Observatoire des media

ACRIMED

Le Magazine électronique n° 147 (mai 2014)

par Acrimed,

Si vous ne parvenez pas à lire ce message correctement, cliquez ici.

Sommaire

1. Appel
2. Débats
3. Sur le site d’Acrimed
4. Sur d’autres sites

1. Appel

Avant-première : Ce sont des euros qu’il nous faut !

Une dizaine de jours avant un appel public, vous êtes averti-e-s : Acrimed menace de se trouver dans une situation très périlleuse d’ici quelques mois et, en tous cas, avant la fin de l’année, en raison de la fonte de nos ressources. Or nous avons absolument besoin de nos deux salariés - le secrétaire administratif et le secrétaire de rédaction - et nous priver de l’un d’entre eux, vraisemblablement le second, constituerait un affaiblissement considérable.

C’est pourquoi nous sommes contraints de lancer un appel à souscription de 40 000 euros. Il suffirait que celles et ceux qui sont inscrits sur cette liste nous accordent 5 euros pour que nous soyons tirés d’affaire.

Nous en dirons plus publiquement, mais d’ores et déjà, vous pouvez visiter notre boutique pour effectuer un don ou adhérer, avec ou sans abonnement à Médiacritique(s)...

Quoi qu’il en soit, en ces temps difficiles, nous faisons mieux que résister. Il serait dommage qu’il en aille autrement dans un futur proche.

2. Débats

3. Sur le site d’Acrimed

3.1. Magazine, Acrimed Hebdo, Flux RSS

Nous vous proposons ci-dessous une sélection… sélective (puisque vous consultez le site régulièrement...) et un peu organisée.

De surcroît, Acrimed vous offre une liste, complémentaire de celle-ci : Acrimed Hebdo. En vous inscrivant, vous recevrez la liste hebdomadaire des articles parus sur notre site. Pour s’inscrire, deux solutions :

- Envoyer un message vide à zelistes@acrimed.org avec, dans le champ "sujet" ou "objet" : subscribe hebdo (sans autre mention).

- Recourir à l’inscription automatisée sur notre site.

- Enfin, vous pouvez également vous abonner au flux RSS. Si vous ne savez pas de quoi il s’agit, pas d’inquiétude : votre navigateur vous expliquera...

3.2. Sélection d’articles (avril-mai 2014)

- I. Au fil de de la presse
** Chez « Libé », la censure de Marcelle fait un tabac
Retour sur la censure d’une chronique de Pierre Marcelle dans Libération.

** Chez Libération, la censure de Marcelle continue
La direction de Libération en crise a interdit une fois de plus la publication de la chronique hebdomadaire de Pierre Marcelle, « No Smoking ».

** Mise en examen de Serge Dassault : Le Figaro soigne son propriétaire
... et se met une fois de plus à son service.

** Silence de La Dépêche sur la mise en examen de son propriétaire, Jean-Michel Baylet
Un exemple de plus de l’influence néfaste des propriétaires de médias sur l’indépendance des rédactions.

** Les voies impénétrables de « l’expertise » politique
Quand Le Dauphiné libéré et Métronews s’en remettent à un spécialiste du comportement animal et à un « synergologue » pour éclairer leurs lecteurs…

** Marche du 12 avril 2014 contre l’austérité : La Tribune amende l’information et l’AFP
Un copier-coller de l’AFP retouché à la marge.

** La tournée médiatique triomphale de Matthieu Pigasse
Son Éloge de l’anormalité suscite un engouement unanime dans les rédactions, y compris dans celle du Monde.

- II. La vie de la presse
** L’information vaudou. Information en continu, journalisme introuvable
Le dépérissement de l’information en ligne, happée par le « temps réel ».

** Le Progrès : la nausée et les mains sales (SNJ)
Un « dérapage » qui « consacre la faillite d’une politique éditoriale basée sur le tout faits-divers ».

** Direct Matin en flagrant délit de publicité clandestine
Une opération commerciale en « une » accompagnée d’un article à la gloire du produit promu dans les pages intérieures.

** Le FigaMonde, nouveau quotidien éco en gestation ?
… spécialisé dans le parc automobile des entreprises.

** Courrier international, thermomètre de la presse dominante européenne
... exclusivement néo-libérale et austéritaire.

- III. La Coupe du monde de foot
** Les médias français complaisants avec Michel Platini ?
Si ce sont deux éminences du commentaire, Pascal Praud et Pierre Ménès, qui le disent, alors…

- IV. La radio, la télé
** Génocide au Rwanda : propagande pour petits et grands sur France Info
Sur le service public, toutes les occasions sont bonnes pour dédouaner la France de toute responsabilité dans le génocide au Rwanda.

** Otages libérés : mes amis, ne vous attendez à rien de la part d’Olivennes et de Lagardère
Corporatisme et confraternité.

** Lire : d’Isabelle Roberts et Raphaël Garrigos, La Bonne soupe. Comment le « 13 heures » de TF1 contamine l’info
Un livre paru en 2006, mais qui n’a pas perdu son actualité.

** « 90’ Enquêtes » sur TMC : racolages sécuritaires et spectaculaires
Un magazine de propagande du ministère de l’Intérieur (et des fait divers) ?

** « C dans l’air », bavardage entre amis sur le service public
Politique politicienne et vulgate libérale, servies par quelques omniprésents et leurs comparses.

- V. Pot-pourri
** Les universités sont exsangues ? Les médias se préoccupent du sort de la ministre
Il faut compter sur une pétition des enseignants-chercheurs pour être informé sur la situation catastrophique du service public d’enseignement et de recherche !

** Alain Finkielkraut, ses pensées immortelles
Désormais académicien, ses péroraisons n’en auront que plus de valeur aux yeux des médias qui l’encensent déjà…

** L’avenir ne se construira pas sans les associations citoyennes ! (communiqué)
« Nous refusons le désastre social qui s’annonce… » par le Collectif des Associations Citoyennes.

** Valls sondagière : BVA convainc les français malgré eux
Quand sondeurs et commentateurs fabriquent une opinion sur mesure…

4. Sur d’autres sites

Voici une sélection extraite de notre série : Critique des médias sur le Web. Le numéro de janvier-février est d’ores et déjà consultable en ligne.

** Une nécrologie machiste signée Laurent Joffrin
(Tout va bien, 02/05) - « Ce vendredi 2 mai 2014 Le Nouvel Observateur met en ligne une nécrologie de Josette Alia signée par un macho barbichu nommé Laurent Joffrin. Extraits : "elle était de ce groupe d’amazones de la plume qui en remontrait sans cesse aux vedettes machistes de la presse établie. Aussi féminine que féministe’". »

** Soirée spéciale élections municipales ou soirée Front National ?
(Leulier, 27/03) – « En analysant les chiffres des interventions des animateurs, la réponse est rapidement évidente : les animateurs n’interrogent les invités que sur ce sujet-là : « Que pensez-vous du score du Front National ? », « Que pensez-vous du score du Front National dans la ville de… ? », « en cas de triangulaire avec le Front National, quelles sont vos consignes ? », etc. Pujadas d’ailleurs l’annonce lui-même à un moment de la soirée : « Ça sera une des thématiques dominantes de la soirée [le FN] ; il y aura beaucoup de villes avec des triangulaires » (50 :49). Bien sûr les seules triangulaires dont parle Pujadas sont celle PS/UMP/FN. Et le FN n’est pas « une des thématiques dominantes de soirée », mais en fait l’unique thématique de la soirée. Delahousse déclare également, plein de naïveté : « on parle beaucoup du Front National ce soir » (77 :38). »

** Sciences : les journaux racontent n’importe quoi
(Courrier International, 13/03) – « En matière d’information, bien souvent, le sujet le plus important perd la bataille de l’audience contre les ragots ou les anecdotes à connotation sexuelle – voire simplement contre quelques photos de chatons. La même tendance serait à l’œuvre derrière un phénomène observé par des chercheurs des National Institutes of Health (NIH, agences gouvernementales américaines en charge de la recherche médicale et biomédicale), dans un article publié par la revue spécialisée Plos One : dans leur traitement de la recherche médicale, les médias ont tendance à privilégier les études scientifiques les moins fiables. »


Prochain magazine : juin 2014

Le site d’Acrimed, observatoire des médias : http://www.acrimed.org/

N’hésitez pas à copier/coller et à transmettre tout ou partie des informations contenues dans ce message à celles et ceux qui pourraient être intéressés.

Vous pouvez également nous suivre sur Twitter, nous rejoindre sur Facebook et également vous abonner à Médiacritique(s).

De trop nombreux messages nous reviennent parce que les boîtes aux lettres des destinataires sont surchargées ou périmées. Nous supprimons automatiquement de notre base de données les adresses après deux retours (sans préavis, sans message d’alerte). Merci de votre compréhension.


Se désabonner en ligne
Se désabonner par mail
Signaler des difficultés
Nous écrire
 
  • Enregistrer au format PDF

Pseudo-journalisme politique au Parisien : ça va durer encore longtemps ?

Personnalisation partout, politique nulle part.

Ces médias qui ont besoin de notre soutien : le site d’informations Basta !

« Pour une information indépendante, sans publicités ni algorithmes. »

Le « cas Macron » : un feuilleton médiatique à suspense

Chronique d’une hypermédiatisation annoncée.