Observatoire des media

ACRIMED

De L’Express au Monde : troublantes similitudes sur les Etats-Unis

La croisade puritaine en cours aux Etats-Unis a donné lieu à deux articles, de L’Express et du Monde, qui ont plusieurs phrases en commun. Circulation circulaire de l’information ? Une même source non identifiée ? Etrange, d’autant que les deux publications ne sont pas réputées franchement amies [1].

Le 29 mars 2004, L’Express publie le premier un article de son correspondant aux Etats-Unis : " Pudeurs made in USA ".
Le Monde embraye dans son édition datée du 16 avril 2004 : " L’ordre moral fait son retour dans les médias américains depuis l’incident survenu au Super Bowl ".

Voici quelques extraits, comparés :

(La Federal Communications Commission, FCC)
L’Express
" elle proscrit toujours, entre 6 heures et 22 heures, "les images ou propos indécents "suggérant l’acte sexuel ou les excrétions humaines" et les insultes les plus grossières. "
Le Monde
" L’autorité proscrit ainsi entre 6 heures et 22 heures "les images ou propos indécents suggérant l’acte sexuel ou les excrétions humaines" et les insultes les plus grossières. "

L’Express
(Elle) " assure prendre en compte le contexte, l’état des mœurs et le droit à la libre expression pour répondre aux plaintes "
Le Monde
" assurant prendre en compte l’état des mœurs et le droit à la libre expression pour répondre aux plaintes. "

L’Express
" La FCC, qui avait d’abord pardonné à Bono, le chanteur de U 2, d’avoir lancé "Fucking brilliant !" en recevant son trophée lors de la cérémonie des Golden Globes en 2003, a finalement, quatorze mois plus tard, rouvert son dossier et émis un blâme. "
Le Monde
" la Commission, qui avait d’abord pardonné à Bono, le chanteur du groupe U2, d’avoir lancé "Fucking brilliant" en recevant son trophée lors de la cérémonie des Golden Globes en janvier 2003, a finalement reproché au chanteur, le 19 mars 2004, d’avoir utilisé un mot "indécent et profane". "

L’Express
" les producteurs du feuilleton Urgences ont jugé prudent de couper un plan fugace du torse d’une octogénaire hospitalisée. "
Le Monde
" Les producteurs du feuilleton "Urgences", eux, ont jugé, plus prudent de couper l’image de la poitrine d’une octogénaire hospitalisée. "

L’Express
" Dans Without a Trace, série policière pourtant diffusée après 22 heures, les fesses d’un suspect jaillissant de sa baignoire pour échapper aux flics ont disparu au montage. "
Le Monde
" Dans "Without a Trace", série policière diffusée en soirée, les fesses d’un suspect jaillissant de sa baignoire pour s’enfuir ont disparu au montage. "

L’Express
" Pour la première fois de son histoire, la cérémonie des Oscars a été retransmise avec un léger différé, suffisant pour pouvoir "biper" les éventuels dérapages verbaux des lauréats. "
Le Monde
" Ainsi, pour la première fois de son histoire, la cérémonie des Oscars a été retransmise avec quelques secondes de différé, assez pour gommer les éventuels dérapages. "

L’Express
" Un délai de cinq secondes est aussi imposé aux interviews de sportifs, pendant les mi-temps de basket ou de football américain, par crainte de jurons intempestifs, et même - comble du zèle - à une émission de jeu pour préados, U-Pick Live, diffusée par la chaîne pour enfants Nickelodeon. "
Le Monde
" De la même manière, des chaînes de sports s’imposent d’elles-mêmes un délai de cinq secondes lors des interviews de sportifs, pendant les mi-temps de basket ou de football américain, par crainte de jurons intempestifs. Le même principe s’applique à une émission de jeu, "U-Pick Live", diffusée par... la chaîne pour enfants Nickelodeon. "

 
  • Enregistrer au format PDF

Regards croisés sur la situation des médias en Algérie et en Égypte (vidéos d’un Jeudi d’Acrimed)

Avec Hacen Ouali (El Watan) et Julien Salingue (Acrimed).

Présidentielle 2017 : l’appel citoyen et commercial de Laurent Joffrin

Un dépliant publicitaire de Libération envoyé par la Poste aux « citoyens lecteurs ».