Observatoire des media

ACRIMED

Grève à France Télévisions le 28 novembre (préavis intersyndical)

Nous publions ci-dessous le texte du préavis de grève déposé par l’intersyndicale de France Télévisions (SNJ, CFDT, CGT et FO). Pour en savoir plus, se reporter au communiqué de solidarité d’Acrimed et au tract syndical annexé pour la grève du 7 novembre dernier publiés ici-même et à notre article explicatif du 31 octobre : « Menaces d’asphyxie confirmées pour le groupe France Télévisions ». (Acrimed)

La mobilisation exceptionnelle du 7 novembre a permis de remettre en cause le plan de casse à France Télévisions.

Préavis

Une mobilisation dont la direction ne veut pas tenir compte : elle n’a fait aucune proposition crédible alors que le ras-le-bol gagne tous les secteurs de l’entreprise. Emploi, temps de travail, harmonisation salariale, fusion des rédactions, et notamment transposition des PTA (Personnel technique et administratif [1]), les motifs d’exaspération sont de plus en plus nombreux.

Dans ce contexte, imposer une nouvelle réorganisation et des centaines de suppressions de postes est non seulement inacceptable, mais aussi socialement dangereux.

Les organisations syndicales exigent :

1. L’arrêt de la procédure de plan social qui comporte un plan de suppressions de postes permanents. Ce plan fait suite à la suppression de 500 ETP (Équivalent Temps Plein [2]) non permanents, il organise l’asphyxie des services administratifs, techniques et journalistes dans les outremers, les régions et au Siège, la mise en place illégale et dangereuse des poly-compétences, la réduction alarmante de la fabrication interne, la fermeture de la rédaction de l’AITV, et I’externalisation du sous-titrage de France 2.

2. La négociation d’un projet alternatif sur la base d’une analyse précise et loyale du dossier de I’emploi qui permette une gestion intelligente de la pyramide des âges afin de rajeunir les effectifs, de requalifier les précaires, et de faire face à tous les enjeux de développement. Ce plan comportera entre autres l’analyse de l’activité et du plan de charge, et le principe de priorité du recours aux moyens internes pour la fabrication des programmes ultra-marins, régionaux et nationaux.

3. La négociation d’une méthode et d’un calendrier pour la transposition des PTA garantissant que chaque cas litigieux soit examiné dans le cadre de la commission de suivi de la transposition.

Afin d’obtenir satisfaction de ces revendications, Ies organisations syndicales appellent l’ensemble du personnel à cesser le travail le jeudi 28 novembre 2013, à compter de 0h00 et pour une durée de 24h.

Paris, jeudi 21 novembre 2013

 
  • Enregistrer au format PDF

Notes

[1Cette dénomination désigne tous ceux qui ne sont pas journalistes. Il y avait auparavant deux conventions collectives (une pour les journalistes et l’autre pour les personnels administratifs et techniques) : la refonte en une seule convention avec de nouvelles grilles de salaires et qualifications pose des problèmes de transposition d’une qualification ou d’un intitulé à l’autre pour les PTA (note d’Acrimed).

[2Manière de calculer le niveau de l’emploi permanent. Par exemple quatre pigistes à temps partiel peuvent occuper l’équivalent de deux emplois à plein temps (note d’Acrimed).

Le médiateur de Radio France répond à Acrimed : mépris, condescendance et autosatisfaction

Son impartialité mise en cause, il réplique par une critique des auditeurs et un éloge de son propre travail.

Docteur Patrick et Mister Cohen

Déontologie journalistique à géométrie variable.

Mardi Cinéma d’Acrimed : « À l’intérieur des rédactions » (cycle de projections-débats)

Au cinéma La Clef (Paris 5e) avec quatre documentaires réalisés à l’intérieur de la rédaction de quotidiens de presse.

Zemmour superstar

Il dit n’importe quoi... et tout le monde en parle !