Observatoire des media

ACRIMED

Ressources

Des fictions sur les médias (2000-2007)

Nous avons réuni une liste de films de fiction qui concernent plus ou moins directement les médias [1].

Cette liste est répartie en deux articles, en fonction de leur date de réalisation ou de sortie : entre 2000 et 2007 (voir ci-dessous) et entre 1928 et 1999 (voir article précédent).

Les films sont classés par ordre alphabétique.

Première publication : 14 juillet 2005 - Dernière actualisation : juillet-août, puis octobre 2007 et janvier 2008 (les nouveaux sont marqués **)

- ** 12 H 08 A L’EST DE BUCAREST- titre original : A FOST SAU N-A FOST ?
Film roumain, caméra d’or du festival de Cannes en 2006, sortie : janvier 2007 - Réalisation : Corneliu Porumboiu - Scénario : Corneliu Porumboiu - photographie : Marius Panduru - Musique : Rotaria - Distribution : Mircea Andreescu, Teodor Corban, Ion Sapdaru, Lumisita Georghiu, Lucian Iftime - Durée : 1h29

Résumé  : Noël 1989 : scotchés devant nos écrans de télé, nous pensions assister en direct à une révolution, celle qui mettait fin à la dictature de Ceaucescu en Roumanie…Corneliu Porumboiu revient sur cette extraordinaire manipulation médiatique en plaçant l’action de son film à la date anniversaire du 22 décembre, 16 ans plus tard. Le propriétaire d’une chaîne de télévision locale, animateur de show télévisé, organise un débat contradictoire avec un vieux retraité solitaire et un professeur d’histoire alcoolique et criblé de dettes. La question est de savoir s’il y a eu oui ou non une révolution dans leur ville. Les téléspectateurs s’en mêlent, les mémoires se bousculent et se contredisent…(voir aussi la critique parue dans le n°2974 de Télérama)

- BAS LES MASSES

France - 2001- Animation- Couleur - Réalisation : Arnaud Pendrié - Durée : 9 mn - Scénario : Arnaud Pendrié- Montage : Katharina Waterna - Son : Laurent Neumann - Production : Je suis Bien Content Production - Distribution : Agence du Court-métrage

Résumé  : Un personnage, fruste, maladroit, à l’aspect ingrat, se voit rejeté au fil de ses rencontres. Il découvre un masque qui lui confère un pouvoir de séduction et lui permet de répondre aux attentes de la population en la comblant de biens.

- BREAKING NEWS - Titre original : Dai si gein

Hong-Kong - 2004 - Genre : Action, Policier - Réalisation : Johnnie To. Avec Richie Jen, Kelly Chen, Nick Cheung - Durée : 1h 31min - Distribué par Pathé Distribution

Résumé  : Lorsqu’une chaîne de télévision diffuse les images de la défaite cinglante d’une escouade de policiers face à cinq cambrioleurs, la crédibilité des forces de l’ordre est gravement remise en question. Peu de temps après, les malfaiteurs sont localisés et des milliers de policiers encerclent l’immeuble où ils se sont réfugiés décidant de ne pas en rester là avec les médias, l’inspecteur Rebecca décide de transformer l’assaut en show télévisé en équipant le casque des membres du commando d’une caméra sans fil avant qu’ils ne pénètrent dans le bâtiment. Mais à sa grande stupéfaction, les bandits ont eux aussi décidé de se servir de la télévision contre la police, et une guerre des médias se greffe à la bataille sanglante qui commence. Qui maîtrisera l’image ? [Résumé du site Cine Asie.]

- COMME UNE IMAGE

2004 - Réalisé par Agnès Jaoui, écrit par Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri - Avec Jean-Pierre Bacri, Marilou Berry, Laurent Grévill, Virginie Desarnauts, Keine Bouhiza, Grégoire Oestermann, Serge Riaboukine, Michèle Moretti - Images de Stéphane Fontaine, Son de Jean-Pierre Duret, Gérard Lamps et Nadine Muse, montage de François Gediger ; produit par Jean-Philippe Andraca et Christian Bérard.

Résumé : Le film est une chronique sur le pouvoir, ceux qui l’exercent, ceux qui gravitent autour, ceux qui y aspirent, ceux qui en soufrent, ceux qui jouissent. Le microcosme parisiano-germanopratin de l’édition en est le cadre métaphorique à la fois séduisant et détestable. Le pouvoir médiatique y a une place à la fois central et hors champ. On ne voit pas directement les hommes ou femmes de la presse écrite et audiovisuelle mais on sent leur force d’attraction et leur influence : un article dans le Monde des Livres intronise et bombarde au firmament de la notoriété un écrivain méconnu ; une émission de télévision, putride et reconnaissable, le compromet définitivement en lui faisant évoquer ses pratiques sexuelles plutôt que ses œuvres. Le papillon s’est brûlé les ailes qu’il avait jolies.

- ** DELIRIOUS

Américain 2007 - réalisation : Tom DiCillo - Scénario : Tom Dicillo - Durée : 1h42 - Distribution : Steve Buscemi, Michael Pitt, Alison Lohman, Gina Gershon…

Résumé  : une histoire de paparazzi new-yorkais sur fond de satire de la presse people…ou la traque de la photo exclusive qui apporte gloire et richesse puisqu’il faut satisfaire l’attrait pour les stars du commun des mortels.

- GOOD NIGHT, AND GOOD LUCK

2005 - USA - Réalisé par George Clooney Avec David Strathairn, George Clooney, Robert Downey Jr. - Durée : 1h 33min. Distribué par Metropolitan FilmExport

Résumé  : Comment, dans les années 50, Edward R. Murrow, le présentateur du journal télévisé de CBS de l’époque, et le producteur Fred Friendly contribuèrent à la chute du sénateur Joseph McCarthy, à l’origine de la tristement célèbre chasse aux sorcières. [Résumé d’Allociné. Voir aussi le Site officiel.]

- **HARRISON’S FLOWERS

Film de fiction français, 2001 - Réalisation : Elie Chouraqui- Scénario : Elie Chouraqui, Didier Le Pêcheur - Production/distribution : Cinévia Films, Universal Pictures - Durée : 2h 10 mn - Distribution : Andie McDowell, Adrien Brody, Scott Anton, Alun Armstrong...

Résumé : octobre 1991 : Harrison Lloyd, grand reporter photographe à Newsweek, est envoyé en Yougoslavie pour couvrir le conflit qui oppose Serbes et Croates. Il est porté disparu non loin de Vukovar, dans le Nord de la Croatie, puis sa mort est annoncée par l’Associated Press. Sa femme Sarah refuse d’y croire : accompagnée de trois photographes, elle part pour tenter de le retrouver. On découvre avec elle l’horreur à laquelle sont confrontés les correspondants de guerre qui observent, filment et photographient ces scènes qu’on ne voudrait pas voir.

- LA COMMUNE (PARIS, 1871)

France - 2000 - Auteur-Réalisateur : Peter Watkins - Durée : 345 min - Producteur délégué : 13 Production - Coproducteur : Musée d’Orsay et INA - Diffuseur coprod. : La Sept ARTE - Distributeur : 13 Production - Édition DVD : Co-errances

Résumé  : Nous sommes en mars 1871, tandis qu’un journaliste de la télévision versaillaise diffuse une information lénifiante, tronquée, se crée une télévision communale, émanation du peuple de Paris insurgé... Dans un espace théâtralisé, plus de 200 acteurs interprètent, devant une caméra fluide, travaillant en plans séquences, les personnages de la Commune - tout particulièrement la population du quartier Popincourt dans le XIe arrondissement - pour nous raconter leurs propres interrogations sur les réformes sociales et politiques. Pour Peter Watkins, réaliser un film c’est questionner sa propre pratique de cinéaste et mener une critique frontale des médias. [Résumé de La Maison du Doc’]

- ** LE CANDIDAT

Film français sorti en salle à la veille du premier tour de la présidentielle de 2007 - Réalisation : Niels Arestrup - Scénario : Niels Arestrup - Photographie : Romain Winding - Durée : 95 mn - Distribution : Yvan Attal, Clotilde de Bayser, Niels Arestrup, Maurice Bénichou, Stéfania Rocca, Laurent Grevill, Guillaume Gallienne…

Résumé : Dans un pays non défini, Michel Dedieu remplace au pied levé le candidat de son parti atteint d’un cancer. Alors que les sondages donnent son adversaire gagnant, il doit préparer le fameux débat télévisé. D’abord docile envers ceux qui veulent fabriquer son image il finit par se rebiffer lorsqu’il se rend compte combien il est manipulé. « quelqu’un qui passe mal à l’image, mais porte une vraie parole, est-il encore autorisé à s’adresser aux gens ? La sincérité est-elle encore télégénique ?  » se demande Niels Arestrup (voir son interview et la critique du film dans Télérama, n° 2937, 14-20 avril 2007)

- ** LIONS ET AGNEAUX – Titre original : Lions for Lambs

USA - novembre 2007 – Réalisation : Robert Redford – Scénario : Matthew Carnahan – Distribution : Robert Redford, Meryl Streep, Tom Cruise, Andrew Garfield, Mickaël Pena, Peter Berg, … Durée : 1h30

Le film est bâti autour de trois récits qui ont en commun le combat des Etats-Unis contre le terrorisme. Les trois récits se croisent : l’un met en scène un professeur d’université ( Robert Redford) qui tente de transmettre son sens de l’idéal à un de ses jeunes étudiants, brillant mais égoïste ; un autre montre deux anciens élèves de ce même professeur, engagés volontaires en Afghanistan et qui subissent les erreurs d’une politique décidée à 15 000 km de là. Le troisième met aux prises un sénateur ambitieux ( Tom Cruise) et une journaliste (Meryl Streep). Le sénateur, qui brigue l’investiture pour les prochaines présidentielles, tente de vendre la stratégie de l’administration Bush après les invasions de l’Irak et de l’Afghanistan à une professionnelle réputée qui a encore quelques scrupules à se laisser « acheter ». Mais pour son rédacteur en chef, pas question de rater un scoop. Ce récit est une dénonciation sans concession des liaisons dangereuses entre les médias et la politique. [2].

- ** NO MAN’S LAND - Film bosniaque sorti en mai 2001, prix du scénario au festival de Cannes en 2001, oscar du meilleur film étranger en 2002 – Réalisation, scénario et musique : Danis Tanovic – Montage : Francesca Calvelli - Image : Walther Vanden Ende – Distribution : Branko Djuric, Rene Bitojarac, Filip Sovagovic, Georges Siatidis, Katrin Cartlidge… - Durée : 98 minutes

Résumé  : Pendant la guerre de Bosnie, en 1993, deux soldats ennemis, un Bosniaque et un Serbe, se retrouvent coincés entre les lignes adverses, dans un no man’s land dont ils ne peuvent s’échapper. Ils comptent sur l’aide des casques bleus français. Une journaliste, malgré son indignation face à l’attitude des autorités de la FORPRONU, utilise l’affaire à des fins personnelles. Ce qui était un simple fait divers devient un show médiatique international. Le film ne se contente pas de dénoncer les absurdités de la guerre, il s’interroge aussi sur le rôle des médias à la fois manipulateurs et manipulés.

- ** POISON D’AVRIL

France - 2006 - Genre : Fiction - Réalisation : William Karel - Distribution : Olivier Gourmet, Bruno Todeschini, Anne Brochet, Patrick Descamps, Valérie Leboutte, Maryline Canto - Durée : 1h40min - téléfilm

Résumé  : William Karel est l’auteur du fameux documentaire Le journal commence à 20 heures (1999) qui nous faisait entrer dans les coulisses du journal télévisé de France 2. Les observations qu’il a faites dans la salle de rédaction de la chaîne l’ont conduit à réaliser cette fiction sur la question de la déontologie dans les médias. Comme dans le documentaire, deux visions du journalisme s’affrontent dans son film : le journalisme citoyen (exigeant et ne cédant pas à la facilité) et le journalisme marchand (ayant l’audimat pour principale obsession). L’histoire racontée ici a pour trame l’omniprésence du thème de l’insécurité à la veille du premier tour de la présidentielle de 2002. A quelques semaines de l’élection, les journalistes d’une chaîne de télévision se voient imposer à leur tête un nouveau directeur de l’information prêt à tout pour "redresser" l’audience du JT. Quelques journalistes, dont le rédacteur en chef, tentent de résister. [Plus d’informations sur le site Wikipédia.]

- SALE REPUT’

France - 2002 - Fiction - Réalisation : Julien Sicard - Durée : 15 mn - Production : Les Engraineurs - Avec : Isabelle Carré (la journaliste)

Résumé : Une journaliste de télé nationale est chargée par son chef de service d’enquêter sur le phénomène des bandes de jeunes en banlieue.

- ** STARDOM de Denis Arcand (2000) - Film français, américain, canadien. Avec Jessica Paré, Dan Aykroyd, Charles Berling Plus... Durée : 1h 39min. Année de production : 2000 Date de sortie : 22 Novembre 2000 Voir du le site « Allociné.

Résumé  : Un photographe repère, sans une petite ville du Canada, une jeune et belle hockeyeuse qu’il signale à une agence de mannequins. Du jour au lendemain, elle devient la « créature » des médias qui s’emparent des tous les aspects de sa vie

- **THE LAST SHOW - titre original : A PRAIRIE HOME COMPANION

USA ( 2006) - Réalisation : Robert Altman - Scénario : Garrrison Keillor - Production/distribution : Bac Films, Picture House - Durée : 145mn- Distribution : Meryl Streep, Lindsay Lohan, Lily Tomlin, Woody Harrelson, John C. Reilly, Tommy Lee Jones, Maya Rudolph, Kevin Kline, Virginia Madsen, Robin Williams

Résumé : Robert Altman nous avait habitué à des films impitoyables sur la société américaine. Il aura pris congé de nous avec un humour tranquille et beaucoup d’élégance dans ce film dont le titre original était « A Prairie Home Companion ». Ce « manuel du foyer de la prairie » est le titre d’une émission de radio dans le Middle West où la musique country, les annonces publicitaires plus ou moins bidon alternent avec des anecdotes nostalgiques et des plaisanteries à deux cents d’un mauvais goût assumé. Tout pourrait continuer tranquillement si le propriétaire du théâtre où l’émission est enregistrée chaque samedi soir n’avait pas décidé de le raser pour en faire un parking. Altman semble se moquer de sa propre nostalgie, mais il n’est pas dupe. Dans l’Amérique actuelle, les fonds de pension se vendent mieux que les vieux sketchs et les vieilles rengaines. [Résumé paru sur le site « Culture et Révolution ».]

- ** UN COEUR INVAINCU : titre original : A MIGHTY HEART

Anglo-américain, sorti en septembre 2007- Réalisation : Michael Winterbottom - Scénario : Michael Winterbottom, Laurence Coriat , d’après l’oeuvre de Mariane Pearl, John Orloff, Sarah Crichton- Production : Andrew Eaton, Dede Garner, Brad Pitt ; Paramount Vantage (USA), Révolution Films (GB) et...le Plan B (!) USA - Directeur de la photographie : Marcel Zyskind - Compositeurs : Harry Escott, Molly Nyman - Montage : Peter Christelis - Durée : 1h40 - Distribution : Angelina Jolie, Dan Futterman, Archie Panjabi, Will Patton, Jillian Armenante, Denis O’Hare...

Résumé  : Le film relate l’histoire de l’enlèvement et de la décapitation en janvier 2002 du journaliste américain Daniel Pearl au Pakistan . On se souvient des images de son exécution qui ont été filmées et diffusées sur Internet. Daniel Pearl était correspondant au Wall Street Journal et chef du bureau pour l’Asie du Sud. Il enquêtait sur le réseau terroriste responsable de l’attentat manqué sur le vol Paris-Miami ( nous sommes aux lendemains du 11 septembre). Il a été enlevé par un groupe djihadiste, le mouvement national pour la restauration de la souveraineté pakistanaise, qui revendiquait la libération des détenus pakistanais à Guantanamo bay et qui l’accusait d’appartenir au Mossad( il était de famille juive). Michael Winterbottom, le metteur en scène, n’est pas connu comme un cinéaste à la solde d’Hollywood :. on lui doit plusieurs documentaires dénonçant la politique américaine au Pakistan et en Afghanistan. Le film, basé sur le livre écrit par Marianne Pearl, l’épouse de Daniel, une française, journaliste elle-aussi, montre le combat de la jeune femme pour retrouver son compagnon.

- ** ZODIAC

Américain - 2007 - genre : policier - Réalisation : David Fisher - Scénario : James Vanderbilt d’après le livre de Robert Graysmith, dessinateur au San Francisco Chronicle - photographie : Harris Savides - montage : Angus Wall - Durée : 156 mn - Distribution : Jake Gyllenhaal, Mark Ruffalo, Robert Downey Jr. , Anthony Edwards, Chloë Sevigny… - Durée : 156 mn .

Résumé  : Le film s’inspire d’une histoire et de personnages réels. Puisque leur fonction, mener l’enquête, les rapproche, il n’est pas rare de voir s’estomper au cinéma la barrière qui sépare les policiers des journalistes. Le tueur dit du Zodiaque est un tueur en série qui a sévi dans la région de San Francisco dans les années 60 et 70. Deux inspecteurs de police, un dessinateur de presse et un journaliste tentent obstinément mais vainement de le pister en essayant de comprendre la logique de ses crimes.

Henri et Nadine


ET ENCORE ... (Juillet -août 2007 : détails à suivre ) :

- ** Domino, réalisé par Tony Scott (2005)

- ** Reporters (2007) - Scénario d’Olivier Kohn et Séverine Bosschem – Réalisation de Suzanne Fennet Ivan Strasburg - Avec Jerôme Robart, Anne Coesens, Patrick Bouchitey, Didier Bezace, Christine Boisson, Aïssatou Diop - Série produite par Canal Plus. Durée : 416 mn Existe en DVD.

- Showtime de Tom Dey (2002)- Voir sur le site Allociné.


Lire la liste précédente : Des films de fiction (1928-1999)


Merci de nous aider à compléter, en écrivant à acrimed@wanadoo.fr. Première publication : 14 juillet 2005 - Dernière actualisation : août 2007, janvier 2007 - D’autres suivront.

Lire aussi : Des documentaires sur les médias (1) : médias de tous pays - Des documentaires sur les médias (2) : Médias de France - Comment réserver les films - Comment préparer une projection

 
  • Enregistrer au format PDF

Notes

[1Cette liste (réalisée notamment grâce aux animateurs du « Festival Images mouvementés » d’Attac) est forcément partiale, et surtout très partielle. Mais nombre d’omissions sont involontaires. Merci de nous aider à compléter, en écrivant à acrimed@wanadoo.fr.

[2Télérama note à propos de ce film dans son numéro du 21 novembre 2007 : « Entre professionnels du même monde, monstres de la même race, obligés de frayer ensemble, en dépit du mépris qu’ils se vouent. L’Amérique de Bush s’y révèle insincère jusqu’à l’indécence, mais la presse américaine n’en sort pas grandie non plus »

Voir aussi...

La meute des éditocrates

Des professionnels du commentaire.