est pas en laissant libre cours à l’arbitraire de leur appropriation privée.

C’est pourquoi, à Paris notamment, Acrimed sera présent aux côtés des manifestants.

Acrimed, le 28 février 2013



2. Débats

Pour tous les débats, les précisions (thème, lieu, horaires…) sont à suivre sur l’agenda des débats et initiatives.

- Samedi 9 mars à 20h à la CNT, 33 rue des Vignoles, 75020 Paris : projection du film "Les Nouveaux Chiens de garde" suivie d’un débat animé par Élodie Gabillard et Nils Solari (Acrimed).

- Jeudi 21 mars à 19h30 à la MJC Relief, 1/3 avenue de la République 91420 Morangis : projection (partielle) du film "Les Nouveaux Chiens de garde", suivie d’un débat animé par Acrimed.

- Lundi 8 avril à 20h00 à Villeneuve d’Ascq. À l’invitation des Amis du Monde diplomatique, débat : « Information et Démocratie, quels enjeux pour la citoyenneté ? » avec le club de la presse de Lille, Henri Maler (Acrimed) et Emmanuel Vire (SNJ CGT).

3. Sur le site d’Acrimed

3.1. Magazine, Acrimed Hebdo, Flux RSS

Nous vous proposons ci-dessous une sélection… sélective (puisque vous consultez le site régulièrement...) et un peu organisée.

De surcroît, Acrimed vous offre une liste, complémentaire de celle-ci : Acrimed Hebdo. En vous inscrivant, vous recevrez la liste hebdomadaire des articles parus sur notre site. Pour s’inscrire, deux solutions :

- Envoyer un message vide à zelistes@acrimed.org avec, dans le champ "sujet" ou "objet" : subscribe hebdo (sans autre mention).

- Recourir à l’inscription automatisée sur notre site.

- Enfin, vous pouvez également vous abonner au flux RSS. Si vous ne savez pas de quoi il s’agit, pas d’inquiétude : votre navigateur vous expliquera...

3.2. Sélection d’articles (février 2013)

1. MÉDIAS DE DÉMOBILISATION SOCIALE

- Le spectre des « casseurs » et des « extrémistes » hante Le Figaro
Éditorialiser sous couvert d’information : les recettes du Figaro pour disqualifier le mouvement social.

- Contre le « corporatisme enseignant », Libération refait son retard
En tirant à l’arme lourde : « Une », interview d’expert, et… édito de Demorand.

- L’interrogatoire d’un syndicaliste de Goodyear par Pascale Clark (France Inter)
Interview de Mickaël Wamen ou réquisitoire ?

- Grogne médiatique contre la grève dans la fonction publique
Médias et mobilisations sociales ? Le changement, c’est pas pour maintenant (2).

- Critique des médias : des intermittents et précaires répliquent à "C dans l’air" (vidéo)
Une vidéo de « décryptage » qui étrille le prétendu travail journalistique d’Yves Calvi et de son équipe.

II. CHRISTINE OCKRENT

- « Vive les ‘’ménages’’ ! », par Christine Ockrent et consorts (avec vidéo)
Des prestations interdites par la déontologie, mais tolérées, voire recommandées sur France 2 (« On n’est pas couché », 2 février 2013).

- La reine Christine Ockrent et le journalisme de haute fréquentation
Une femme de pouvoir dans les cercles de pouvoir.

III. MISCELLANÉES HIVERNALES

- À quoi sert RMC ? À quoi sert le CSA ?
Impudence des animateurs de la station, impuissance de l’institution…

- Les ratés du journalisme à grande vitesse (à propos du décès d’un jeune Marseillais)
« Vite ! On est pressés » : plutôt s’en remettre à des sources policières et à ses préjugés que de se taire.

- Lu, vu, entendu : « Sexisme et remplissages »
Suivisme aveugle, décoration numérique, info-marketing.

IV. LIVRES, LECTURES

- Quand la Bibliothèque nationale de France privatise le domaine public
Le domaine public littéraire et artistique appartient à tout le monde, et on voudrait nous le vendre.

- Des livres et des revues sur les médias parus en 2012
De très bonnes, de bonnes et de moins bonnes lectures...

- Transformer les médias
Contribution à l’ouvrage collectif 2012 : les sociologues s’invitent dans le débat.

V. VIDÉO

- « Le journalisme dans les quartiers populaires » (vidéo d’un Jeudi d’Acrimed)
Avec Aline Leclerc (journaliste au Monde.fr) et Maurice Lemoine (ancien rédacteur en chef du Monde Diplomatique)

4. Sur d’autres sites

Voici une sélection extraite de notre série : Critique des médias sur le Web. Le numéro de novembre-décembre-janvier est d’ores et déjà consultable en ligne.

- D’Une Leçon De Maintien De Laurent Joffrin (Et De Ses Lointaines Suites) (Vive le feu, 21/02) - "Le 11 juillet 2011, deux mois après l’arrestation de Dominique Strauss-Kahn à New York, Laurent Joffrin, directeur du Nouvel Observateur, se fend, comme souvent, d’un éditorial en forme de cours de maintien. D’après lui : « un étrange malentendu s’est installé à la faveur de l’affaire DSK » dans « une partie de l’opinion », qui souhaiterait, après la révélation de ladite affaire, « imposer à la vie publique une totale transparence qui permettrait seule au citoyen de juger en connaissance de cause ses représentants » [...] Ce matin encore, un hebdomadaire français – et non des moindres – consacre sa couverture - puis un dossier de huit pages où le glauque le dispute au sordide – au récit que fait une « juriste » de la « liaison » qu’elle a entretenue « pendant sept mois », en 2012, avec Dominique Strauss-Kahn, promu par elle (qui ne semble pas du tout avoir pris, sur un tel sujet, l’avis de Nafissatou Diallo) « poète de l’abjection et de la saleté »."

- Distribuons l’aide à la presse directement aux journalistes ! (Jacques Rosselin, 15/02) - "Pour tous, le versement d’un revenu minimum serait une révolution : il les rendrait soudain indépendants de leur support de diffusion. Ils pourraient, en toute liberté, travailler des mois sur une enquête et la proposer aux éditeurs qu’elle intéresse, moyennant un supplément de revenus. L’assurance de ce revenu minimum permettrait aux journalistes, détachés de leur média, de former des groupes de travail, par affinité et compétences, au gré de leurs enquêtes puis de les proposer à l’éditeur de leur choix."

- Pourquoi les journalistes parlent bizarrement... affaire à suivre (20minutes.fr, 24/02) - "Mais pourquoi certains journalistes télé et radio s’expriment-ils avec ces intonations trop marquées, ce phrasé peu naturel, ces respirations et reprises de souffle artificielles ? Pour comprendre d’où sourdent ces voix si mécaniques, 20 Minutes a interrogé les formateurs des spécialités télé et radio des écoles de journalisme, eux-mêmes souvent journalistes."

- Le Grand 8 et le petit plagiat (Youtube, 19/02) - Le 18 février, un chroniqueur du Grand 8 (émission diffusée sur D8) frime en montrant que le générique de TF1 est un dérivé de la musique des Dents de la mer. Il donne même le détail des retouches apportées au thème de John Williams. Les chroniqueurs admirent son sens de l’observation auditive. Le lendemain, Serge Llado, chroniqueur occasionnel chez Laurent Ruquier, relève que le chroniqueur de D8 a plagié presque phrase par phrase une chronique qu’il avait réalisée six ans auparavant.

- Il Serait Maintenant Plus Que Temps Que Franz-Olivier Giesbert Se Décide À Réduire (Enfin) Sa Dépense Publique Depuis moult et moult (et moult) années, le mouvementé boss de l’hebdomadaire Le Point, Franz-Olivier Giesbert (dit FOG), écrit, dans de virulents éditoriaux où reviennent obsessivement les mêmes idées fixes, qu’ il faut que l’État réduise la dépense publique (IFQL’ÉRLDP), mâme Dupont (ou sinon, gare : je lâche mon Pierre-Antoine Delhommais).

- Et enfin, pour les anglophones... une infographie pour le moins instructive.

5. Livres, revues, journaux sur les médias

De très bonnes, de bonnes et de moins bonnes lectures.

5.1 Nouveaux (du moins ici...)

* Christine Berrou, Ecrire une chronique : Presse, radio, télé, web, Eyrolles, janvier 2013, 181 p., 20€ ;
* Odile Pimet, Claire Boniface, Ateliers d’écriture : mode d’emploi – Guide pratique de l’animateur, ESF Editeur, février 2013, 233 p., 23,35€ ;
* Richard Sharpe, Daniel Ichbiah, Relations presse – Comment obtenir l’attention des médias – Comment se faire aimer des journalistes, Amazon Media, février 2013, 140 p., édition Kindle : 0,89€ ;
* Jacques Tillier, Une plume libre : de Mesrine à Sarkozy, souvenirs d’un journaliste pas comme les autres, Pygmalion, février 2013, 417 p., édition Kindle : 14,99€ ;
* Hélène Maurel-Indart, Petite enquête sur le plagiaire sans scrupule, Léo Scheer, janvier 2013, 129 p., 15€ ;
* Yves-Alexandre Thalmann, Le décodeur de la manipulation – Comprendre les ficelles de la manipulation, First, décembre 2012, 162 p., édition Kindle : 1,99€ ;
* Jean-Serge Bernault, Les pionniers de la radio, Lulu.com, janvier 2013, 164 p., 17,17€ ;
* Christophe Pluchon, Marie Pluchon, Victor Pluchon, Réussir sa conférence de presse – Les trucs et astuces d’un journaliste, Amazon Media, 21 p., édition Kindle : 3,78€ ;
* Joël Bellassen, Héba Medhat-Lecocq, Louise Ouvrard, Ecritures, politiques linguistiques et didactique des langues, Editions des Archives Contemporaines, janvier 2013, 184 p., 25€ ;
* Michel Renouleaud, L’actualité, revue et… commentée – Année 2012, Dictus Publishing, janvier 2013, 148 p., 45€ ;
* Antoine-Beauvard Zanga, L’Écriture médiatique au Cameroun : de l’indéfinition à la manipulation sociale, Éditions Universitaires Européennes, 256 p., décembre 2012, 79€ ;
* Wisnique Panier, La déontologie des médias face au pouvoir de l’argent : le cas d’Haïti et de la France, Edilivre-Aparis, janvier 2013, 44€ ;
* Magali A. Martin, La télévision française, Fastbook Publishing, décembre 2012, 92 p., 33,51€ ;
* Gauthier Berthélémy, Opinions et représentations du politique dans la presse – Tome 2 : Veja et les élections présidentielles brésiliennes de 2002, Dictus Publishing, décembre 2012, 124 p., 39€ ;
* Aurélie Olivesi, Implicitement sexiste ?, Genre, politique et discours journalistique, Presses Universitaires du Mirail, mars 2012, 313 p., 28€

5.2 Déjà signalés

* Antoine Dubuquoy et Nico Prat, Twittus politicus : décryptage d’un média explosif, Éditions Fetjaine, janvier 2013, 175 p., 16€ ;
* Daniel Cornu, Les médias ont-ils trop de pouvoir ?, Le Seuil, octobre 2010, 137 p., 14,20€ ;
* Grands reporters, 100 reportages d’exception de 1950 à aujourd’hui, 10/18, novembre 2012, 14,50€ ;
* Jacques Duquesne, Françoise Giroud – une plume engagée à l’Express, L’Express Roularta, janvier 2013, 19,90€ ;
* Benoit Lafon, La télévision régionale histoire et programmes : de la RTF à France 3, 1950-2010, I.n.a, janvier 2013, 290 p., 22€ ;
* Laurie Schmitt, Quand les médias utilisent les photographies des amateurs, Le Bord de l’eau Eds, 230 p., 18€ ;
* Isabelle Antonutti, Cino Del Duca : de Tarzan à Nous deux : itinéraire d’un patron de presse, Presses Universitaires Rennes II, janvier 2013, 270 p., 18€ ;
* René Naba, Média et démocratie, la captation de l’imaginaire, un enjeu du XXIe siècle, Golias Eds, novembre 2012, 13€ ;
* Gilles Delavaud et Denis Maréchal, Télévision : le moment expérimental, de l’invention à l’insitution (1935-1955), Apogée, janvier 2013, 23€ ;
* Sous la direction de Gilles Rouet, Usages politiques des nouveaux médias, L’Harmattan, novembre 2012, 242 p., 24,50€.


Prochain magazine : avril 2013

Le site d’Acrimed, observatoire des médias : http://www.acrimed.org/

N’hésitez pas à copier/coller et à transmettre tout ou partie des informations contenues dans ce message à celles et ceux qui pourraient être intéressés.

Vous pouvez également nous suivre sur Twitter, nous rejoindre sur Facebook et également vous abonner à Médiacritique(s).

De trop nombreux messages nous reviennent parce que les boites-à-lettres des destinataires sont surchargées ou périmées. Nous supprimons automatiquement de notre base de données les adresses après deux retours (sans préavis, sans message d’alerte). Merci de votre compréhension.


Se désabonner en ligne
Se désabonner par mail
Signaler des difficultés
Nous écrire
 
  • Enregistrer au format PDF

La meute des éditocrates

Des professionnels du commentaire.