Observatoire des media

ACRIMED

En bref

Désormais, Le Monde prendra en compte les abstentionnistes !

par Bertrand Declercq,

Oubliés permanents des soirées électorales et des sondages, les abstentionnistes peuvent se réjouir : le journal du soir les prend enfin en considération dans un article mis en ligne le 19 avril 2016 à 19h36.

Mais si l’on réintègre les abstentions dans les suffrages exprimés, la sanction est encore plus rude, puisque le pourcentage de « pour » tombe à 58,9 % avec 26,9 % de « contre ».

Mais de quels suffrages s’agit-il ? Des primaires aux États-Unis ? Des élections anticipées en Espagne ? Des sondages de la prochaine élection présidentielle en France ?

Non. Il est question du vote du bilan lors du congrès de la CGT !

L’article explique que « Le rapport d’activité […] a été adopté par les congressistes réunis à Marseille, avec un score relativement bas, ce qui est inédit. Sur 583 943 mandats représentés, il y a eu 501 704 suffrages exprimés, avec 14,1 % d’abstentions, 344 443 votes “pour” (68,7 %) et 157 261 “contre” (31,3 %). »

Passons sur la « rudesse » de la sanction à 68,7% (ou 58,9% selon la police), sur la faiblesse de l’abstention (14,1%), mais gageons que Le Monde comptabilisera désormais à chaque élection les votes blancs et les abstentions pour montrer combien « les sanctions seront rudes » pour les futurs élus au suffrage universel…



Bertrand Declercq

 
  • Enregistrer au format PDF

Concentration des médias en France et ailleurs (vidéo d’un jeudi d’Acrimed)

Avec Christophe Deloire (Reporters sans frontières) et Jérémie Fabre (Acrimed).

Quand Causeur et Valeurs actuelles s’essaient à la critique des médias

Une critique médiatique, sélective et droitière.

BFM-TV au chevet de François Fillon

Émissions politiques ou QG de campagne ?