Observatoire des media

ACRIMED

De L’Express au Monde : troublantes similitudes sur les Etats-Unis

La croisade puritaine en cours aux Etats-Unis a donné lieu à deux articles, de L’Express et du Monde, qui ont plusieurs phrases en commun. Circulation circulaire de l’information ? Une même source non identifiée ? Etrange, d’autant que les deux publications ne sont pas réputées franchement amies [1].

Le 29 mars 2004, L’Express publie le premier un article de son correspondant aux Etats-Unis : " Pudeurs made in USA ".
Le Monde embraye dans son édition datée du 16 avril 2004 : " L’ordre moral fait son retour dans les médias américains depuis l’incident survenu au Super Bowl ".

Voici quelques extraits, comparés :

(La Federal Communications Commission, FCC)
L’Express
" elle proscrit toujours, entre 6 heures et 22 heures, "les images ou propos indécents "suggérant l’acte sexuel ou les excrétions humaines" et les insultes les plus grossières. "
Le Monde
" L’autorité proscrit ainsi entre 6 heures et 22 heures "les images ou propos indécents suggérant l’acte sexuel ou les excrétions humaines" et les insultes les plus grossières. "

L’Express
(Elle) " assure prendre en compte le contexte, l’état des mœurs et le droit à la libre expression pour répondre aux plaintes "
Le Monde
" assurant prendre en compte l’état des mœurs et le droit à la libre expression pour répondre aux plaintes. "

L’Express
" La FCC, qui avait d’abord pardonné à Bono, le chanteur de U 2, d’avoir lancé "Fucking brilliant !" en recevant son trophée lors de la cérémonie des Golden Globes en 2003, a finalement, quatorze mois plus tard, rouvert son dossier et émis un blâme. "
Le Monde
" la Commission, qui avait d’abord pardonné à Bono, le chanteur du groupe U2, d’avoir lancé "Fucking brilliant" en recevant son trophée lors de la cérémonie des Golden Globes en janvier 2003, a finalement reproché au chanteur, le 19 mars 2004, d’avoir utilisé un mot "indécent et profane". "

L’Express
" les producteurs du feuilleton Urgences ont jugé prudent de couper un plan fugace du torse d’une octogénaire hospitalisée. "
Le Monde
" Les producteurs du feuilleton "Urgences", eux, ont jugé, plus prudent de couper l’image de la poitrine d’une octogénaire hospitalisée. "

L’Express
" Dans Without a Trace, série policière pourtant diffusée après 22 heures, les fesses d’un suspect jaillissant de sa baignoire pour échapper aux flics ont disparu au montage. "
Le Monde
" Dans "Without a Trace", série policière diffusée en soirée, les fesses d’un suspect jaillissant de sa baignoire pour s’enfuir ont disparu au montage. "

L’Express
" Pour la première fois de son histoire, la cérémonie des Oscars a été retransmise avec un léger différé, suffisant pour pouvoir "biper" les éventuels dérapages verbaux des lauréats. "
Le Monde
" Ainsi, pour la première fois de son histoire, la cérémonie des Oscars a été retransmise avec quelques secondes de différé, assez pour gommer les éventuels dérapages. "

L’Express
" Un délai de cinq secondes est aussi imposé aux interviews de sportifs, pendant les mi-temps de basket ou de football américain, par crainte de jurons intempestifs, et même - comble du zèle - à une émission de jeu pour préados, U-Pick Live, diffusée par la chaîne pour enfants Nickelodeon. "
Le Monde
" De la même manière, des chaînes de sports s’imposent d’elles-mêmes un délai de cinq secondes lors des interviews de sportifs, pendant les mi-temps de basket ou de football américain, par crainte de jurons intempestifs. Le même principe s’applique à une émission de jeu, "U-Pick Live", diffusée par... la chaîne pour enfants Nickelodeon. "

 
  • Enregistrer au format PDF

La meute des éditocrates

Des professionnels du commentaire.