Observatoire des media

ACRIMED

Appel pour la visibilité du documentaire sur France 3 régions !

Nous publions ci-dessous un appel à signer qui émane du Groupe « auteurs en région » de la commission audiovisuelle la SCAM (Société civile des auteurs multimédia) et que nous soutenons. Il est désoramis suivi d’un message daté du 28 juin 2012 qui fait état du succès de la pétition (Acrimed).

Près de 300 documentaires ont perdu la moitié de leur public depuis le changement de grille de programmes. A l’initiative du groupe "Auteurs en région" de la commission audiovisuelle de la Scam, un appel est lancé pour plus de visibilité du documentaire sur France 3 Régions !

Appel

« Plus de région » dans les programmes de France 3, avait annoncé Rémi Pflimlin en arrivant à la tête de France Télévisions. Mais la grille de rentrée, en septembre dernier, en a fait la démonstration contraire ! Pour rendre invisibles les quelques 300 documentaires produits chaque année par les pôles régionaux, il aura suffi de les programmer, non plus le samedi après-midi comme précédemment, mais le mercredi en milieu de nuit. Ils y ont perdu la moitié de leur public. L’horaire annoncé, 23H50, n’est même pas respecté, la diffusion intervenant en réalité en moyenne 30 minutes plus tard.

Quant à « La Case de l’Oncle Doc », émission nationale qui diffuse une cinquantaine de ces documentaires régionaux au national, elle n’est pas mieux lotie, le lundi vers minuit
et demie.

Depuis le milieu des années 90, les stations régionales de service public, en coproduisant des documentaires en dehors de Paris, se sont honorées en jouant un rôle moteur dans la décentralisation de la production audiovisuelle en France. Avec leur dimension patrimoniale, mémorielle, citoyenne, des regards plus ancrés dans des territoires, ces films ont offert une diversité de tons, de sujets, de points de vue. Leur escamotage silencieux intervient alors que les Conseils Régionaux, à travers leur fonds d’aide à l’audiovisuel, subventionnent de plus en plus ces oeuvres, grâce aux impôts des spectateurs en Région, qui en profitent eux de moins en moins. France Télévisions, lors du Fipa de janvier 2012, a publié un beau manifeste pour la défense du documentaire.

Il y est annoncé qu’aucun des films de ce genre ne sera primo-diffusé après 23h30 sur toutes les chaînes du groupe. Visiblement, le cas de ceux produits en région a été occulté. Et dans la liste des auteurs qui suit cette déclaration, une grande partie des auteurs des cases régionales a été oublié ! La création, la vraie, la seule digne d’être montrée serait-elle réservée à Paris ? Est-ce le message que le service public
entend faire passer ?

Nous demandons en conséquence à la direction de France Télévisions :
– de la cohérence entre les discours et les actes
– une visibilité décente à ces films, au minimum en deuxième partie de soirée.

Le Groupe « auteurs en région » de la commission audiovisuelle la SCAM

***

Sur le site « Sauvons le documentaire » :

- Les signataires de l’appel
- La pétition en ligne
- Sur l’origine de l’appel

***

Le 28 juin 2012, nous recevions le courrier suivant de« Sauvons le doc »

« Merci ! Les doc sur France 3 régions repassent le samedi après-midi ! »

Chers signataires de la pétition pour la visibilité du documentaire en région,

Soyez remerciés, car votre mobilisation a payé, et nos arguments ont porté ! Grâce à vous, les 1233 signataires de la pétition, le documentaire diffusé sur France 3 Régions va retrouver sa diffusion initiale du samedi après-midi, en septembre prochain. A cette case s’ajoutera une nouvelle fenêtre, une soirée par mois le vendredi soir, en troisième partie de soirée.

C’est une étape importante vers une meilleure reconnaissance du travail des auteurs et des producteurs diffusés en région. Nous soutenons en effet l’idée, toute simple, qu’il ne devrait pas y avoir deux poids deux mesures entre oeuvres nationales et oeuvres régionales. Reste encore beaucoup à faire !

Nous espérons donc continuer ce dialogue initié avec la “chaîne des régions”, avec toutes les associations, syndicats, et instances représentatives signataires de cette pétition, Une rencontre aura lieu à la rentrée à la Scam avec les représentants de France 3.
Le fait qu’un bon quart des signataires soient de simples spectateurs ou des citoyens engagés, était aussi important : nos films sont faits pour être vus ! DONC MERCI A VOUS TOUS !

Le groupe Auteurs en Région de la Scam
Nina Barbier, Patrick Cazals, Brigitte Chevet, Robin Hunzinger, Jenny Keguiner, Geneviève Wiels

 
  • Enregistrer au format PDF

Le médiateur de Radio France répond à Acrimed : mépris, condescendance et autosatisfaction

Son impartialité mise en cause, il réplique par une critique des auditeurs et un éloge de son propre travail.

Docteur Patrick et Mister Cohen

Déontologie journalistique à géométrie variable.

Mardi Cinéma d’Acrimed : « À l’intérieur des rédactions » (cycle de projections-débats)

Au cinéma La Clef (Paris 5e) avec quatre documentaires réalisés à l’intérieur de la rédaction de quotidiens de presse.

Zemmour superstar

Il dit n’importe quoi... et tout le monde en parle !