Observatoire des media

ACRIMED

Le mouvement de 1995 et après

... Un sommet de morgue et de mépris.

Articles

En 1995, l’annonce du « Plan Juppé » de « réforme » de la Sécurité sociale est accueillie par un concert d’éloges. Une liesse quasi-unanime que relève François Bayrou, alors ministre de l’Éducation nationale : « Tous les journalistes français disaient : A quand les réformes ? Et, permettez-moi de vous dire : ils ont tous applaudi. » (Emission « 7 sur 7 », TF1, 3 décembre 1995). Et, forcément, la plupart de ces journalistes-là ont hué les grévistes et les manifestants, comme ils continueront de le faire face aux mobilisations sociales qui ont suivi.