Observatoire des media

ACRIMED

Le Groupe News Corp. (Rupert Murdoch) en 2002

Quelques informations sur le groupe de l’insatiable Rupert Murdoch en 2001-2002 [*] : I. Quelques chiffres - II. Activités et marques - III. Développement récents - IV. Quelques documents sur la toile

I. Quelques chiffres

Voir sur le site web de News Corp

Présent dans plus de 50 pays, le groupe New Corps - fondé et dirigé par Rupert Murdoch - employait, en 1999-2000, 50000 personnes.

1. Actionnaires

En 2001, le capital était réparti entre quelques grands actionnaires :

- AT&T Comcast Corp, USA : 8 %
- Liberty Media Corp, USA : 18 %
- Malone, John, USA
- Murdoch, Kenneth Rupert, USA : 30 %

2. Finances

Chiffres d’affaires (en millions US $) - 1997-1998 : 14390 - 1999 : 14151 : - 2000 : 14151
Bénéfices (en millions US $) 1997-1998 : 1600 - 1999 : 1213 - 2000 : 1213

II. Activités et marques [1]

1. Cinéma

20th Century Fox - 20th Century Fox Espagne - 20th Century Fox Television - 20th Century Fox Home Entertainement - 20th Century Fox International - Fox Seachling Pictures - Fox Studios Australia - Fox Television Baja - Fox Television LA (Los Angeles) - Fox Television Sudios Télévisions.

2. Télévision  [2]

BSkyB - Fox Broadcasting Company - Fox Sports Austalia - Fox Television Station (Australie) - Foxtel (Australie) - Sky Perfect TV - Star tv - Stream (Italie) -

3. Cable  [3]

Fox News Channel - Fox Sports Enterprises - Fox Sports Net - FX - Los Angeles Dodgers - National Geogrphic Channel (67%)

4. Livres  [4]

Harpers Collins Publishers - Harpers Collins Australia - Harpers Collins United States - Harpers Collins United Kingdom - Livres pour enfants (Chilldren’s Books) - Regan Books - Zondervan -

5. Journaux  [5]

- Australie - Nouvelle Zélande - Asie :

The Daily Telegraph - Golf Coast Bulletin - Herald Sun - Independent Newspaper Ltd. - Newsphotos - Newspix - Newstext - Suday Herrld Sun - Sunday Mail - Sunday Tasmanian - Sunday Territorian - The Advertiser - The Australian - The Courrier Mail - The Mercury -

- Grande-Bretagne :

News International - News of the World - The Sun -The Sunday Times - The Times - Times Education Supplement - Times Higher Supplement - Times Literary Supplement - TLS Education

- Etats-Unis :
New-York Post

6. Magazines [6]

Inside Out - New America Marketing - SmartSource - The Weekley Standard - Gemstar. TV Guide International, inc.

7. Autres [7]

Braoadsystem - Festival Records (Australie) - Fox Interactive - Mushroom Records (Australies) - National Rugby League (Australie) - NDS - News Interactive (Australie)- News Outdoor - Nursery World (Grande-Bretagne)

Mais aussi (à vérifier)

Chinabyte.com - IskyB - News Internet Services - Phoenix - Hartford wolfpack
News America FSI - Rawkus - The Sporting - The Weekly Times - Comedy Central (12,5%) - Globe -
New England Seawolves - News Canada FSI - Movies.com (50%) - Pacific Islands Monthly - Regency TV (50%)
The Sportsman - TV Guide - Dodgertown - Greenblat Janollari - Indya.com - The Village - New South Wales - News Interactive - Pacific Magazines - WorldWide

III. Développements récents

Le 8 juin 2002 par Rupert Murdoch et Eric Licoys, bras droit du PDG de Vivendi Universal Jean-Marie Messier, ont signé un protocole d’accord pour l’acquisition de Telepiù "par un groupe d’investisseurs dirigé par News Corp". En principe, News Corp ne contrôlera qu’une partie du nouvel ensemble né de la fusion de Telepiù avec ses propres opérations regroupées dans Stream. Mais en pratique, le groupe de Rupert Murdoch "met bien la main sur le secteur de la télévision à péage dans la péninsule", comme on peut le lire dans Le Monde daté du 12 juin 2002 [8], qui précise :

« Quels que soient ses partenaires, il ne fait guère de doute que l’imprévisible entrepreneur dominera le futur attelage. Celui-ci recherchera de nouveaux partenaires car Telecom Italia, qui détient 50 % de Stream, devrait ramener sa participation à 20 % du nouvel ensemble. En échange de 1,5 milliard d’euros, M. Murdoch acquiert la chaîne à péage Telepiù (le Canal+ italien) et son bouquet de programmes thématiques D+ (l’équivalent de CanalSatellite) : un ensemble fort de 1,5 million d’abonnés. Au passage, il raffle aussi des droits de retransmission de matches de football de la série A italienne (équivalent de la D 1) ainsi que deux licences de télévision terrestre. Tout aussi important, si la fusion devait être réalisée, Canal+ s’est engagé à abandonner les poursuites judiciaires intentées à son concurrent NDS, filiale de News Corp, accusé d’avoir orchestré son piratage de ses cartes à puce. »

Ce faisant, « Rupert Murdoch domine la télévision payante en Europe ».

IV. Quelques documents

1. "Comment l’empire Murdoch échappe au Fisc" : c’est ce que cherchait à établir - sous ce titre - un article paru le 8 avril 1999 dans The Economist (Londres).

2. "M.Rupert Murdoch, empereur des médias", par Jean-Claude Sergeant, Le Monde diplomatique, janvier 1999, page 22

A lire sur le site du Monde Diplomatique.

3. Sur le site de transnational.org : "News Corp - Profil d’entreprise"

- Sur les transformations de l’empire depuis 2002, lire : « Le groupe News Corp. (Rupert Murdoch) : évolution de 2002 à 2004 ».

 
  • Enregistrer au format PDF

Notes

[*Document soumis à précisions et révisions dont la date figure dans le Post-Scriptum

[8 :" Rupert Murdoch domine la télévision payante en Europe", par Marc Roche, Le Monde daté du 12 juin 2002

Les bacchanales de la vertu : retour sur l’entre-deux tours de la présidentielle

Un journalisme de prescription des choix électoraux et d’écrasement des opinions dissidentes.

« Affaires sensibles » sur Hugo Chávez et la « fermeture » de RCTV

Erreur d’appréciation ou mensonge persistant ?

Lire : Pour une socioanalyse du journalisme, d’Alain Accardo

« Du journalisme considéré comme une fraction emblématique de la nouvelle petite bourgeoisie intellectuelle. »