Observatoire des media

ACRIMED

Débats - Etats généraux pour le pluralisme, 17 mai : Demandez le programme ! …

Le 3 octobre 2005, était lancé un appel à des Etats généraux pour une information et des médias pluralistes. Cet appel a été suivi notamment d’une Rencontre nationale des médias associatifs tenue à Marseille en mai 2006 et d’une première session des Etats généraux qui s’est déroulée le 30 septembre 200 et qui adopté une Déclaration finale : « Pour des médias soustraits à l’emprise des pouvoirs économiques et politiques

Appel à une deuxième session (que l’on peut lire ici même= : « L’information, c’est notre affaire ». Et ci-dessous le programme…

« L’INFORMATION, C’EST NOTRE AFFAIRE »


Deuxième session des Etats généraux pour le pluralisme


- Samedi 17 mai 2008, de 9h30 à 18h.


- Bourse du travail de Paris, 3 rue du Château d’eau 75010

A l’appel de nombreuses associations, syndicats et médias associatifs (et avec le soutien de plusieurs forces politiques), les Etats généraux pour le pluralisme tiendront une deuxième session le 17 mai 2008 à la Bourse du travail de Paris, sur le thème : « L’information, c’est notre affaire ».

L’appel à la tenue de cette session déclare : « À Sarkoland, le pouvoir politique et le pouvoir médiatique se tiennent par la main. Rarement, depuis des décennies, l’interdépendance entre le premier, administré nationalement pas un chef de clan, et le second, détenu par une oligarchie de plus en plus concentrée, a atteint un tel degré. […] Le droit à l’information - le droit d’informer et le droit d’être informés – ne doit pas être simplement proclamé : il doit être garanti (comme tous les droits sociaux aujourd’hui menacés par la conjugaison du libéralisme économique et de l’autoritarisme politique) […]  »

La matinée du 17 mai sera dédiée à des débats sur le droit à l’information. Comment informer par tous les moyens, contre toutes les censures, dans tous les domaines ? L’après midi du 17 mai sera l’occasion de l’affirmer : « « Le service public, c’est notre affaire ». Comment préserver et développer le service public de l’audiovisuel ? Comment constituer un pôle public et associatif des médias sans but lucratif ?

Merci de vous inscrire : contact@etats-generaux-medias.org

***


Demandez le programme !


I. Samedi matin : « L’information, c’est notre affaire »

- 9h30 : Séance d’ouverture

- 10h-11h Forums


1. Informer par tous les moyens

- … Garantir et développer l’information journalistique, contributive, participative, associative, syndicale. Avec, notamment, Jacques Moulin (Revue Pour, FSU), Alain-Gilles Bastide (Association des Cyberjournalistes), Eric Falconetti (Fédération Nationale des Vidéos de Pays et de quartier) et Thierry Noisette.

2. Informer contre toutes les censures
- … Faire sauter les verrous économiques, patronaux, administratifs, politiques. Avec, notamment, Dominique Pradalié (SNJ) et Denis Robert.

3. Informer sur les questions sociales
- … Garantir et développer la diversité et le pluralisme de l’information dans tous les domaines, et en particulier sur les questions sociales. Avec, notamment, Bernard Bouché (Sud-Rail), Daniel Rallet (FSU), David Larbre (SNJ, sous réserve), Jacques Delallée (Responsable du service de presse de la CGT).

11h45- 12h30 : AG de comptes-rendus

II. Samedi après-midi : « Le service public, c’est notre affaire »

- 14h-14h30 : Nouvel accueil et AG
- 14h30 – 16 h 15 : Forums

1. Préserver et développer le service public de l’audiovisuel.
- … Contre les tentatives de le mutiler pour le plus grand bénéfice des médias privés. Avec, notamment, Pierre Musso, Grégory Rzepski (Acrimed), Fernando Malverde (SNJ-CGT) et Hubert Huertas (SNJ)

2. Pour un pôle public et associatif des médias sans but lucratif
- … Pour un service public de l’information et de la culture.
Avec, notamment, Boris Perrin (Convergence des médias du tiers secteur), Patrick Kamenka (SNJ-CGT de l’AFP), Henri Maler (Acrimed)

***

- Liste des signataires de l’appel à la deuxième session (9 mai 2008) : ACJ (Association des Cyberjournalistes) - Acrimed (Action-Critique Médias) – Association Raisons d’agir - ATTAC - CMTS (Convergence des Médias du Tiers Secteur) – Corali (Coopération des radios libres) – Ecran d’Arrêt – Emancipation syndicale et pédagogique - Fédération Syndicale unitaire (FSU) - FNVDPQ (Fédération Nationale des Vidéos de Pays et de Quartiers) – Fokus 21 - Le Dispositif - Métazone TV – Le Sarkophage - Radio Galère (Marseille) – Les Pieds dans le PAF - Primitivi - RACCF (Rassemblement contre la casse de France Culture) - Rézo citoyen - SNJ (Syndicat National des Journalistes) – SNJ-CGT (Syndicat National des Journalistes-CGT) - Sud-AFP – Sud Culture Solidaires – Union Syndicale Solidaires.

- Avec le soutien de : Les Alternatifs - La Ligue Communiste Révolutionnaire, (LCR) - Le Parti Communiste Français (PCF) - Du Parti Socialiste : Anne Hidalgo, Secrétaire nationale à la Culture et aux Médias et Stéphane Pellet, délégué chargé des médias – Association Cap à Gauche 19.

 
  • Enregistrer au format PDF

Le gouvernement s’attaque à l’audiovisuel public – Le Parisien en redemande

Un projet en forme de réduction drastique du périmètre ainsi que des moyens financiers humains et techniques de France Télévisions et Radio France.

Dupont-Moretti face au procureur Demorand

L’animateur-intervieweur oublie qu’il est journaliste et se mue en commentateur jugeant des qualités morales de son invité.

Défiscalisation et publireportage dans L’Obs ?

L’Obs se préoccupe de l’épargne de ses lecteurs fortunés.