Observatoire des media

ACRIMED

Télévisions publiques : sous le règne de Sarkozy

... Menacées d’asphyxie, acte 1.

Articles

Dans L’Express, le 15 février 2007, Nicolas Sarkozy annonçait fièrement : «  Augmenter la redevance, sûrement pas. […] Je préfère qu’il y ait un peu plus de publicité sur les chaînes publiques plutôt que ces chaînes n’aient pas assez de moyens pour financer beaucoup de programmes de qualité. » À peine un an plus tard, au cours de sa conférence de presse du 8 janvier 2008, Nicolas Sarkozy déclare qu’il faut « réfléchir à la suppression totale de la publicité sur les chaînes publiques  ». Et il ajoute : ces chaînes, « pourraient être financées par une taxe sur les recettes publicitaires accrue des chaînes privées et une taxe infinitésimale sur les chiffres d’affaires des nouveaux moyens de communication comme l’accès à Internet ou la téléphonie mobile. » On connaît désormais la suite…