Observatoire des media

ACRIMED

Etats généraux pour le pluralisme : « L’information, c’est notre affaire », 17 mai 2008 – Où ? Quoi ? Comment ?

Le 3 octobre 2005, était lancé un appel à des Etats généraux pour une information et des médias pluralistes. Cet appel a été suivi notamment d’une Rencontre nationale des médias associatifs tenue à Marseille en mai 2006 et d’une première session des Etats généraux qui s’est déroulée le 30 septembre 200 et qui adopté une Déclaration finale : « Pour des médias soustraits à l’emprise des pouvoirs économiques et politiques

Publié ici même, avec la liste de ses signataires et de ses soutiens, « L’information, c’est notre affaire » est un appel à une nouvelle session. Vous trouverez ci-dessous les premières informations qui seront ultérieurement complétées, notamment sur l’ordre du jour et les modalités de participation.

« L’information, c’est notre affaire » Deuxième session des Etats généraux pour le pluralisme

Samedi 17 mai 2008,
entre 9 et 18 heures

Bourse de travail de Paris, 3 rue du Château d’eau 75 010 Paris – Métro République

1. Ordre du jour provisoire, il sera précisé et complété ultérieurement

** Samedi matin  : « L’information, c’est notre affaire »

- 9h30-10h : AG
- 10h-11h 45 : Forums

- Informer par tous les moyens
… Garantir et développer l’information journalistique, contributive, participative, associative, syndicale

- Informer contre toutes les censures
… Faire sauter les verrous économiques, patronaux, administratifs, politiques.

- Informer dans tous les domaines
… Garantir et développer la diversité et le pluralisme de l’information dans tous les domaines, et en particulier sur les questions sociales.

11h45- 12h30 : AG de comptes-rendus

** Samedi après-midi  : « Le service public, c’est notre affaire »

- 14h-14h30 : AG
- 14h30 – 16 h 15 : Forums

- Préserver et développer le service public de l’audiovisuel.
… Contre les tentatives de le mutiler pour le plus grand bénéfice des médias privés.

- Pour un pôle public et associatif des médias sans but lucratif … Pour un service public de l’information et de la culture.

- 16h h 30-18h : AG de comptes-rendus et clôture

2. Inscription

L’inscription est nécessaire pour prévoir notamment les commandes de repas.

La participation financière vise à couvrir les frais de préparation. Nous espérons que les inscriptions nous permettront de rembourser, ne serait-ce que partiellement, les frais de déplacement et éventuellement les frais de repas.

Merci d’imprimer le bulletin d’inscription ci-dessous et de l’envoyer rempli et accompagné d’un chèque de 5 euros à l’adresse suivante :

OFM
(Inscription aux Etats généraux)
A l’attention de Sophie Durand
3 avenue Stephen Pichon
75013 Paris

**************

RTF - 8 ko
Bulletin d’inscription

Inscription à la deuxième session nationale des Etats généraux
(à la Bourse du Travail de Paris, le samedi 17 mai 2008).

Je souhaite participer à la Deuxième session nationale des Etats généraux pour le pluralisme

- Nom :
- Prénom :
- Adresse postale :

- Adresse électronique :
- Téléphone :
- Profession :
- Association, syndicat, parti politique (facultatif) :

- Je souhaite prendre le repas prévu sur place : Oui/non (rayer la mention inutile)

- Je suis déjà inscrit(e) sur a liste d’information : Oui/non (rayer la mention inutile)
- Je souhaite être inscrit(e) sur la liste d’information : Oui/non (rayer la mention inutile)

Je vous envoie ci-joint la somme de 5 euros pour l’inscription par chèque à l’ordre de OFM

Signature

 
  • Enregistrer au format PDF

« Intifada des couteaux » : au Monde.fr, un récit partiel… et partial

« Intifada des couteaux » : au Monde.fr, un récit partiel… et partial

Vous avez dit « cycle de violences » ?
« Des paroles et des actes » et ses « deux France » (1) : le scénario était presque parfait

« Des paroles et des actes » et ses « deux France » (1) : le scénario était presque parfait

… Mais – horreur ! – une figurante pressentie n’est pas restée à la place qui lui était réservée. Alain Finkielkraut martyrisé par Wiam Berhouma ?
Comment le « Petit Journal » maltraite l'actualité internationale

Comment le « Petit Journal » maltraite l’actualité internationale

Martin Weill partout, information nulle part ?