Observatoire des media

ACRIMED

« L’Objet du scandale » (Guillaume Durand, France 2) recherche des moutons

Une « boîte de prod’ », en quête d’un panel de… 4 personnes qui poseront les questions qu’on leur dira de poser…

Nous publions ci-dessous un courriel – un « avis de recherche », en quelque sorte - adressé à des associations de précaires (la Coordination des intermittents et précaires d’Île-de-France) et de chômeurs (AC ! Agir contre le chômage) par la société de production TéléParis à qui nous devons l’émission d’inservice public « L’Objet du scandale », animée par le bateleur Guillaume Durand et diffusée sur France 2. Ce courriel et la réponse de Christophe, membre de l’un des collectifs sollicités, se passent de commentaires (Acrimed)

- Un « avis de recherche »

De : X…Y.
Date : 14 avril 2010 10:38:19 HAEC
À : Permanenceprecarite@xyz cap@xyz, ac@xyz
Objet : Urgent - Contact Emission de Guillaume Durand - Mercredi 21 Avril - 22h15 - 23h15

Bonjour,

Je me permets de vous contacter car je m’occupe de l’émission de Guillaume Durand « L’Objet du Scandale », diffusée tous les 15 jours en direct le mercredi soir sur France 2 de 22h15 à 23h15.

J’ai invité la semaine prochaine Michel Drucker et Frédéric Mitterrand. Tous les deux font ou ont fait de la télé.

Face à eux ; je souhaite inviter un panel de 04 français qui pourront poser 05 questions à Michel Drucker et 05 questions à Frédéric Mittérrand (sic).

Je me permets de vous contacter car je chercher une mère de famille ou un père de famille smicard ou chômeur qui viendra leur dire que la culture coûte trop cher, qu’il n’a pas assez d’argent pour emmener ses enfants au cinéma, au théâtre...

Guillaume Durand sera installé en bout de table, il distribuera ainsi la parole et veillera à ce que tout le monde s’exprime librement pendant une durée précise. Les 4 français seront assis ensemble du coté de la table face à Georges Frêche et Patrick Sébastien.

Je serais ravi d’en parler avec vous.

N’hésitez pas à me rappeler,

Cordialement,

X…Y .
Programmation
TELEPARIS
04, Bis rue Descombes
75017 Paris
01 56 ** ** **
06 69 ** ** **

-  La réponse de Christophe

Monsieur,

Tout ce que vous écrivez est parfaitement stupide : « panel de 4 français » ne veut rien dire, « s’exprimer librement », mais pendant une « durée précise » et pour dire ce que vous désirez (je vous cite : « dire que la culture coûte trop cher ») est à la fois une contradiction logique et le signe que vous divaguez grave ou que vous êtes un bonimenteur.

D’autre part vous n’êtes même pas foutu de rectifier le mail que vous copiez collez ad nauseam : cette semaine ce ne sont plus George Frêche et Patrick Sébastien les invités de la quinzaine (ça c’était la programmation du 24 mars), mais Michel Drucker et Frédéric Mitterrand, si vous ne comprenez pas de quoi je parle relisez donc votre mail.

Bref, vous vous en doutez, il est hors de question que je participe à la fabrication de votre jus de merde, même contre beaucoup d’argent si vous m’en proposiez.

Je me permets de mettre ma réponse en copie à divers amis, parce que tout ça va bien les faire rire.

Je serai ravi de ne plus entendre parler de vous, sachez que nos listes de diffusion ne sont pas un égout à spam ni une piste sérieuse pour les petits soldats de la société du spectacle.

Christophe, d’un des collectifs auquel vous vous êtes adressé.

- Lire aussi, sur le site Actuchomage.org, « Il est beau mon chômeur, il est beau ».
- Voit surtout, ici même, la réponse collective : « Des chômeurs et précaires s’invitent à l’émission “L’Objet du Scandale ” »

 
  • Enregistrer au format PDF

Le médiateur de Radio France répond à Acrimed : mépris, condescendance et autosatisfaction

Son impartialité mise en cause, il réplique par une critique des auditeurs et un éloge de son propre travail.

Docteur Patrick et Mister Cohen

Déontologie journalistique à géométrie variable.

Mardi Cinéma d’Acrimed : « À l’intérieur des rédactions » (cycle de projections-débats)

Au cinéma La Clef (Paris 5e) avec quatre documentaires réalisés à l’intérieur de la rédaction de quotidiens de presse.

Zemmour superstar

Il dit n’importe quoi... et tout le monde en parle !