Observatoire des media

ACRIMED

Acrimed solidaire de la mobilisation du 26 janvier contre la loi Macron (communiqué)

par Acrimed,

Le 26 janvier 2015 aura lieu, à l’appel notamment des unions régionales CGT, FO, FSU et Solidaires d’Ile-de-France, une manifestation unitaire parisienne contre le projet de loi Macron, le jour même où débutera son examen par l’Assemblée nationale. Les organisations syndicales dénoncent notamment la « libéralisation » de nombreuses professions réglementées, du travail du dimanche et de nuit, la « réforme annoncée par voie d’ordonnance de l’Inspection du Travail et de la médecine du travail », une nouvelle facilitation des licenciements et la remise en cause des conseils de prud’hommes.

Acrimed s’insurge contre ces remises en cause des droits des salariés, notamment parce que les entreprises médiatiques sont généralement des entreprises comme les autres, parfois pires que bien d’autres. Leurs salariés, qu’ils soient ou non journalistes, doivent être protégés. La situation économique extrêmement précaire qui prévaut souvent fait déjà des ravages. La fragilisation accrue des salariés et des pigistes ne peut que dégrader encore la qualité de l’information qu’ils produisent, compromise également par la garantie du « secret des affaires ». C’est pourquoi nous serons aux côtés des manifestants.

 
  • Enregistrer au format PDF

Le médiateur de Radio France répond à Acrimed : mépris, condescendance et autosatisfaction

Son impartialité mise en cause, il réplique par une critique des auditeurs et un éloge de son propre travail.

Docteur Patrick et Mister Cohen

Déontologie journalistique à géométrie variable.

Mardi Cinéma d’Acrimed : « À l’intérieur des rédactions » (cycle de projections-débats)

Au cinéma La Clef (Paris 5e) avec quatre documentaires réalisés à l’intérieur de la rédaction de quotidiens de presse.

Zemmour superstar

Il dit n’importe quoi... et tout le monde en parle !