Observatoire des media

ACRIMED

Affaire Alègre : trois mises en examen au Monde

Jean-Marie Colombani, directeur de la publication du Monde, et deux journalistes, ont été mis en examen pour diffamation, à la suite d’un article publié le 17 juin 2003 dans le cadre de l’affaire Patrice Alègre, rapporte une dépêche AFP du 6 février 2004.

Dans cet article, Jean-Paul Besset, alors correspondant du journal à Toulouse - nommé le mois suivant directeur adjoint de la rédaction du Monde -, et Nicolas Fichot (pigiste, selon l’AFP), avaient fait état de " témoignages " à propos de " soirées sadomasochistes accompagnées d’actes de torture " dans une maison de Mauzac (Haute-Garonne) baptisée " la maison du lac de Noé ". Lire ici-même De Toulouse au Portugal : Le Monde et l’autocritique des autres.

La plainte émane de la famille du propriétaire de la maison à l’époque, indique l’AFP.

 
  • Enregistrer au format PDF

Michel Onfray critique la presse à la serpe

Pour le philosophe médiatique, la liberté de la presse n’existe pas. Ce qui ne l’empêche pas de l’inonder de ses tribunes !

Un « Conseil de la Presse » ? À quelles conditions et comment

Note d’Acrimed à l’intention de Madame Sirinelli, chargée de mission

Gilles Leclerc, réputé pour ses « ménages », recruté au « Comité d’éthique » de Radio France

Comme dans le cas d’Isabelle Giordano, plus c’est gros, plus ça passe (pour l’instant… ?)