Observatoire des media

ACRIMED

Charlie Hebdo : halte aux menaces contre les journalistes et la liberté d’expression

Nous publions ci-dessous un communiqué unitaire dénonçant les menaces de mort lancées contre la journaliste de Charlie Hebdo Zineb El Rhazoui et son mari (Acrimed).

Les syndicats français de journalistes (SNJ, SNJ-CGT et CFDT Journalistes) et le Syndicat National de la Presse Marocaine (SNPM), organisations membres de la Fédération Internationale des Journalistes (FIJ), dénoncent avec force les menaces de mort lancées à partir d’un compte Twitter contre la journaliste Zineb El Rhazoui, qui collabore à Charlie Hebdo, ainsi que contre son mari, l’écrivain marocain Jaouad Benaissi.

Quelques semaines après la tuerie perpétrée à Paris contre l’équipe de Charlie Hebdo, et encore ce week-end après les attaques à Copenhague, ces appels au meurtre montrent que les inspirateurs de ces discours de haine n’ont pas désarmé. Leur but est de mettre fin au droit d’expression et de bâillonner la liberté de la presse et de faire peur aux journalistes.

En réponse aux attentats de Charlie, quatre millions de citoyens en France ont manifesté pour condamner ces meurtres de sang froid en plein Paris, mais aussi pour empêcher qu’une chape de plomb s’abatte sur le droit des journalistes à utiliser leurs crayons, leurs plumes ou leurs écrans, leur micros et leurs caméras sans autocensure et sans remettre en cause le droit au blasphème. Aujourd’hui, Zineb El Rhazoui et son mari sont visés. Les menaces sont accompagnées de la photo et d’informations sur le domicile et le lieu de travail de son mari, et diffusées sur le réseau social.

Les syndicats français, membres de la FIJ et de la FEJ, appellent à la solidarité envers notre consœur et son mari. Ils exigent des autorités en France qu’elles prennent urgemment toutes les mesures nécessaires pour assurer la protection de notre collègue et faire taire ces appels ignominieux à tuer une journaliste.

Pour sa part, le Syndicat National de la Presse Marocaine (SNPM), qui exprime sa solidarité avec Zineb EL Rhazoui et son mari Jaouad Benaissi contre toutes menaces terroristes, considère que ces attaques sont dans le droit fil des actes barbares, perpétrés contre les journalistes de Charlie Hebdo, et contre la liberté de la presse, de la pensée libre et critique. Le SNPM demande aux autorités marocaines et françaises de mettre en œuvre toutes les mesures pour assurer la protection de l’intégrité physique de la journaliste et de son mari, face à un vrai danger.

Bruxelles, le 20 février 2015.

 
  • Enregistrer au format PDF

Le médiateur de Radio France répond à Acrimed : mépris, condescendance et autosatisfaction

Son impartialité mise en cause, il réplique par une critique des auditeurs et un éloge de son propre travail.

Docteur Patrick et Mister Cohen

Déontologie journalistique à géométrie variable.

Mardi Cinéma d’Acrimed : « À l’intérieur des rédactions » (cycle de projections-débats)

Au cinéma La Clef (Paris 5e) avec quatre documentaires réalisés à l’intérieur de la rédaction de quotidiens de presse.

Zemmour superstar

Il dit n’importe quoi... et tout le monde en parle !